Grand Stade : la caution du Conseil général adoptée après une séance mouvementée

Grand Stade : la caution du Conseil général adoptée après une séance mouvementée
Photo d'illustration - LyonMag

Les élus doivent voter un coup de pouce financier à l'OL pour son Grand Stade - en détail, une garantie d'emprunt de 40 millions d'euros dont bénéficiera la Foncière du Montout.

Si le résultat du vote devrait aller dans le sens de Michel Mercier, qui présentera lui-même le projet, le débat au sein de l'assemblée départementale devrait créer des remous. Les socialistes et les centristes devraient déposer dans l'urne un vote favorable, tandis que les élus écologistes sont contre, comme l'explique leur présidente, Raymonde Poncet, vendredi matin dans le Progrès : "On vote un emprunt souscrit par Vinci qui ne veut plus être actionnaire pour ne pas prendre de risques. En fait, on socialise les pertes et on privatise les profits". Les élus communistes se prononceront également contre le texte de Michel Mercier, tandis que l'UMP, dans le sillage du vice-président du Conseil général Michel Forissier, n'y est majoritairement pas non plus favorable. Bref, une explication de texte tendue s'annonce entre élus départementaux, tandis qu' à l'extérieur, les opposants au Stade des lumières se seront rassemblés pour faire entendre leur colère.

12h : Le rapport est finalement adopté avec 36 voix pour, 15 contre et 2 abstentions. Béatrice Vessiler a laissé entendre qu'un recours serait déposé.

11h50 : La séance reprend. Le dénouement est proche.

11h45 : La séance est à nouveau suspendue par Michel Mercier. La faute cette fois-ci à Christophe Guilloteau qui réclame un scrutin public. Mais sa demande n'a pas été fait dans les règles.

11h40 : Le groupe socialiste votera pour la garantie.

11h25 : Christophe Guilloteau déclare qu'il préférerait aider "TLM plutôt que le Grand Stade".

11h22 : Michel Mercier tempère : "Nous sommes pleinement dans notre compétence pour agir. Je ne vous demande pas de sortir de l'argent mais d'approuver une garantie qui ne sera peut-être que valable d'ici neuf ans".

11h20 : Dans le public, où il reste des opposants, deux personnes brandissent, dans le calme, des feuilles en direction de l'hémicycle. Il y est inscrit : "Non aux risques financiers pour le développement durable".

11h12 : Martial Passi précise que les communistes voteront contre ou s'abstiendront.

11h05 : L'élue est applaudie. Les écologistes ne voteront pas la garantie.

11h : Au tour de Béatrice Vessiler (EELV) de se payer Michel Mercier : "Ce n'est pas un débat pour ou contre le Grand Stade. C'est un débat sur l'engagement du Conseil général. C'est un engagement inacceptable !"

10h55 : Le débat est lancé. Christophe Guilloteau (UMP) prend la parole et demande que le dossier "soit retiré de l'ordre du jour". Mercier lui répond qu'il appartient à un groupe qui a voté le texte. Le conseiller général lui rétorque : "le groupe UMP ne votera pas cette garantie car ce n'est pas dans les compétences du Conseil général".

10h50 : Michel Mercier n'a pas apprécié les critiques faites sur sa gestion du dossier : "C'est petit bras de dire que j'aide Gérard Collomb. Il s'agit d'aider l'agglomération".

10h43 : Vingt-trois minutes après la suspension de la séance, Michel Mercier revient et le travail des conseillers généraux reprend.

10h41 : Une nouvelle personne est évacuée. Désormais, il ne reste plus que des opposants qui veulent suivre la séance dans le calme.

10h40 : Après 20 minutes de suspension, la police quitte la salle. L'audience pourrait reprendre prochainement.

10h32 : Deux opposants se sont couchés par terre et ont été trainés dehors par les forces de l'ordre.

10h28 : La police intervient pour pacifier les personnes se revendiquant contre le projet de stade à Décines.

10h22 : Les cris dans le public continuent : "C'est une honte, pas question de payer ce stade avec notre argent" ou encore "Ce n'est pas le Stade des Lumières, c'est le Stade de la Honte".

10h20 : Michel Mercier réclame plusieurs fois le silence. Mais les cris ne cessent pas et le président du Conseil général suspend l'audience.

10h10 : A l'annonce du dossier, une bâche "non au Grand Stade" est déployée dans le public.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Amour, gloire et beauté le 17/12/2020 à 21:18

Extrait de l'article:
11h05 : L'élue est applaudie. Les écologistes ne voteront pas la garantie.

11h : Au tour de Béatrice Vessiler (EELV) de se payer Michel Mercier : "Ce n'est pas un débat pour ou contre le Grand Stade. C'est un débat sur l'engagement du Conseil général. C'est un engagement inacceptable !"

Oui, ça c'était avant qu'ils soient élus :o)

https://www.lyonmag.com/forum/topic/111989/le-feu-vert-des-elus-de-la-metropole-de-lyon-pour-l-arena-de-decines

Signaler Répondre

avatar
Tahiti le 03/12/2012 à 09:42
Unlyonnais a écrit le 30/11/2012 à 13h06

Exact, personne ne veut des actions OL Land, l'OL ne sera jamais l'OM, le PSG, voir ASSE où AS Monaco si ces deux club remonte en haut de la L1 et regagne des titres. Lyon et l'OL ne font pas rêver. CQFD

Le foot ça te fait rêver?
Moi je préféré rêver face a un lagon en Polynésie Française, loin des RORO comme toi, et la bas le voyage est tellement cher que des types comme toi, il y en a pas, enfin pas de looser.

Signaler Répondre

avatar
perhaps le 02/12/2012 à 17:14
peharps a écrit le 02/12/2012 à 12h39

Helvèthe,

toi qui t'attaque aux gens fortunés, occupe toi plutôt des gens qui gagnent leur fortune en France et qui paye leur impot dans le pays helvète

là au moins tu seras pour une fois utile

A peine on s'absente quelque temps, et on retrouve aussitot revenu l'éternel usurpateur

le pauvre JEAN GLAUDE

Signaler Répondre

avatar
peharps le 02/12/2012 à 12:39

Helvèthe,

toi qui t'attaque aux gens fortunés, occupe toi plutôt des gens qui gagnent leur fortune en France et qui paye leur impot dans le pays helvète

là au moins tu seras pour une fois utile

Signaler Répondre

avatar
HELVETE le 02/12/2012 à 11:09

Et pourquoi donc, toute comme on l’exige de MITTAL qui lui a à son actif de véritables emplois de production, ce qui manque à la France, pourquoi n’exige t on pas que AULAS & Consorts qu’ils apportent leur caution personnelle pour couvrir le risque qui les concerne ???? puisque, au final, ce sont leurs actifs qui seront valorisés par l’apport des contribuables et ce, dans des proportions tout à fait inconvenables et condamnables ???

Puisqu’ils en ont les moyens, en voici la preuve :

Il se trouve que la règlementation bourisère, ainsi que le MEDEF, par souci de transparence, exige que les Dirigeants des sociétés cotées à la Bourse de Paris rendent publiques leurs rémunérations découlant desdits mandats

Il n’y a donc rien qui soit illégal ou diffamatoire d’orienter les gens bien pensants ici sur les rémunérations de celui qui figurait encore l’année dernière (cf. Challenges) parmi les 500 plus grandes fortunes professionnelles de France (non inclus leur fortune privée en France ou à l’étranger)

http://www.edubourse.com/remuneration/jean-michel-aulas.php

faites défiler la page, il y a plusieurs chapitres et plusieurs sociétés, ce qui totalise des choses qui peuvent peut être commencer à déranger ….
mais donne une idée "officielle" du pouvoir d’achat de certains alors que ceux là viennent alourdir les taxes locales (notamment d’habitation) payée par chaque habitant du Grand Lyon, et ce au détriment d’autres projets autrement plus utiles, pourtant programmés dans le plan de l’agglo, alors que celui du stade est sorti brutalement du chapeau sans aucune concertation

Signaler Répondre

avatar
HELVETE le 02/12/2012 à 11:07
petitloup a écrit le 01/12/2012 à 09h38

si encore nos impôts servaient à tout le monde:pour le stade c'est 30000 spectateurs footeux par rapport à 1 200 000 habitants:On est loin de faire la majorité même si les pro stade veulent nous faire croire qu'ils sont en grand nombre...La majorité ne suivent même pas ce feuilleton pathétique

Nos « bien-pensants » nous disent et rabâchent à qui veut l’entendre :
« une grande métropole comme LYON ne peut pas se passer d’un deuxième stade, ou de ceci ou cela ... » comme quand on veut faire avaler des couleuvres, avec des envolées dithyrambiques pour tenter de justifier d’un choix tout à fait contestable dont on veut mettre la charge sur le dos des autres, les seuls solvables, c'est-à-dire les contribuables

Dans cet esprit, moi je dis :
Nous avons déjà les Pharaons locaux, alors pourquoi donc ne pas édifier une PYRAMIDE (voire deux ou plus, pour éviter qu’ils ne justifient d’une guerre en revendication)
Et ainsi on créerait alors des milliers d’emplois, et LYON rayonnerait à l’international, que dis-je ? mondial voire sidéral, avec ses fastes comme nos pharaons les aiment, et ses touristes avec dollars soudainement attirés voire aveuglés par la lumière

- l’histoire a déjà pourtant connu ce genre d’épisodes qui n’ont pas survécu, mais qui ont laissé des noms à la postérité, c’est peut être la finalité recherchée …. mais qui coûte bien fort cher au petit peuple à qui on ne donne qu’un semblant de droit de se rebeller (pour la forme).

http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,0,0" width="480" height="320" align="middle" data="http://www.youtube.com/v/faMHckbJEdI?version=3&;fs=1&autoplay=0" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true"> http://www.youtube.com/v/faMHckbJEdI?version=3&;fs=1&autoplay=0" /> http://www.youtube.com/v/faMHckbJEdI?version=3&;fs=1&autoplay=0" quality="high" bgcolor="#ffffff" width="480" height="320" align="middle" allowScriptAccess="sameDomain" allowFullScreen="false" type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" />

Signaler Répondre

avatar
Henri le 02/12/2012 à 10:54

40 millions d Euros......c est faramineux et pour celà, certains élus ont été sensibles à des invitations.......écœurant!!!!!

Signaler Répondre

avatar
petitloup le 01/12/2012 à 09:38
encore! a écrit le 30/11/2012 à 19h19

On a l'exemple même d'une collectivité locale budgétivore comme beaucoup depuis le décentralisation avec des élus incompétents qui signent des chèques en blanc ou des emprunts à l'image de la mairie de St Étienne qui n'avaient rien compris ce que c'était des taux variables:les contribuables eux savent quand ils paient leurs taxes locales

si encore nos impôts servaient à tout le monde:pour le stade c'est 30000 spectateurs footeux par rapport à 1 200 000 habitants:On est loin de faire la majorité même si les pro stade veulent nous faire croire qu'ils sont en grand nombre...La majorité ne suivent même pas ce feuilleton pathétique

Signaler Répondre

avatar
encore! le 30/11/2012 à 19:19

On a l'exemple même d'une collectivité locale budgétivore comme beaucoup depuis le décentralisation avec des élus incompétents qui signent des chèques en blanc ou des emprunts à l'image de la mairie de St Étienne qui n'avaient rien compris ce que c'était des taux variables:les contribuables eux savent quand ils paient leurs taxes locales

Signaler Répondre

avatar
toutafé le 30/11/2012 à 15:59

"on socialise les pertes et on privatise les profits"

c'est exactement ça...

Signaler Répondre

avatar
Unlyonnais le 30/11/2012 à 14:50
un lyonnais a écrit le 30/11/2012 à 13h10

20 manifestants,les verts qui ne représentent rien en terme d'électeurs (cf dernières consultations locales ou nationales) et la frange droitière de l'UMP lyonnaise ne représentent pas l'opinion général sur un projet d'agglomération

@un lyonnais, vous connaissez le Cours de Verdun ?

Signaler Répondre

avatar
un lyonnais le 30/11/2012 à 13:10

20 manifestants,les verts qui ne représentent rien en terme d'électeurs (cf dernières consultations locales ou nationales) et la frange droitière de l'UMP lyonnaise ne représentent pas l'opinion général sur un projet d'agglomération

Signaler Répondre

avatar
Unlyonnais le 30/11/2012 à 13:06
génèse a écrit le 30/11/2012 à 12h41

Ben non, une soi disant "bonne nouvelle" pour AULASSE
qui aurait dû faire EX-PLO-SER le cours de bourse !

Il n'en est rien, avec toujours si peu de volumes
cours du jour : 2.99 euro
pour mémoire : cours d'introduction à la bourse de paris : 24 euros (non ! il n'y pas de faute de frappe)

Les investisseurs ne sont pas fous !
il reste tant d'obstacles, malgré les élucubrations des pieds nickelés ....

Exact, personne ne veut des actions OL Land, l'OL ne sera jamais l'OM, le PSG, voir ASSE où AS Monaco si ces deux club remonte en haut de la L1 et regagne des titres. Lyon et l'OL ne font pas rêver. CQFD

Signaler Répondre

avatar
génèse le 30/11/2012 à 12:41

Ben non, une soi disant "bonne nouvelle" pour AULASSE
qui aurait dû faire EX-PLO-SER le cours de bourse !

Il n'en est rien, avec toujours si peu de volumes
cours du jour : 2.99 euro
pour mémoire : cours d'introduction à la bourse de paris : 24 euros (non ! il n'y pas de faute de frappe)

Les investisseurs ne sont pas fous !
il reste tant d'obstacles, malgré les élucubrations des pieds nickelés ....

Signaler Répondre

avatar
Jean Claude le 30/11/2012 à 11:34

Allez les 14 Papys Mougeots !!!

On y croit ! On y croit !!!!

J'ai lu qu'il y en avait dejà 2 allongés par terre ...

..

J'espère que c'est pas un crise cardiaque ou un AVC ....

Parcequ'à 12 .... l'armée est affaiblie !!

Ahahahahahaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

Signaler Répondre

avatar
Les Gones pour Gerland le 30/11/2012 à 10:56

Ben on nous a toujours dit que c'est un projet privé...

Les CON-tribuables n'ont pas à cautionner !

Signaler Répondre

avatar
Salamèche le 30/11/2012 à 10:38

Ils rigolent pas les vieux contre le Grand Stade ! Un petit coup de déambulateur dans la gueule des élus mdr

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.