Municipales à Lyon : Christophe Geourjon ou la politique de l'élève modèle

Municipales à Lyon : Christophe Geourjon ou la politique de l'élève modèle
Christophe Geourjon, ici entouré de Fabienne Lévy et de Fouziya Bouzerda - LyonMag

Il y a des hommes politiques qui brillent par leur voracité et d’autres qui rayonnent par leur volonté. Christophe Geourjon se situe pour le moment entre les deux. Normal pour un centriste.

Jeudi après-midi, le conseiller municipal lyonnais (UDI) présentait à la presse la version 2.0 du projet de son équipe Dessinons Lyon : 32 pages de propositions en vue des municipales 2014. Un travail effectué depuis sept ans et qui est, depuis six mois, teasé à la presse.
Les Lyonnais attentifs à la vie politique locale pouvaient alors légitimement se demander si Christophe Geourjon allait sceller enfin son destin politique. Car à l’UDI, il y en a un qui roule déjà des mécaniques, c’est Denis Broliquier.

Mais du côté de la team Geourjon, on prend le temps de peaufiner le programme. Aux propositions de méga-musée, de piétonisation de la Presqu’île le week-end, d’amélioration du covoiturage et du tram-fret s’ajoutent aujourd’hui la création d’un réseau nounous SOS ("le service à la personne est un vrai vivier d’emplois"), le renforcement du pouvoir des mairies d’arrondissement (et donc "la disparition de l’échelon administratif Ville de Lyon") ou le développement de la gare de Saint-Exupéry ("on propose une solution de train-métro entre Part-Dieu et Saint-Ex,  ce qui représente la moitié du prix d’un enterrement de la gare Part-Dieu").
Du bel ouvrage. Mais dont on ne connait pas la finalité. Simplement qu’une troisième version naîtra des suites d’une réunion publique où les Lyonnais sont conviés le 4 avril 18h30 à la Maison Ravier dans le 7e arrondissement.

De l’aveu même de Christophe Geourjon, qui "n'aime pas se mettre en avant", la période n’est pas à la candidature. Et tant pis si Broliquier fait des moulinets et que l’UMP se met actuellement d’accord dans son coin, balayant tout espoir d’une primaire de l’alternance à Gérard Collomb. L’heure est au travail, pas à la confection d’une liste.
Aux côtés de Fabienne Lévy, Fouziya Bouzerda, Bernadette Bertrix-Veza, le conseiller municipal laisse toutes les portes ouvertes. Avec toutefois une vraie décision forte : "On ne donnera rien clé en main à quelqu’un". Des idées contre des places, tiens, la bonne vieille politique se réveille enfin.

Christophe Geourjon le promet, on y verra plus clair dans les semaines à venir : quand l’UMP aura fait semblant de désigner un leader naturel, quand Borloo aura fini de tergiverser. Il veut prendre son temps pour battre efficacement Collomb et sa "mauvaise conception de la démocratie".
"Il me semble que Collomb se dit de plus en plus centriste. Ca nous surprend", indique la barriste Bertrix-Veza. "On va lui envoyer un bulletin d’adhésion à l’UDI qu’il acceptera si c’est un vrai centriste", renchérit Geourjon. "Et on sera très content de l’accueillir ", conclut Lévy.
Une hypothèse dont l’aboutissement demanderait une patience infinie. Et ça tombe bien, Dessinons Lyon et son élève modèle en ont. Les électeurs lyonnais peuvent-ils en dire autant ?

X
15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jeanmi le 18/03/2013 à 22:24

Et elle ne change jamais de cap c est peut être pour ça qu elle ne gagne pas remarqué elle n' a fait que des législatives .... Les autres élections elle était sur des listes avec Havard hamelin .... Ils ont gagné eux?

Signaler Répondre

avatar
Penelope le 18/03/2013 à 22:22

Heu ça fait dix ans que LEVY est élue

Signaler Répondre

avatar
Fabienne levy le 18/03/2013 à 22:18

Merci pour vos jolis commentaires

Signaler Répondre

avatar
Laurent Neyret le 18/03/2013 à 16:08

Geourjon qui s'est pris une raclée aux cantonales en 2011, c'est pas l'avenir

Signaler Répondre

avatar
alpha le 15/03/2013 à 20:18

si c'est l'avenir Fabienne LEVY, je pense que Collomb peut dormir tranquille

Signaler Répondre

avatar
fogu le 15/03/2013 à 19:50
Villeurbanne libre a écrit le 15/03/2013 à 17h20

Il manque que Marc Fraysse sur la photo !!!!!

Moi j'aurai bien vue Millon et Perben

Signaler Répondre

avatar
Villeurbanne libre le 15/03/2013 à 17:20

Il manque que Marc Fraysse sur la photo !!!!!

Signaler Répondre

avatar
Le gaulois est de retour le 15/03/2013 à 11:25

FPP Fabienne porte poisse elle n est même pas conseillère municipale pourtant elle était tête de liste dans le 1er poussée par per. Ben

Signaler Répondre

avatar
Battling le 15/03/2013 à 10:23

Moi je dis bon courage à l'UMP et l'UDI avec ces 3 cocos spécialisés dans "je te tire dans le dos".

Enfin bon courage.. c'est vite dit, bonne chance plutôt.

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 15/03/2013 à 07:56

que représente les trois protagonistes sur votre photo ? Rien.... Combien de voix aux dernières élections ? Rien. Combien de militants sur le terrain ? Rien.... et ils vont se pointer la fleur au fusil en février 2014 et exiger des places éligibles. Ils ne doutent vraiment de rien.....

Signaler Répondre

avatar
Le gaulois est de retour le 14/03/2013 à 21:38

Je voulais mettre un commentaire hard contre Lévy mais les autres internautes s en sont chargés .

Signaler Répondre

avatar
foufou69 le 14/03/2013 à 21:28

ouh la la il est fou, il est soutenu par Fabienne LEVY !

Signaler Répondre

avatar
Alexandre Dumas le 14/03/2013 à 19:19

Lévy soutenue par elle même ne représente rien : si j'oubliais l'incompétence !

Signaler Répondre

avatar
Yeye le 14/03/2013 à 17:53

La revoilà : à chaque élection Lévy change de camp !!!

Signaler Répondre

avatar
Gege le 14/03/2013 à 17:51

Fabienne Lévy la machine à perdre : battue à toutes les élections depuis 20 ans. Danger elle porte la poisse : virer là !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.