Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Pierre Abadie - LyonMag.com

Pierre Abadie du Grand Lyon : “Toujours en avance sur les travaux de la rue Garibaldi”

Pierre Abadie - LyonMag.com

Pierre Abadie, vice-président du Grand Lyon en charge du déplacement, était l’invité ce lundi de Jazz Radio pour l'émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

Cela fait maintenant un peu plus d’un an que l’énorme chantier de la rue Garibaldi est lancé. Au début de cette année, vous annonciez au Grand Lyon que les travaux étaient en avance sur le planning. C’est toujours le cas ? "C’est exact. Nous n’avons pas pris de retard, donc le peu d’avance que nous avions, nous le conservons en cas d’aléas qui pourraient se produire".

On parle de la phase entre les rues Vauban et Bouchut ? "Exactement. C’est le premier tronçon de la première phase de la réalisation de Garibaldi puisque c’est une rue qui va se réaliser sur deux mandats et demi".

Où en êtes-vous des travaux aujourd’hui ? "Les trémies ont été bouchées et ont été remblayées. La deuxième trémie est en fin de réalisation, avec notamment le fameux réservoir à eau qui est en train d’être testé pour voir l’étanchéité. Il sera bientôt terminé d’ici quelques jours".

Il va ensuite rester tout ce qu’il y a d’aménagement ? "Aujourd’hui, il y a toutes les parties latérales qui sont en cours de réalisation, qui permettent aussi de mettre les flux de circulation, et celles-ci sont réalisées au fur et à mesure que l’on repasse dans la trémie centrale. On a remis trois voies en circulation".

Sur cette phase là, quand est-ce qu’auront lieu la fin des travaux ? "Pour la première phase, elle s’est terminée en février. Donc là, on circule sur la trémie centrale, l’autre sera terminée d’ici l’été 2013. L’intégralité, pour une livraison de l’ensemble structuré, sans parler des plantations, au printemps 2014".

Printemps 2014 et élections municipales en même temps, ce n’est pas un hasard ? "Cela avait été calculé puisque ce projet est aussi lié à d’autres projets importants, notamment la Tour Incity. Il fallait caler ces deux grands projets pour qu’ils puissent se réaliser sans poser de nuisances importantes".

Justement, comment ça va se passer avec les travaux de la Tour Incity dont la pose de la première pierre a lieu cette semaine ? "C’est pour cela que les trémies centrales ont été terminées ce qui permet d’avoir les flux de véhicules au centre et les parties latérales sont utilisées en travaux. L’autre partie servant au stockage et aux camions qui y travailleront".

Va-t-il vraiment y a voir une discussion entre les deux maîtres d’œuvre ? "Ce n’est même pas une discussion, c’est une collaboration entre les deux : le privé et le public".

Concernant la concertation, vous avez fait plusieurs visites avec des riverains et les élus de l’arrondissement. Comment se passe cette concertation et le fait de mobiliser les habitants ? "Je crois que la concertation classique, elle a eu lieue et elle s’est très bien déroulée. Maintenant, c’est de l’accompagnement. Vu l’importance du chantier et des perturbations qu’il pouvait entraîner, on a souhaité en accord avec les maires d’arrondissement les accompagner pour qu’il y ait le moins de nuisances possibles, notamment les commerçants qu’il fallait accompagner dans cette démarche pour éviter qu’ils aient des pertes de clients".

Cela a abouti à des modifications ? "Cela a simplement abouti à des explications parce que souvent il y a des incompréhensions liées au fait qu’on ne sait pas ce qu’il va se passer… Ils sont donc venus sur place pour des visites, il y a eu de la concertation en mairie, et donc pour l’instant tout se déroule bien".

Au niveau de la circulation dans l’arrondissement, on sait que 30 000 voitures passent par jour sur cet axe là. Est-ce qu’aujourd’hui il y a encore des bouchons ? "On avait fait faire des modules de circulation aussi bien par le SYTRAL pour les déplacements en commun, mais aussi pour les véhicules légers, on avait dit que cela devrait bien se passer, et finalement ça se passe bien. On a bien sûr à certaines pointes horaires des ralentissements. Mais les flux se sont équilibrés".

A quel horizon va-t-on pouvoir rouler correctement à Lyon ? "Le tunnel de la Croix-Rousse sera en effet terminé à la fin du mois d’août. On est vraiment dans les temps, et puis au printemps 2014 l’ensemble de Garibaldi sera terminé. Je pense qu’il n’y aura pas de problèmes majeurs au niveau de la circulation".



Tags : ça jazz à lyon | pierre abadie | grand lyon | garibaldi |

Commentaires 1

Déposé le 08/04/2013 à 13h55  
Par jm Citer

Mais toujours en retard sur la moralisation de la vie politique.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.