Primaire UMP à Lyon : "Nous devions faire l’union des Lyonnais dimanche" selon Havard

Primaire UMP à Lyon : "Nous devions faire l’union des Lyonnais dimanche" selon Havard
Michel Havard - LyonMag

Michel Havard va faire du lyonnais, rien que du lyonnais.

Dans la dernière ligne droite qui le sépare du second tour de la primaire de l’UMP, il est désormais seul. Les trois candidats malheureux, Nora Berra, Emmanuel Hamelin et Myriam Pleynard, ont préféré rejoindre les rangs de Georges Fenech.

"Rallier des élus, ce n’est pas rallier des Lyonnais"

Ces ralliements, Michel Havard ne s’y attendait pas. "Ça a été pour moi une surprise, avoue le candidat arrivé en tête dimanche dernier. Au soir du premier tour, nous avions convenu de faire l’union des Lyonnais". Un tacle à Georges Fenech, considéré comme le moins ancré dans la ville. La décision de Nora Berra et d’Emmanuel Hamelin a tout de même une explication selon lui : "J’y ai vu la main de Paris, affirme-t-il. Même si je connais la dureté du monde politique, il y a des choses auxquelles on ne s’attend pas".
Pourtant Michel Havard refuse de polémiquer, "chacun est libre de ses choix", préférant capitaliser sur les militants qui ont rejoints ses rangs. "Rallier des élus, ce n’est pas rallier des Lyonnais. Ils ne sont pas dupes", poursuit le conseiller municipal.

"Mon combat c’est Lyon"

Pour ces trois derniers jours de campagne, Michel Havard veut enfiler le costume du vrai Lyonnais, face à Georges Fenech qui ne réside pas dans la ville. "Mon combat c’est Lyon et je ne souhaite m’adresser qu’aux Lyonnais. Je me lève à Lyon, je vis et travaille dans cette ville et je me couche à Lyon", plaisante-t-il. Une qualité que n’aurait donc pas Georges Fenech. "Ne donnons pas cet argument à Gérard Collomb. Etre maire d’une ville c’est l’histoire d’une vie", plaide Michel Havard.
Autre argument selon lui, son côté plus modéré. "La vision humaniste que j’ai de la ville de Lyon peut battre Gérard Collomb, car je suis convaincu que je suis le mieux placé pour rassembler la droite et la famille centriste dès le premier tour". Avant de conclure, "j’espère et je compte gagner cette primaire sans avoir perdu mon âme". Certains apprécieront.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Habib le 07/06/2013 à 14:43

Une finale franc-maçonnerie contre traditionaliste... La routine à Lyon !

Signaler Répondre

avatar
faut pas jouer les grands quand on est tout petit le 07/06/2013 à 10:15
albedo a écrit le 07/06/2013 à 08h28

Pour Michel Noir, comme pour d'autres, la vieillesse est un naufrage.

toi ausi tu vas y aller au naufrage, tu ne feras pas exception

même le baronnet qui veut laisser son nom sur une stelle au centre ville .... comme un grand homme alors que ... nul besoin de commentaires

Signaler Répondre

avatar
Jonathan.Lyon 8 le 07/06/2013 à 09:57
Jimmyjob a écrit le 06/06/2013 à 19h36

Ce qui est sûr, c'est qu'il y a des électeurs de droite qui, comme moi, sont gays et ne sont pas près d'oublier les horreurs entendues pendant la campagne sur le Mariage Pour Tous. Mr Fenech prétend refuser de marier des gays s'il est élu.... que bien lui fasse, Alors si Fenech est investi, assurez vous que je serai TRES motivé pour faire une exception à mon vote habituel et pour détruire au maximum sa campagne...

Tu pratiques jimmy une forme de communautarisme qui est très malsain car tu bases tes opinions politiques sur ton appartenance sexuelle.La politique est la défense de l'intérêt général,pas la satisafction d'intérêts particuliers.

Signaler Répondre

avatar
albedo le 07/06/2013 à 08:28

Pour Michel Noir, comme pour d'autres, la vieillesse est un naufrage.

Signaler Répondre

avatar
gertrude le 06/06/2013 à 23:49
Lucien a écrit le 06/06/2013 à 18h54

Le ralliement de Michel Noir à votre adversaire, illustre le rejet de votre collaborationnisme avec les socialistes.

Il n'est peut-être pas plus compétent que vous, mais au moins il n'aura pas de gamelles qui ressortirons lors de sa campagne.

Les lyonnais en ont assez des girouettes, qui hibernent tout au long de leurs mandats et se réveillent quelques mois avant un scrutin.

effectivement, c'est qui HAVARD ??

un lit au nez ? ah bon ?

Signaler Répondre

avatar
un enfant un père une mère le 06/06/2013 à 23:47
Jimmyjob a écrit le 06/06/2013 à 19h36

Ce qui est sûr, c'est qu'il y a des électeurs de droite qui, comme moi, sont gays et ne sont pas près d'oublier les horreurs entendues pendant la campagne sur le Mariage Pour Tous. Mr Fenech prétend refuser de marier des gays s'il est élu.... que bien lui fasse, Alors si Fenech est investi, assurez vous que je serai TRES motivé pour faire une exception à mon vote habituel et pour détruire au maximum sa campagne...

eh bien si tu es en gaytitude, tu es content tout le temps

quelle chance tu as !

Signaler Répondre

avatar
dura lex sed lex le 06/06/2013 à 23:27

G FENECH est un juge, donc là pour faire appliquer la LOI mais il refuse de marier les gays ...... comprenne qui pourra;

Signaler Répondre

avatar
Jedou le 06/06/2013 à 22:12

Je connais Michel Havard depuis 20 ans. Je peux témoigner de sa passion pour Lyon et sa grande humanité. Je trouve triste que les perdants du 1er tour se liguent contre celui qui sort en tête. La machine à perdre à bien redémarrer...

Signaler Répondre

avatar
pierre le 06/06/2013 à 22:04

Je ne vois aucun mépris chez michel havard Mr eddy.
Quand aux arguments pour voter pour lui ils sont nombreux: rassembleur, compétant, ouvert aux autres, lyonnais, profil plus compatible pour les centristes...
Les lyonnais décideront dimanche

Signaler Répondre

avatar
Gabriel le 06/06/2013 à 22:03
MH a écrit le 06/06/2013 à 20h47

Mo,n projet est consultable sur mon site www.michelhavard.fr. Bonne soirée

Votre calme, flegme et professionalisme vous honorent. Pas facile pourtant de rester de marbre face à ces attaques sous la ceinture. Bon courage Michel !

Signaler Répondre

avatar
Eddy le 06/06/2013 à 20:50

Et donc Havard méprise les soutiens d'élus quand son seul argument pendant toute la campagne, comme le prouve bien sa page Facebook officielle, a été "je suis le candidat du rassemblement et j'ai 19 élus UMP sur 22 avec moi".

Ben du coup, Fenech rassemble plus et Havard se met à mépriser les soutiens d'élus qu'il a tant convoité auparavant... Logique, quoi.

Signaler Répondre

avatar
MH le 06/06/2013 à 20:47
niaisons a écrit le 06/06/2013 à 20h39

Et si vous proposiez un projet au lieu de rejouer à la mode Pradel de la lyonnitude contre le parisianisme et du candidat "parachuté" alors que né à Lyon (comme D.Perben) et non à Clermont-Ferrand comm vous ou à Chalon sur Saône comme Gérard Collomb...et puis vous qui avez fait vos études primaires à Pierre Bénite et secondaires à Oullins, le député de Givors reste votre "pays"...De grâce, usez d'autres arguments....

Mo,n projet est consultable sur mon site www.michelhavard.fr. Bonne soirée

Signaler Répondre

avatar
niaisons le 06/06/2013 à 20:39

Et si vous proposiez un projet au lieu de rejouer à la mode Pradel de la lyonnitude contre le parisianisme et du candidat "parachuté" alors que né à Lyon (comme D.Perben) et non à Clermont-Ferrand comm vous ou à Chalon sur Saône comme Gérard Collomb...et puis vous qui avez fait vos études primaires à Pierre Bénite et secondaires à Oullins, le député de Givors reste votre "pays"...De grâce, usez d'autres arguments....

Signaler Répondre

avatar
Jimmyjob le 06/06/2013 à 19:36

Ce qui est sûr, c'est qu'il y a des électeurs de droite qui, comme moi, sont gays et ne sont pas près d'oublier les horreurs entendues pendant la campagne sur le Mariage Pour Tous. Mr Fenech prétend refuser de marier des gays s'il est élu.... que bien lui fasse, Alors si Fenech est investi, assurez vous que je serai TRES motivé pour faire une exception à mon vote habituel et pour détruire au maximum sa campagne...

Signaler Répondre

avatar
ANNIE54 le 06/06/2013 à 19:04

Bravo Michel, nous ne lâcherons rien....Il ne suffit pas de se pavaner avec des soutiens mais faut il encore avoir un programme ?
Les lyonnais et les lyonnaises ne sont pas dupes...
Nous sommes à tes côtés surtout ne perds jamais ta belle âme!!!!

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 06/06/2013 à 18:54

Le ralliement de Michel Noir à votre adversaire, illustre le rejet de votre collaborationnisme avec les socialistes.

Il n'est peut-être pas plus compétent que vous, mais au moins il n'aura pas de gamelles qui ressortirons lors de sa campagne.

Les lyonnais en ont assez des girouettes, qui hibernent tout au long de leurs mandats et se réveillent quelques mois avant un scrutin.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.