Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Michel Havard - LyonMag

Primaire UMP à Lyon, Michel Havard : “J’ai l’initiative dans cette primaire”

Michel Havard - LyonMag

Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.com, reçoit cette semaine les cinq candidats à la primaire UMP de Lyon. Ce jeudi, Michel Havard est l’invité de l'émission.

LM : Plus que deux jours avant le premier tour de cette primaire qui désignera le candidat UMP pour les municipales. Vous êtes à l’origine de cette primaire, leader de l’opposition au conseil municipal mais estimez-vous être en position de favori ?
"Je n’en sais rien. Je pense être en position de favori mais mes compétiteurs doivent penser qu’ils le sont aussi. J’ai toujours l’initiative puisque j’ai 19 élus sur 22 qui me soutiennent, j’ai le soutien de très nombreux militants et Lyonnais. Nous avons des équipes importantes et présentes partout dans la ville. Je suis candidat dans cette primaire pour gagner."

LM : Les Lyonnais vous voient comme le leader de la droite aujourd’hui ?
Le leader de la droite sera désigné au terme des primaires. Le 9 juin au soir, on saura, et j’espère bien être ce candidat face à Gérard Collomb, le leader incontesté de la droite.

LM : Mais on a vu ce sondage commandé par l’UMP qui indiquait que votre notoriété était relativement faible, seulement 1 Lyonnais sur trois vous connaissait. Ça a été un coup dur ?
"Pas du tout. Vous savez, dans le domaine électoral, seules les intentions de vote comptent. Faire le même niveau d’intentions de vote que mes compétiteurs en étant un peu moins connu, ça veut dire que mon potentiel de progression est beaucoup plus fort qu’eux. Et je suis convaincu que le 9 juin au soir, le problème de notoriété sera réglé."

LM : Ca a pu inquiéter vos équipes ce sondage ?
"Pas du tout. Je pense que ça a réjoui mes compétiteurs ou des gens qui me veulent du bien. Mais ça ne change absolument rien. Et les spécialistes des sondages le savent bien."

LM : Quelle image vous pensez que les Lyonnais ont de vous aujourd’hui ?
"C’est à eux qu’il faudrait poser la question. Moi je suis quelqu’un qui essaie d’être sérieux dans ce que je fais. J’ai horreur des grandes déclarations à l’emporte-pièce, je pense que cette façon de faire de la politique a trop participé à la dégradation de l’image politique. J’essaie d’être à la fois sérieux, et en même temps je suis un passionné de ma ville. J’adore Lyon, j’adore le challenge qu’il y a. Je voudrais allier cette image de sérieux et en même temps de passion et d’ambition pour notre ville. Et puis surtout faire en sorte qu’on puisse vivre mieux à Lyon. Durant la campagne, quand on interroge les Lyonnais, ils n’ont pas toujours l’impression que leur vie s’est amélioré ces dix dernières années."

LM : Vous pensez que les Lyonnais ont besoin d’un homme à poigne pour tenir la ville ?
"Pour être maire de Lyon, il faut tout de même être le patron. N’ayez aucun doute là-dessus, je suis président d’un groupe de plus de 30 élus, j’occupe des responsabilités au niveau national, je sais être le chef. Mais j’ai aussi  une conception du travail en équipe. La grosse différence entre Gérard Collomb et moi, c’est qu’il est le chef et qu’aucune tête ne dépasse. Moi je serai un chef qui, au contraire, additionnera les compétences et les valeurs ajoutées."

LM : Il faut saisir la priorité des Lyonnais, qu’elle est-elle selon vous ?
"Ils nous parlent beaucoup de transports, d’embouteillages et pour le coup de qualité de l’air. Ils nous parlent bien sûr de problèmes de garde d’enfant."

LM : Quelle serait alors la première mesure que vous prendriez en arrivant à l’Hôtel de Ville ?
"Je l’ai déjà dit, je voudrais lancer un grand plan en direction de la jeunesse. Parce que Lyon est une grande ville universitaire, avec beaucoup d’enfants. Souvent, la vie des Lyonnais avec de jeunes enfants est compliquée à Lyon. Je lancerais alors mon plan avec une mesure phare, la lutte contre l’échec scolaire. Les questions de formation et d’éducation sont prioritaires, y compris en terme de stratégie de territoire."

LM : Votre programme, vous le considérez plus novateur, plus ambitieux ?
Il est différent, il est le mien. J’essaie de trouver un équilibre entre les choses.

"J’ai développé le concept de la ville à vivre, difficile de résumer le programme. Mais les deux grands axes, c’est faciliter la vie des Lyonnais, et ça passera par des Etats Généraux des Arrondissements, et puis il faut aussi un projet, pas seulement du béton, mais pour les gens. Gérard Collomb a eu une stratégie de grands projets, moi je veux parler des Lyonnais."

LM : Vous pensez que vous pouvez battre Gérard Collomb, vous en avez la conviction ?
"Oui, j’en ai la conviction, je pense que c’est possible. Il n’y a pas de compétition qui soit gagnée d’avance mais il n’y en a pas qui soit perdue d’avance. Je suis intimement convaincu qu’à l’heure du choix, peut-être, qu’ils auront envie du changement et de donner un nouveau souffle à la vie politique lyonnaise."

LM : Et si vous étiez amenés à perdre, est ce que vous seriez derrière le candidat qui l’emporterait ?
"C’est un scénario que je n’imagine même pas. Mais nous avons tous signé dans la charte de la primaire l’engagement de soutenir celui ou celle qui sera désigné(e) le 9 juin. Je suis quelqu’un qui a plutôt la réputation de tenir ses engagements."

LM : Si certains ne le font pas, vous le regretteriez ?
"Je n’imagine pas que certains ne le fassent pas."



Tags : primaires à droite | havard |

Commentaires 3

Déposé le 30/05/2013 à 15h27  
Par Harvard Citer

"Parce que Lyon est une grande ville universitaire, avec beaucoup d’enfants. Souvent, la vie des Lyonnais avec de jeunes enfants est compliquée à Lyon" : quel rapport entre la ville universitaire et les enfants ?

Déposé le 30/05/2013 à 10h32  
Par arnault Citer

Boorlo Havard meme combat

Déposé le 30/05/2013 à 09h59  
Par Loubard Citer

Bravo Michel en 5ans tu as eu une initiative

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.