Cancer du rein : première mondiale à Lyon

Cancer du rein : première mondiale à Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

Une ablation partielle d'un rein a été réalisée à travers le nombril le 29 mars à l'Hôpital Edouard Herriot.

Il s'agit selon les HCL d'une première mondiale. Dans son communiqué, on apprend que "seule la partie cancéreuse a été retirée du rein qui a ensuite été suturé et réparé. Plus technique qu'une ablation totale du rein, la néphrectomie partielle permet une préservation maximale de la fonction rénale du patient qui conserve ses 2 reins. Le patient de 46 ans est sorti de l'hôpital avec un simple pansement sur le nombril."

Cette opération a été rendue possible par l'acquisition en janvier par le CHU de Lyon du Da Vinci, un nouveau robot chirurgical. L'avantage de cette pratique est que la cicatrice laissée par l'orifice de 2 à 3 centimètres pratiqué dans le nombril est invisible, et que le patient souffre moins de douleurs post opératoires puisque contrairement aux autres types de néphrectomie partielle, celle-ci ne traverse pas de muscle. Le patient garde tout de même le choix du mode opératoire, et pour le moment tous les cas ne sont pas opérables de la sorte.
Cette première mondiale a été réalisée par le docteur Sébastien Crouzet, urologue aux HCL.

Tags :

cancer

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.