Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Simulations d’attaques terroristes à Lyon : évitez le quartier de Gerland !

Photo d'illustration - LyonMag

Un exercice de grande envergure NRBC aura lieu mercredi et jeudi à Lyon.

Quatre attentats simulés se produiront dans les quartiers de la Confluence, de Gerland et à la caserne Raby de Bron. L'occasion pour les différents services de sécurité et de secours d'améliorer leur coopération.

Un attentat chimique dans le quartier de Gerland

La simulation la plus importante aura lieu le mercredi après-midi. Le scénario est digne des films catastrophes : un gaz neurotoxique de guerre est dispersé sur les quais du métro à la station Stade de Gerland à l'aide d'un engin explosif. L'attentat fera plus de 450 blessés ou contaminés.

Cet exercice qui mobilisera près de 500 sauveteurs et six unités mobiles de décontamination, engendrera quelques perturbations. Dans le métro tout d'abord, puisque sur la ligne B, les stations Jean-Jaurès, Debourg et Stade de Gerland ne seront plus desservies entre midi et 20 heures. Le Sytral mettra en place des bus relais toutes les six minutes reliant ainsi la station Jean-Macé jusqu'à Gerland. Entre 16 heures et 19 heures, les bus assureront les services toutes les quatre minutes. Une fréquence qui semble tout de même bien faible par rapport à la capacité d'un métro. Les habitants du quartier de Gerland devront sûrement privilégier la marche à pied ce jour-là.
Côté circulation, seule l'avenue Jean-Jaurès sera fermée, comme pour les soirs de match. L'avenue Tony-Garnier sera elle ouverte mais la circulation s'effectuera à double-sens, sur une seule voie, toujours entre midi et 20 heures. Lors de cet exercice des équipes venues d'Allemagne, de Belgique, du Portugal, d'Espagne et d'Italie seront mobilisées, renforçant ainsi la coopération européenne.

Trois autres attentats à Bron et à la Confluence

Ces trois simulations n'impacteront ni les transports en commun, ni la circulation automobile. La première aura lieu mercredi matin, sur l'emplacement de l'ancien marché gare de Perrache. Dans ce scénario, une bombe de produits radioactifs explose en plein marché provoquant 120 blessés et mobilisant 200 sauveteurs. Ce même exercice sera renouvelé jeudi mais avec une équipe de sauveteur différente. Enfin, un attentat chimique avec prise d'otage se déroulera à la caserne Raby, route de Genas à Bron. Les équipes de décontamination seront une nouvelle fois à l'oeuvre. Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur se rendra sur place mercredi après-midi, accompagné de certains de ces homologues étrangers.



Tags : exercice sécurité | attentats |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.