Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag.com

Scission Grand Lyon / Département : quid des élus orphelins de leur canton ?

Photo d'illustration - LyonMag.com

A priori, ce ne sont pas les Lyonnais qui auront le plus à pâtir du projet de Métropôle d’intérêt européen à venir, mais bien les "futurs-ex" conseillers généraux, mis au chômage technique.

Au total, ils sont 35, élus d’un canton qui n’existera bientôt plus, si le projet de loi examiné en juin 2013 est voté comme prévu. Parmi eux, 16 appartiennent au camp socialiste (dont la ministre Najat Vallaud-Belkacem), et 4 au parti radical de gauche*. Un renfort supplémentaire pour Gérard Collomb, qui renforcerait davantage encore son assise au Grand Lyon ? C’est le scénario qui semble se dessiner, selon Le Progrès paru jeudi. Afin de ne pas les laisser au bord du chemin, le nouveau conseil métropolitain les intégrerait en son sein, leur attribuant une "voix délibérative". Ils pourraient ainsi occuper ce strapontin dans le laps de temps séparant la date d’entrée en vigueur de la réforme (a priori, début 2014) et les prochaines élections locales (au printemps 2015). Reste à savoir si certains vont demander une compensation financière au titre de participant au conseil communautaire, au regard des indemnités de conseiller général perdues...

*Trois élus écologistes sont aussi concernés, trois communistes, quatre centristes, et sept appartenant à l’UMP.



Tags : MIEU | grand lyon | conseil général |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.