Nuit des musées à Lyon : ce qu'il ne faut pas manquer de visiter cette nuit

Nuit des musées à Lyon : ce qu'il ne faut pas manquer de visiter cette nuit
De nombreuses animations sont prévues cette nuit - LyonMag.com

Ceux qui se plaignent de ne jamais avoir le temps d’aller au musée n’auront plus d’excuse.

Pour la neuvième année consécutive, la Nuit européenne des musées se déroule ce samedi. A Lyon, 14 musées laisseront leurs portes ouvertes jusqu’au milieu de la nuit. Et en plus c’est gratuit ! Certains musées demandent toutefois une participation financière pour participer avec activités complémentaires qu’ils proposent.

Brumes et frissons au musée Gadagne (5e)

De 19h à 21h pour les familles et de 21h à minuit pour les adultes, le musée propose d’en savoir plus sur les légendes lyonnaises. Des contes seront racontés aux plus petits pour leur faire découvrir l’histoire de la ville. Les adultes pourront, eux, frissonner à l’écoute des différentes histoires sur les mystères de Lyon.

La danse s’invite au musée gallo-romain (5e)

Le musée s’associe à la Maison de la danse pour proposer, jusqu’à une heure du matin, des chorégraphies historiques. Elles seront interprétées en direct et commentées par le chorégraphe. Jusqu’à 21 heures, un livret-jeu sera distribué aux familles. Les enfants pourront ainsi enquêter à travers le musée et découvrir les différentes collections.

Le musée des tissus à la chandelle (2e)

Le public pourra visiter librement toutes les collections permanentes du musée des Tissus, qui ouvre pour l’occasion jusqu’à 22 heures. Des étudiants de l’Ecole d’art et de culture présenteront une sélection d’œuvres. Une visite unique à la chandelle sera proposée aux visiteurs, moyennant une participation financière de 5 euros pour les enfants et 8 euros pour les adultes. A noter que le musée des Arts décoratifs sera lui aussi ouvert pour deux visites à la chandelle (à 18h30 et à 20h30).

Les secrets du cinéma fantastique au musée des Lumières (8e)

Jusqu’à 23 heures, les visiteurs pourront retracer l’histoire de l’invention du cinématographe lors d’un parcours commenté. Une visite proposée gratuitement. Plus original, les visiteurs pourront participer à des ateliers sur les secrets du cinéma fantastique de 19h à 21h. Les trucs et astuces des réalisateurs de cinéma seront alors révélés. Pour y participer, les inscriptions sont à faire sur place et le jour même (5 euros).

D’autres musées lyonnais proposent des animations originales pour cette édition de la Nuit européenne des musées. Le musée Testut Latarjet d’anatomie et d’histoire naturelle médicale propose, par exemple, une visite à lampe torche. De quoi rendre encore plus effrayants les squelettes et organes exposés. Le centre d’histoire de la résistance et de la déportation diffusera de longs extraits du procès de Klaus Barbie. Le musée africain, le musée urbain Tony-Garnier, le musée des arts religieux de Fourvière ou encore le musée de l’imprimerie joueront aussi le jeu de la nuit des musées.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lili le 19/05/2013 à 19:38

On devrait encourager ce genre d'idées : cela permet de sortir les lyonnais pour voir, redécouvrir et apprécier leur patrimoine, vive la ville de lyon

Signaler Répondre

avatar
obcj le 18/05/2013 à 20:43

oui qui paye tout ça ? je suis d'accord avec le contribuable perplexe...

Signaler Répondre

avatar
DD le 18/05/2013 à 13:15

Les contribuables perplexes ;-)

Plus sérieusement, c'est une bonne initiative, qui permet aux Lyonnais de (re)découvrir leur patrimoine!

Signaler Répondre

avatar
contribuable perplexe le 18/05/2013 à 12:31

et qui paye tout ça?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.