Municipales 2014 : Michel Havard lance mollement sa campagne

Municipales 2014 : Michel Havard lance mollement sa campagne
© LyonMag

Pour sa deuxième soirée en tant que candidat, le conseiller municipal avait donné rendez-vous aux militants à la Ficelle jeudi.

Trois cent cinquante personnes ont répondu présent pour mieux cerner la reconquête de Lyon proposée par Havard. La soirée devait être un lancement en grande pompe, elle s'avérera être une simple présentation scolaire des ambitions de la droite. Devant un public studieux, Michel Havard économisa sa voix et ses gestes. Une prestation qui contraste avec le style Collomb mais les organisateurs ont désamorcé la situation : ce n'était pas un meeting mais bien l'annonce d'un carnet de route.

La proposition de Michel Havard d'organiser des primaires avait eu le mérite d'aiguiser la curiosité de l'actuelle opposition au maire de Lyon. Fabienne Lévy, proche de Christophe Geourjon, a été la seule élue centriste remarquée par l'ancien député. Elle n'a pas appris grand chose de plus à ce sujet, si ce n'est que Michel Havard les veut ouvertes à toutes les composantes de la droite et du centre et à tous les Lyonnais. Pas plus d'informations sur son programme et ses projets, l'ancien député attend de lancer ses ateliers de travail et ne veut sûrement pas donner quelques idées à ses rivaux.
Au rayon des soutiens, Michel Havard fut fier de demander aux élus d'Ensemble pour Lyon de le rejoindre sur scène. L'absence d'Emmanuel Hamelin fut remarquée mais finalement appréciée par les militants qui goûtent peu les dissensions internes. L'audience a d'ailleurs copieusement applaudi lorsque leur poulain a déclaré qu'il avait "toujours dénoncé ceux qui avaient un parcours solitaire".
En février 2011, Michel Havard avait pu poser avec Dominique Perben, Philippe Cochet et Nora Berra. Jeudi soir, les têtes d'affiches s'appelaient Yann Compan, Michel Forissier et Laure Dagorne.

Face à l'emballement médiatique autour de l'évènement, la soirée fit pâle figure. Michel Havard va désormais bachoter son projet municipal mais devra également travailler son charisme, son aura, son dynamisme sur scène. Car s'il est "convaincu que la droite va à la victoire", il faudra enflammer les foules avec du concret au risque de voir son projet se muer en reconquête molle.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jm le 29/09/2012 à 12:23

Sauvons Lyon, virons Collomb !

Signaler Répondre

avatar
pierre lyon 6 le 29/09/2012 à 10:33

monsieur havard à donner la 6 à nora berra contre son soutien qui represente quoi !!!!!!!! avant meme de les primaires !!!!!!! grosse erreur !!!!

Signaler Répondre

avatar
LOUIS le 29/09/2012 à 10:10

ils (havard et hamelin) ne sont pas plus prêt a diriger lyon qu'hollande la France. VOYEZ UN PEU.........

Signaler Répondre

avatar
marcel le 29/09/2012 à 10:08

non 350 mais le moral n y était pas c'est normal le discours était fade, le ton monocorde, enfin tout était triste. tout le monde ne peut pas être un leader .

Signaler Répondre

avatar
FRANCOIS le 29/09/2012 à 10:03

ce sont deux n°2 un point c est tout . pour battre le colon il faut autre chose

Signaler Répondre

avatar
oooooi le 29/09/2012 à 09:25

350? vous êtes plutôt gentils dans le comptage...on était davantage dans une bonne centaine de moins

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 28/09/2012 à 20:58

En fait, les deux prétendants UMP au siège de maire de Lyon, sont la copie conforme de Hollande et Ayrault !

Mous, le charisme d'un bulot en villégiature et un discours qu'ils ne comprennent même pas eux mêmes !

Non sérieusement, si l'UMP veut remporter la mairie il lui faut d'ores et déjà se trouver un autre prétendant !

Remarquez, il n'est pas exclu que les électeurs lyonnais, réitèrent mai 2012 en votant UMP pour virer le pouvoir en place, sans réfléchir outre mesure !

Signaler Répondre

avatar
PourLyon le 28/09/2012 à 18:27

Nul, cette soirée a été un fiasco. J'attendais un lancement dynamique, pas une réunion sur la méthode qui est d'un grand classique.
On va voir ce que va faire Hamelin, j'espère qu'il aura un autre ton et une démarche plus combattante.

Signaler Répondre

avatar
armande le 28/09/2012 à 18:04
Patrick Leoni a écrit le 28/09/2012 à 17h35

@ Armand
Ce n'était pas un meeting (avec musique, des militants qui font la claque, musique à fond...). C'est une réunion de travail pour présenter le plan d'action.
Je préfère le fond à la forme, le contenu aux effets de manche...

tout à fait d'accord !

mais les soc sont tellement habitués au toc, au paraitre, et surtout à la pensée unique

Signaler Répondre

avatar
Patrick Leoni le 28/09/2012 à 17:35
Armand a écrit le 28/09/2012 à 17h12

L'article est honnête, on sait fait chier. Les autres journaux mentent pour pas se griller, c'est triste parce que Havard va croire que sa soirée était bien. Il faut plus que ça pour reconquérir Lyon ! Peut-être choisir un autre candidat...

@ Armand
Ce n'était pas un meeting (avec musique, des militants qui font la claque, musique à fond...). C'est une réunion de travail pour présenter le plan d'action.
Je préfère le fond à la forme, le contenu aux effets de manche...

Signaler Répondre

avatar
Armand le 28/09/2012 à 17:12
philippe a écrit le 28/09/2012 à 17h05

Cet article ne rend pas compte de la réalité.
Lisez le progrès et lyon capitale pour avoir une information honnête!

L'article est honnête, on sait fait chier. Les autres journaux mentent pour pas se griller, c'est triste parce que Havard va croire que sa soirée était bien. Il faut plus que ça pour reconquérir Lyon ! Peut-être choisir un autre candidat...

Signaler Répondre

avatar
philippe le 28/09/2012 à 17:05

Cet article ne rend pas compte de la réalité.
Lisez le progrès et lyon capitale pour avoir une information honnête!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.