Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Alice de Malliard - LyonMag.com

Alice de Malliard, chargée de mission emploi du Grand Stade : “Difficile d’expliquer que le projet a du retard”

Alice de Malliard - LyonMag.com

Alice de Malliard, chargée de mission emploi pour le Grand Stade, était ce mardi l’invitée de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

Alice de Malliard est en charge de la campagne de recrutement des personnes éloignées de l’emploi pour le projet de construction du Stade des Lumières. "Aujourd’hui, la campagne est lancée puisque les travaux ont démarré depuis le 22 octobre. J’ai déjà mis en place trois profils sur les travaux du Grand Stade".

La chargée de mission comprend que sa démarche peut être surprenante quant on sait les recours des opposants au Grand Stade n’ont pas encore tous été examinés et que le financement n’est pas encore bouclé. "Je travaille sur le volet emploi et je laisse les spécialistes s’occuper de toutes les questions juridiques et administratives. Je sais que ce Grand Stade va se faire et je travaille dans ce sens avec tous mes partenaires".

Aujourd’hui, combien de créations de postes ? "Sur le Grand Stade très précisément il y en a eu trois. Je suis également en train de recruter mais sur des postes annexes qui ne vont pas directement travailler sur le chantier mais sur le projet. Donc, concrètement il y a trois manœuvres aujourd’hui sur les travaux de terrassement généraux du chantier qui ont commencé le 22 octobre dernier et qui devraient se terminer fin février ou mars suivant les conditions climatiques".

La mission d’Alice de Maillard est de créer un vivier avec différents profils via tous ses partenaires. "On m’a demandé trois profils : un manœuvre topographe, un manœuvre avec conduite d’engins et un manœuvre qui fera de l’entretien. Ce sont des postes qui ont été facile à qualifier. Après on va aborder la phase du gros œuvre donc tout ce qui est élévation des fondations avec tous les maçons les coffreurs, les bancheurs… Après on enchainera avec tous les postes de second œuvre…".

Autrement dit, ces postes seraient là pour renforcer ceux du constructeur Vinci. Mais les profils recherchés pour ces postes comprennent des critères précis. On parle notamment d’insertion. "L’insertion est un mot qui est un peu galvaudé et qui ne veut plus dire grand-chose. Les critères qui permettent aux gens de rentrer dans cette insertion sont d’être demandeur d’emploi de longue durée avec une inscription à Pôle Emploi sans interruption pendant un an. Cela concerne pas mal de gens. Il y a également tous les bénéficiaires du RSA, tous les bénéficiaires de l’Allocation de solidarité spécifique, tous les moins de 26 ans, tous les plus de 50 ans, les travailleurs handicapés et tous les candidats qui sont inscrits dans le Plan Local d’Insertion par l’emploi. Ce dernier est un plan qui est porté par la structure qui porte ma mission qui s’appelle Uni-Est".

Cette association Uni-Est regroupe 18 communes de l’est lyonnais. "Mais c’est un projet d’agglomération. Je ne recrute pas que dans l’est", tient à préciser Alice de Maillard.

Quels types de contrats offerts ? "C’est l’entreprise qui va décider en permanence. C’est elle qui choisira la façon dont le contrat est porté. Cela peut être une mission d’intérim, une mission d’intérim d’insertion, un CDD, un CDI ou encore une mise à disposition qui sont ces petits contrats très rapides et très efficaces. Il y en aura en tout cas pour beaucoup de profils".

Le deuxième volet de l’emploi sera pour les postes pour l’exploitation du stade. "Le recrutement n’a pas encore commencé. C’est beaucoup trop tôt mais la qualification des postes avec l’Olympique Lyonnais est lancée. Il y aura des postes permanents mais aussi beaucoup de postes de type stadiers ou encore d’agents d’accueil. En tout cas, cela représentera 50% de postes de plus qu’à Gerland car il y a quand même 20 000 places de plus. C’est un stade qui se veut comme une véritable vitrine".

La mission est tributaire des décisions du tribunal administratif. "On travaille d’arrache-pied depuis le 20 avril avec mes partenaires. On laisse tout ça de côté comme si ça allait se faire. C’est un petit peu la difficulté d’expliquer à nos candidats que le projet a pris du retard car le projet du Grand Stade ça leur parle  et ils ont envie d’y travailler. Pour l’instant les foules ne se pressent pas pour ces postes mais j’aurais beaucoup de candidats intéressés", conclut Alice de Malliard.



Tags : ça jazz à lyon | Alice de Malliard | grand stade |

Commentaires 9

Déposé le 18/12/2012 à 15h57  
Par keskonsmar Citer

calcul a écrit le 18/12/2012 à 15h07

enfin des chiffres officiels du projet soit disant porteurs d' emploi: 3 sont en jeu!
ça vaut le coup d'investir un max pour un résultat significatif
Les désillusions ne font que commencer ...

4 emplois, pas 3! vous oubliez le premier et plus lucratif : celui créé pour Mme de Malliard

Déposé le 18/12/2012 à 15h22  
Par Jean Claude Citer

calcul a écrit le 18/12/2012 à 15h07

enfin des chiffres officiels du projet soit disant porteurs d' emploi: 3 sont en jeu!
ça vaut le coup d'investir un max pour un résultat significatif
Les désillusions ne font que commencer ...

ah oui, ça fait cher 350.000 millions + une garantie d'emprunts de 40.000 millions pour trois emplois - ah oui

Déposé le 18/12/2012 à 15h07  
Par calcul Citer

enfin des chiffres officiels du projet soit disant porteurs d' emploi: 3 sont en jeu!
ça vaut le coup d'investir un max pour un résultat significatif
Les désillusions ne font que commencer ...

Déposé le 18/12/2012 à 12h33  
Par Jean Claude Citer

Jean Claude a écrit le 18/12/2012 à 10h08

Et ils sont où les 14 papys mougeots anti TOUT qui nous disaient que dire que le grand Stade était un projet CREATEUR D'EMPLOIS était faux ...
Ils sont où là ???

Encore une preuve de plus de leur mensonge et manipulation !!!!!

Quelle débâcle pour les 14 ANTI TOUT ce mois de décembre !!!!!!!!!!!!!!!

ahahahaaaaaaaaa !!!

les papys jeanglaude comme toi qui veulent faire d'jeuns il y en a plein les cimetières

et heureusement, des gens comme toi même s'ils mettent une étiquette CLONE, ça ne se reproduit pas heureusement

Déposé le 18/12/2012 à 11h01  
Par logiquementcontre Citer

ça vaut vraiment la peine de bousculer tout l'Est Lyonnais, de l'étouffer, pour trois emplois !
et les sachant de ce forum parlent de 14 retraités !
pitoyable
ce stade, ici, à Décines, est une grosse erreur, n'en déplaise à ces "quelques" pro stade dédaigneux

Déposé le 18/12/2012 à 10h45  
Par fab Citer

Conseil d'un Lillois, a Jean Claude.

J'ai connu la même opposition à Lille et je vais connaitre la même fin à Lyon, l'histoire se répète.
Tu peut remarquer par ailleurs que les anti-stade on ne l'ai entend plus.

Déposé le 18/12/2012 à 10h08  
Par Jean Claude Citer

Et ils sont où les 14 papys mougeots anti TOUT qui nous disaient que dire que le grand Stade était un projet CREATEUR D'EMPLOIS était faux ...
Ils sont où là ???

Encore une preuve de plus de leur mensonge et manipulation !!!!!

Quelle débâcle pour les 14 ANTI TOUT ce mois de décembre !!!!!!!!!!!!!!!

ahahahaaaaaaaaa !!!

Déposé le 18/12/2012 à 09h35  
Par Unlyonnais Citer

Jean Clone a écrit le 18/12/2012 à 08h58

Et dire que 14 retraités qui ont connu les 30 glorieuses refusaient l'emploi à des milliers de personnes pour sauvegarder leur petit confort personnel.

C'est fin ça ce mange sans fin...Mais !

Déposé le 18/12/2012 à 08h58  
Par Jean Clone Citer

Et dire que 14 retraités qui ont connu les 30 glorieuses refusaient l'emploi à des milliers de personnes pour sauvegarder leur petit confort personnel.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.