La manifestation d'Alexandre Gabriac finalement interdite à Paris

La manifestation d'Alexandre Gabriac finalement interdite à Paris
La Traversée de Paris rejouée par Gabriac et Benedetti n'aura finalement pas lieu - LyonMag

Le leader lyonnais des Jeunesses Nationalistes ne pourra finalement pas défiler dans les rues de la capitale.

La préfecture de Paris avait dans un premier temps accepté sa requête avant de revenir sur sa décision vendredi. Une interdiction prise "au regard des troubles à l'ordre public" que la manifestation "n'aurait pas manqué d'engendrer" selon la préfecture. Le rassemblement baptisé "Maîtres chez nous" promettait de protester contre les "zones de non-droit" et le "racisme anti-blanc". Après deux revers à Lyon, ce troisième refus consécutif douche les espoirs d'Alexandre Gabriac qui y voit l'influence du nouveau "gouvernement socialiste" . L'exclu du Front National doit d'ailleurs tenir une conférence de presse samedi à Paris en compagnie d'Yvan Benedetti. "Je ne m'interdis pas de faire ce que je crois bon pour mon mouvement et pour ma liberté d'expression", a laissé entendre le jeune Lyonnais.
En juin dernier, Yvan Benedetti, leader de l'Oeuvre Française, avait organisé un rassemblement sauvage devant la gare de la Part-Dieu suite à l'annulation de la marche des Souchiens à Lyon. Une décision qui avait conduit à son interpellation.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jo le 29/09/2012 à 10:01

le droit à l'expression??
Comment laisser un mouvement xénophobe, homophobe, pétainiste défiler dans les rues?
Ce serait ignorer des pans entier de notre histoire,non?

Signaler Répondre

avatar
marine le 29/09/2012 à 00:14

Dommage, je ne comprend pas on autorise toutes sortes de manifestations sur LYON, Tous les wk on assiste au centre ville de Lyon, à des rassemblements sur la place Bellecour. Pourquoi autant de "discrimination" sur les demandes de rassemblements. Le droit à l'expression doit être de toutes natures ; quelque quelles soient.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.