RESF dénonce la "chasse aux jeunes majeurs sans-papiers" pratiquée à Lyon

RESF dénonce la "chasse aux jeunes majeurs sans-papiers" pratiquée à Lyon
Photo d'illustration - DR

Le Réseau éducation sans frontière du Rhône s’indigne du placement au
centre de rétention administrative de Lyon de Valode et Ahmed.

Ces deux jeunes hommes de 21 et 22 risquent d’être expulsé prochainement.
Le plus jeune, Valode est géorgien d’origine arménienne. Orphelin, il est arrivé en France à 16 ans et termine aujourd’hui son CAP. Ahmed, lui, est arrivé en 2010 avec sa mère et ses sœurs. Arrêté le 25 février, il risque l’expulsion vers l’Algérie, son pays d’origine.
Dans ce communiqué, RESF conteste la politique menée par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, affirmant que la situation a empiré depuis l’adoption de la circulaire sur l’admission au séjour publiée par Manuel Valls.

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Indignés professionnels! le 08/03/2013 à 19:23

Les resistants de pacotille s'offusque chaque fois que la loi est appliquée...Immédiatement il se croit sous l'occupation nazi et les mots "rafle", "chasse" apparraissent...ils sont juste pathétiques!

Signaler Répondre

avatar
joyeuse42 le 08/03/2013 à 18:19

@DWADE fais ta propre enquête

Signaler Répondre

avatar
lacostere le 06/03/2013 à 12:53
Con Tribuable a écrit le 06/03/2013 à 12h20

Les classes moyennes ont le sentiment, à juste titre, de contribuer pour beaucoup au financement de notre système social, et pourtant se voient de plus en plus exclues de la redistribution. Jusqu’où accepteront-elles de payer ?

Versons nos impôts sur un compte séquestre en attendant que François Hollande et sas clique arrête de nous prendre pour des pigeons.

dit le type qui a soutenu sarkozy le mec qui a creusé la dette de la france...ceci dit vas y, fais le ton compte bloqué au lieu de parler

Signaler Répondre

avatar
Con Tribuable le 06/03/2013 à 12:20

Les classes moyennes ont le sentiment, à juste titre, de contribuer pour beaucoup au financement de notre système social, et pourtant se voient de plus en plus exclues de la redistribution. Jusqu’où accepteront-elles de payer ?

Versons nos impôts sur un compte séquestre en attendant que François Hollande et sas clique arrête de nous prendre pour des pigeons.

Signaler Répondre

avatar
Foldire le 06/03/2013 à 11:57

Encore des cocus du PS !
Avec la CGT, le FG, et tous les autres qui ont appelé à voter Hollande, ils vont bientôt pouvoir faire un parti majoritaire le CPS (Cocus du Parti Socialiste).

Signaler Répondre

avatar
DWADE le 06/03/2013 à 11:39

Moi contribuable français je soutiens ces actions du gouvernement et je demande que l'on fasse encore plus contre ce fléau .par contre pour cette association je demande quelle rembourse l'argent du contribuable qu'elle touche depuis des années et qu'elle divulgue au public les salaires de ces cadres .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.