Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Jean-Louis Touraine et Kamel Sanhadji - LyonMag

Jean-Louis Touraine et les paradis fiscaux : le député dément les rumeurs de placements aux Bermudes

Jean-Louis Touraine et Kamel Sanhadji - LyonMag

Depuis plusieurs jours, des documents en anglais fleurissent sur Internet.

Ils sont relayés par des personnes anonymes indiquant qu'ils représentent la preuve que Jean-Louis Touraine est mouillé dans le scandale des Offshore Leaks, cette enquête internationale qui épingle des élus et des particuliers sur leurs évasions fiscales.

Ce lundi, un article est même apparu sur le blog Wikistrike. Intitulé "Envoi d'argent de Jean-Louis Tourraine, député PS, dans les paradis fiscaux ?", il reprend ces mêmes documents en anglais dont le charabia médical et économique est idéal pour alimenter la paranoïa des plus fins conspirationnistes.
Interrogé par LyonMag, le député socialiste a tenu à expliquer cette affaire qui, au final, n'en est pas une.

En 2000, en compagnie de Kamel Sanhadji et de deux autres professeurs, Jean-Louis Touraine a développé une thérapie génique du sida. Des travaux salués et publiés dans la revue Aids. "Nous avons ensuite été contactés par des personnes qui nous ont vanté les mérites de prendre un brevet. En Europe, c'était impossible puisque nous avions publié nos travaux. Il restait les Etats-Unis où le dépôt du brevet est possible dans les 365 jours qui suivent.
Or il nous restait très peu de temps. Et comme les cabinets d'avocats américains sont très longs, on nous a conseillé les Bermudes, un endroit régi par le droit américain
, explique le premier adjoint de Gérard Collomb. J'ai demandé si c'était respectable, on m'a répondu que oui. Après concertation avec les trois autres professeurs, nous avons précisé que nous ne voulions aucun bénéfice personnel pour le brevet mais plutôt que les bénéfices aillent à la recherche contre le sida".

En 2002 finalement, Jean-Louis Touraine comprend que le brevet ne déboucherait jamais sur un traitement sur l'homme en moins de 10 ans. "Le brevet est devenu discutable, il aurait coûté trop cher pour des retombées médicales moindres. Ni nous, ni les financiers n'avons donné suite et Viraid a été dissoute en octobre 2003 sans qu'il n'y ait eu aucun mouvement financier ou dépôt de brevet".
Dans un souci de transparence, de rigueur suite à l'affaire Cahuzac, le député explique avoir gardé tous les documents retraçant l'épopée de son brevet en plein océan Atlantique.



Tags : touraine |

Commentaires 113

Déposé le 10/04/2013 à 16h49  
Par RB Citer

Pinocchio a écrit le 09/04/2013 à 17h20

J'ai relu plusieurs fois le démenti de Jean-Louis Touraine.
J'ai noté que des commentateurs attentifs ont relevé l'étrange affirmation de Monsieur Touraine que de devoir aller déposer un brevet dans un paradis fiscal.

Il affirme également qu'il souhaitait que les bénéfices aillent à la recherche contre le sida.
Pourquoi alors a-t-il enregistré en son nom propre des recherches financées par la Collectivité et toujours au surplus dans un paradis fiscal ?

Dans la phrase suivante, il affirme que cela aurait coûté trop cher pour des retombées médicales moindres ???
Pourquoi alors avoir cherché à déposer un brevet pour des retombées médicales moindres et dans le même temps préciser qu'il ne voulait aucun bénéfice personnel de retombées moindres ?

N'est-ce pas incohérent que tout ce démenti ?

Enfin le document anglais en question n'affirme pas que M. Touraine souhaitait déposer un brevet, mais qu'il a cédé un brevet à une société Viraid Ltd enregistrée aux Bermudes. C'est tout de même très différent !

Excellente analyse façon décryptage !

Dommage que des journalistes, aient fait du publie-reportage...

Jusqu'à quand les médias, vont-ils continuer à contribuer a cette mascarade de transparence ?!

Déposé le 10/04/2013 à 14h24  
Par Vite Citer

Déposé le 10/04/2013 à 13h16  
Par Pour info Citer

Google Traduction du rapport de gestion de Mymetics :
[...] Le conseil d'administration estime en outre que la Société
a besoin d'avoir un accès rapide au cercle restreint des leaders d'opinion mondiaux en matière de VIH-sida si elle veut avoir ses idées, le travail et les résultats des pairs reconnu et accepté de se qualifier pour les subventions et autres dons. [...]
Mais on n'attire pas les abeilles avec du vinaigre, ainsi : [...]
En Avril 2004, nous avons émis à CEDIC, un organisme sans but lucratif fondation française dirigé par le professeur Touraine, 120.000 actions de règlement d'un différend qui avait surgi au cours du mandat de gestion précédent. [...]

Déposé le 10/04/2013 à 09h53  
Par Ethique Citer

La nomination de Jean-Louis Touraine pour évaluer la contribution française au Fonds mondial de lutte contre le Sida fait-elle partie de la moralisation de la vie publique ?
L'éthique aurait pourtant imposé que M. Touraine refuse cette nomination.

Déposé le 10/04/2013 à 07h48  
Par Respectable Citer

Est-ce "respectable", comme le dit Jean-Louis Touraine, de tenter de vendre en son nom propre à une société offshore "Viraid Ltd" aux Bermudes un dépôt de recherches médicales financées par les contribuables dans un paradis fiscal ?

Chacun son opinion...

Déposé le 09/04/2013 à 17h46  
Par Cynisme Citer

Le fin du fin, c'est en août 2012.
Jean-Louis Touraine en tant que député qui questionne le Ministre du Budget, M. Cahuzac.

Jean-Louis Touraine explique le mécanisme de sociétés écrans basées dans les paradis fiscaux qui pratique le carroussel de TVA.

Jean-Louis Touraine et Jérôme Cahuzac.
http://www.nosdeputes.fr/14/question/QE/2946

Lequel est le plus compétent ?

Déposé le 09/04/2013 à 17h20  
Par Pinocchio Citer

J'ai relu plusieurs fois le démenti de Jean-Louis Touraine.
J'ai noté que des commentateurs attentifs ont relevé l'étrange affirmation de Monsieur Touraine que de devoir aller déposer un brevet dans un paradis fiscal.

Il affirme également qu'il souhaitait que les bénéfices aillent à la recherche contre le sida.
Pourquoi alors a-t-il enregistré en son nom propre des recherches financées par la Collectivité et toujours au surplus dans un paradis fiscal ?

Dans la phrase suivante, il affirme que cela aurait coûté trop cher pour des retombées médicales moindres ???
Pourquoi alors avoir cherché à déposer un brevet pour des retombées médicales moindres et dans le même temps préciser qu'il ne voulait aucun bénéfice personnel de retombées moindres ?

N'est-ce pas incohérent que tout ce démenti ?

Enfin le document anglais en question n'affirme pas que M. Touraine souhaitait déposer un brevet, mais qu'il a cédé un brevet à une société Viraid Ltd enregistrée aux Bermudes. C'est tout de même très différent !

Déposé le 09/04/2013 à 15h37  
Par Fosuivre Citer

Bermuda a écrit le 09/04/2013 à 15h14

Aurait-il vaincu le Sida, cela ne l'autorise pas pour autant à tricher et à planquer son fric. Heureusement qu'il y a des contre pouvoirs, comme les médias!

Il y en a qui ne suive pas.
Il n'a pas caché son fric comme vous dites.

Il a été contraint par la loi sur les brevets d'enregistrer ses recherches financées par la Collectivité dans des paradis fiscaux à son nom.
Faut suivre ce que dit Jean-Louis Touraine.

"hein... quoi... il vous prend pour un idiot ?"
ah bon !!!!

Déposé le 09/04/2013 à 15h14  
Par Bermuda Citer

Aurait-il vaincu le Sida, cela ne l'autorise pas pour autant à tricher et à planquer son fric. Heureusement qu'il y a des contre pouvoirs, comme les médias!

Déposé le 09/04/2013 à 14h53  
Par Adélaïde Citer

Le vrai scandale c'est qu'à l'époque la France n'a même pas su investir pour soutenir les travaux Ô combien remarquables de Monsieur Touraine et les avancées inestimables pour le sida et autres maladies génétiques...
Voilà pourquoi les cerveaux fichent le camp de notre pays des "Lumières"!!

Déposé le 09/04/2013 à 13h29  
Par Kestion Citer

Comment interpréter les explications abracadabrantesques d'un député qui avait entre autres promis qu'il ne cumulerait pas s'il était réélu ?

Déposé le 09/04/2013 à 09h55  
Par Dgouthé Citer

Sarah. a écrit le 08/04/2013 à 23h04

J'espère que Jean-Louis attaquera aussi les médias relais des rumeurs.
Car sans média relais, pas de rumeurs.
Courage Jean-Louis !

zélée attachée .... qui demande que l'on attaque des journaux... vous êtes les mêmes qui demandiez le bûcher pour Mediapart dans le dossier cahuzac, honte à vous

Déposé le 09/04/2013 à 09h08  
Par lainaïf Citer

lire a écrit le 09/04/2013 à 08h25

l'explication est dans le texte

Ah oui, donc seuls les paradis fiscaux étaient en mesure d'héberger les sociétés ? Faut le croire ?
Les USA, le Canada, le Japon, pas assez exotique ?

Déposé le 09/04/2013 à 08h25  
Par lire Citer

étonnant a écrit le 08/04/2013 à 21h53

Admettons la version de Jean-Louis Touraine.
Pourquoi alors créer ces sociétés dans des paradis fiscaux ?

l'explication est dans le texte

Déposé le 09/04/2013 à 07h46  
Par Mantunefoi Mantoujour Citer

Jean-Louis Touraine est-ce bien ce même député qui avait promis lors des dernières législatives qu'il quitterait son poste de premier adjoint à la Ville de Lyon s'il était réélu ?

Il a été réélu et il est toujours premier adjoint du Maire de la Ville de Lyon, faut-il interpréter sa version des faits comme ses promesses ?

Déposé le 09/04/2013 à 00h58  
Par HALLUCINANT Citer

oui mais difficile de vérifier et comme on n'a pas confiance du tout dans cette confrérie là ...

ils mentent comme ils respirent
vous voulez un exemple ?
pendant sa campagne électorale, il disait vouloir se soumettre au non cumul des mandats

et a t il tenu sa promesse ?

et ce n'est que le premier exemple

Déposé le 08/04/2013 à 23h04  
Par Sarah. Citer

J'espère que Jean-Louis attaquera aussi les médias relais des rumeurs.
Car sans média relais, pas de rumeurs.
Courage Jean-Louis !

Déposé le 08/04/2013 à 22h35  
Par compter les moutons Citer

étonnant a écrit le 08/04/2013 à 21h53

Admettons la version de Jean-Louis Touraine.
Pourquoi alors créer ces sociétés dans des paradis fiscaux ?

et un permanent UMP, un!
next?

Déposé le 08/04/2013 à 22h24  
Par non afféodée Citer

en bloc et en détails ?
drôles de frères ces gens là !

Déposé le 08/04/2013 à 21h53  
Par étonnant Citer

Admettons la version de Jean-Louis Touraine.
Pourquoi alors créer ces sociétés dans des paradis fiscaux ?

Déposé le 08/04/2013 à 21h16  
Par fatiguant Citer

et hop on va voir 100 identitaires, une Michèle C-B,dix employés de l'UMP nous faire un délire sur 1000 commentaires au sujet de Touraine et de son travail de recherche sur le sida...fatiguant

Déposé le 08/04/2013 à 21h08  
Par toutout Citer

si c'est les yeux dans les yeux alors......

Déposé le 08/04/2013 à 19h02  
Par Romain Citer

Soutien à Jean-Louis Touraine qui fera taire les rumeurs en publiant son patrimoine comme d'autres députés socialistes.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.