Gendarme agressé dans le Nord Isère : des précisions sur le suspect

Gendarme agressé dans le Nord Isère : des précisions sur le suspect
Photo d'illustration - LyonMag

On en sait un peu plus sur les circonstances de ce fait divers, mardi matin à Roussillon.

Pour mémoire, un agent de gendarmerie a été agressé, à l'intérieur même de la brigade, par un déséquilibré qui se vantait d'agir au nom d'Allah. On apprend dans le Dauphiné Libéré que le militaire est toujours hospitalisé à Lyon, mais son état de santé n'est pas inquiétant. Son agresseur est un habitant de la commune, âgé de 32 ans. Le journal indique que l'homme venait de rentrer d'un pèlerinage à La Mecque ; d'après ses proches, son comportement s'était "métamorphosé".

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
batmag le 09/05/2013 à 22:59

egorger quelqu'un au nom d'un dieu..le monde est fou

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 09/05/2013 à 20:47
azurellela a écrit le 09/05/2013 à 20h09

oui c une honte moi epouse de gendarme a chaque patrouille de nuit je ne dort pas quand a nous epouses ils ne faut meme pas parler des agressions verbal alors que nous ne sommes meme pas militaire marre marre marre

Dites à vos époux de baisser les bras !

Même s'ils aiment leur boulot et on l'amour de la patrie. Il y a des moments où il est nécessaire de mettre les responsables face à leur laxisme !

Je parle de ces politicards, qui interdisent aux forces de l'ordre de faire leur boulot.
Je parle de ces magistrats laxiste, adeptes de murs de cons.
Je parle de ces électeurs, qui continuent de voter pour des incapables, adeptes d'une police bisounours.

Et bien que tous ces braves gens, se prennent en pleine gueule les conséquences de leur laxisme !

Depuis mai 2012, c'est de pire en pire !
Il suffit de prendre connaissance du bulletin de mars 2013 de l'observatoire de la délinquance, pour en être convaincu !

Signaler Répondre

avatar
azurellela le 09/05/2013 à 20:09

oui c une honte moi epouse de gendarme a chaque patrouille de nuit je ne dort pas quand a nous epouses ils ne faut meme pas parler des agressions verbal alors que nous ne sommes meme pas militaire marre marre marre

Signaler Répondre

avatar
Yep le 09/05/2013 à 15:25
Lucien a écrit le 09/05/2013 à 13h18

Vous avez raison lan d'apporter ces précisions !

Le gendarme qui a tiré est en GAV et le pseudo déséquilibré, est en liberté ?! INACCEPTABLE !

Donc le parquet en remettant un pseudo déséquilibré en liberté prend le risque qu'il récidive en commettant des faits encore plus graves ?
INACCEPTABLE !

En 2014 et 2017, les socialistes et l'ump n'auront JAMAIS mon bulletin de vote !

Le livre de Laurent Obertone, prend tout son sens :
"La France orange mécanique".

Bien dit !

M'enfin si on écoute les "journalistes" et autres politiques ce livre est faux de A a Z ... pourtant la réalité du quotidien donne entièrement raison à M. Obertone ...

Vive la république des Bisounours !

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 09/05/2013 à 13:18

Vous avez raison lan d'apporter ces précisions !

Le gendarme qui a tiré est en GAV et le pseudo déséquilibré, est en liberté ?! INACCEPTABLE !

Donc le parquet en remettant un pseudo déséquilibré en liberté prend le risque qu'il récidive en commettant des faits encore plus graves ?
INACCEPTABLE !

En 2014 et 2017, les socialistes et l'ump n'auront JAMAIS mon bulletin de vote !

Le livre de Laurent Obertone, prend tout son sens :
"La France orange mécanique".

Signaler Répondre

avatar
Ian le 09/05/2013 à 11:15

D'après Leprogrès, l'agresseur est placé sous surveillance (donc en liberté) alors qu'un gendarme qui lui à tiré dessus pour défendre son collègue est en garde à vue ... elle est belle la justice ! On se demande comment des personnes peuvent encore être motivé par les métiers de la police/gendarmerie quant on vois qu'ils sont de suite mis en garde à vue lorsqu’il font usage de leur arme.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.