Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Michel Havard et Laurent Wauquiez - LyonMag

Fenech, Lorne, Havard, c’est aussi leur avenir qui se joue durant la primaire des Républicains

Michel Havard et Laurent Wauquiez - LyonMag

Ce dimanche, la primaire de la droite et du centre prendra un nouveau sens.

A l’occasion du premier tour, il ne restera plus que deux candidats sur les sept qui espèrent décrocher l’investiture LR pour la présidentielle 2017.

Alain Juppé, François Fillon, Jean-François Copé, Nicolas Sarkozy, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire et Jean-Frédéric Poisson s’imaginent déjà décider de l’avenir du pays.

Mais pour certains de nos élus rhodaniens, l’issue du vote des Français aura également des conséquences directes ou potentielles sur leur futur politique.

 

Anne Lorne et Michel Havard

C’est le cas le plus connu à Lyon. Anne Lorne, proche de Nicolas Sarkozy et de Laurent Wauquiez, avait obtenu l’investiture des Républicains dans la 1ère circonscription du Rhône pour les législatives 2017. Au détriment de l’ancien député et actuel leader de l’opposition à Lyon, Michel Havard.

En soutenant Alain Juppé, ce dernier a obtenu la promesse de la part du maire de Bordeaux qu’en cas de victoire à la primaire, il retrouverait son investiture.

D’où l’intérêt pour Anne Lorne de voir Nicolas Sarkozy triompher si elle ne veut pas devoir trouver une nouvelle occupation pour l’été prochain.

 

Georges Fenech

C’est de plus en plus une évidence. En cas de victoire de Nicolas Sarkozy à la primaire puis à la présidentielle, rien ne semble s’opposer à ce que Georges Fenech devienne ministre de la Justice. Le député du Rhône, ancien juge d’instruction, est devenu le spécialiste des Républicains dans ce domaine, multipliant les attaques contre Christiane Taubira durant ce mandat.

Son profil, très à droite, ne trouverait probablement pas le même écho auprès d’un Alain Juppé par exemple. A moins que le maire de Bordeaux, avec lequel il s’entend bien, fasse un geste d’ouverture vers le clan Sarkozy.

 

Philippe Cochet

Le député-maire de Caluire avait jusqu’à présent toujours tenté de garder un semblant de neutralité durant les scrutins internes. En sa qualité de président de la fédération LR du Rhône, il n’a pas fait de fioritures durant la primaire de la droite et du centre, soutenant ouvertement Nicolas Sarkozy. Des proches évoquent une envie de ministère de la part de Philippe Cochet.

Si l’ancien Président de la République perd, les militants ne devraient pas en tenir rigueur à Cochet, le Rhône et le reste des parlementaires étant largement acquis à la cause sarkozyste.

Mais Philippe Cochet a suivi les indications du clan Sarkozy pour les élections législatives, évacuant certains cadres pour faire place à des candidats étiquetés NS. Un candidat comme Alain Juppé risquerait de lui faire remarquer. Et il sera alors difficile pour Cochet de tenir sa promesse de se "battre comme un lion" pour "ses" candidats.

 

Laurent Wauquiez

Forcément, le président des Républicains n’aura pas le même avenir politique tracé à l’issue de la primaire. Restera-t-il à la tête du parti si ce n’est pas Nicolas Sarkozy qui l’emporte ? A en croire son entourage, il ne s’agrippera pas à tout prix à ce poste, même s’il apprécie d’avoir un pied à Paris et l’autre à la Région. Alain Juppé ne l’aime pas, il l’avait traité de "connard" en 2014 selon le Canard Enchaîné.

Laurent Wauquiez a également promis qu’il ne serait pas ministre, ni même Premier ministre. Si Nicolas Sarkozy l’appelle en homme providentiel, ce sera toutefois dur de résister.



Tags : primaire des Républicains | primaire à droite | havard | anne lorne | fenech | wauquiez | cochet |

Commentaires 9

Déposé le 20/11/2016 à 18h34  
Par Manar Citer

Leurs avenirs, donc leur pognon!!

Brigitte lyon Déposé le 19/11/2016 à 13h22  
Par Brigitte lyon Citer

Jean Rigole a écrit le 18/11/2016 à 19h36

Jupé ...Havard.... Avec ça, on est sur.....de se ramasser aux Législatives...... Pourquoi changer une équipe qui...perd ... Idem dans l'autre circo où Hamelin espère la victoire de Sarko pour être candidat......

Mare des loosers... Peut on changer d'état d'esprit et surtout de candidats....

Un petit mot pour celle qui ne se mouille pas '..oui j'ai nommé Nachury... Elle ne soutient personne.. Comme ça elle devrait garder sa circo.....

Vous avez raison, marre des loosers qui attendent ce ce cirque des primaires une accréditation pour Lyon...

Un grand ménage s'impose tant dans les candidats has been qui se présentent demain que ceux qui se recommandent d'eux sur notre métropole...

Il n'y a rien à attendre de la Droite la plus bête, égoïste, misogyne, raciste, homophobe et associable qui vit dans un passé et qui n'a pas vue que le monde et les gens ont changés...

Déposé le 19/11/2016 à 10h42  
Par domi69 Citer

Le candidat issu de la primaire sera le candidat de la droite et du centre a la présidentielle quel qu'il soit. Il ne sera donc pas président des Républicains.
Pour ce qui concerne les législatives, les candidats déjà désignés l'ont été par la CNI avec l'accord de tous les candidats a la primaire et en respectant la parité, il reste des circonscriptions non attribuées que Mr Juppé s'occupe de celles ci. J'ajoute que les candidats désignés sont déjà en campagne

Déposé le 19/11/2016 à 10h02  
Par Gaston Citer

si Sarko est éliminé, Wauquiez s'accrohera à la région, pas de chance pour nous!

Déposé le 18/11/2016 à 22h27  
Par marredewauq Citer

c'est dommage, j'aurais bien vu notre Lolo régional gagner un poste loin d'ici, qu'on soit tranquille...

Déposé le 18/11/2016 à 19h36  
Par Jean Rigole Citer

Jupé ...Havard.... Avec ça, on est sur.....de se ramasser aux Législatives...... Pourquoi changer une équipe qui...perd ... Idem dans l'autre circo où Hamelin espère la victoire de Sarko pour être candidat......

Mare des loosers... Peut on changer d'état d'esprit et surtout de candidats....

Un petit mot pour celle qui ne se mouille pas '..oui j'ai nommé Nachury... Elle ne soutient personne.. Comme ça elle devrait garder sa circo.....

Déposé le 18/11/2016 à 16h03  
Par Et si c'est FILLON? Citer

Merci de faire un autre article avec cette hypothèse. :-)

Remarque : ce n'est pas le candidat choisi qui est en charge des investiture... si c'était le cas, les EE-LV n'auraient pas eu autant de sièges à l'Assemblée Nationale...généreusement distribués par ...Martine AUBRY!

Déposé le 18/11/2016 à 15h45  
Par DroiteModéréeOuEsTu Citer

"dans un souci d'apaisement", dites vous .... parce qu'il y a quelque-chose à apaiser, là ? On est déjà limite encéphalogramme plat coté politicards de droite en ARA, faudrait pas trop les apaiser, ils risqueraient carrément la mort cérébrale! Heureusement qu'il y a un LW pour faire des déclarations à l'emporte piece, et des gesticulations, ca fait de l'animation. Parce que pour les autres.... aîe aîe...

Déposé le 18/11/2016 à 14h01  
Par johnny 69 Citer

Difficile de virer une candidate en campagne sur le terrain. Dans un souci d'apaisement, AJ ne changera pas les investitures acquises. Je pense qu'un Laurent Wauquiez saura la protéger.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.