Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Anne Bailbe - LyonMag.com

A. Bailbé, directrice déléguée en charge du partenariat à la Préfecture : “Les Lyonnais amenés à changer de métier”

Anne Bailbe - LyonMag.com

Anne Bailbé, directrice déléguée en charge du partenariat à la Préfecture, était l'invitée ce lundi de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

De plus en plus de Lyonnais, qu’ils soient chômeurs ou salariés, pensent aujourd’hui à changer de branche professionnelle. "Je pense qu’aujourd’hui nous pouvons affirmer qu’il est très probable dans la vie professionnelle, on soit de plus en plus amené à changer de métier ou d’entreprise que ce soit volontaire, décidé ou contraint".

Une enquête TNS Sofres montre que 57% des salariés des grandes entreprises privées ou publiques déclarent avoir envie de changer de métier. "Je crois qu’il y a une aspiration finalement à trouver dans le travail, une forme de réalisation professionnelle et donc une exigence. Je pense qu’avec l’arrivée des nouvelles générations sur le marché du travail, cette exigence sera de plus en plus forte".

Qui est concerné par cette envie de changement ? "Elle concerne des salariés. Je pense qu’il n’y pas vraiment d’âge. La question se pose à la mi-carrière vers 40 ans. De plus, on va être amené à travailler de plus en plus longtemps".

Quelles sont les questions qu’il faut se poser au moment de changer de cap ? "Cela dépend des situations. Si vous êtes en entreprise dans le cadre d’une restructuration, il y a le contrat de sécurisation professionnelle qui aide pendant un an à maturer le projet de reclassement. Si c’est plutôt une démarche personnelle, il y a un certain nombre de structures qui sont mobilisées".

Quels sont ces outils ? "On pense au bilan de compétences qui est sans doute l’outil le mieux à même de vous aider à réfléchir à ce que vous allez construire comme projet. Vous pouvez aller rencontrer un certain nombre d’organismes mais aussi dans une maison pour l’emploi".

Il faut dire qu’il y a aujourd’hui un contexte très présent : le chômage n’a cessé d’augmenter depuis 20 mois. 11% de plus en un an dans la région. Même si on a envie de changer d’emploi, est-ce qu’on peut avant tout changer d’emploi ? "Il y a des offres d’emploi dans la région. Je ne dis pas que les choses sont très aisées mais il y a des secteurs qui recrutent et qui ont d’ailleurs du mal à recruter. C’est le cas dans la métallurgie et du secteur des services".

Quels sont les armes pour changer de branche professionnelle ? "Plus on est qualifié, plus on y voit clair dans son projet. Les armes, c’est tenter de maintenir son niveau de qualification et de compétences tout au long de sa vie professionnelle. Il ne faut pas perdre de vue qu’effectivement on peut être amené à changer d’emploi. Aujourd’hui, on sait très bien que l’arme la plus efficace contre le chômage c’est la qualification".

Ceux qui tentent de changer de voie réussissent-ils ? "Je pense que ceux qui cherchent à se réorienter, leur réflexion va dans deux sens : soit finalement le travail qu’ils ont fait les conduit à renoncer à cette orientation, soit ils valident leur projet et ils vont tout mettre en œuvre pour aboutir".



Tags : ça jazz à lyon | Anne Bailbe | prefecture | reconversion |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.