OL : et si Gomis restait ?

OL : et si Gomis restait ?

Mardi après la qualification de l'Olympique Lyonnais en barrage de
Champion's league, contre Grasshopper Zürich, Jean-Michel Aulas ne s'est pas seulement félicité de ce résultat.

Il est aussi revenu sur le cas Gomis, joueur mis de côté depuis la reprise dans le but d'être transféré mais dont il n'écarte pas une prolongation. "L'un de mes vœux le plus cher est de régler le cas de Bafé Gomis", a-t-il dit au micro d'OLTV. "S'il ne veut pas partir, qu'il resigne, au moins et que l'on ne nous fasse pas passer pour des gens qui ne sont pas capables de régler les problèmes humains", a-t-il ajouté.

Depuis la reprise de l'entraînement, Gomis se prépare en marge du groupe, a disputé deux mi-temps avec la réserve et a refusé plusieurs offres de transferts dans des clubs comme Cardiff, Swansea ou encore plus exotiques, des destinations qui ne l'ont pas satisfait.

Il a déclaré en fin de semaine dernière être d'accord depuis trois semaines avec Newcastle, le club anglais est également en accord avec l'OL sur le montant du transfert mais la distribution des commissions d'agents empêchent manifestement les négociations de se conclure tout comme la taxe de 5% a reverser au club formateur, Saint-Etienne, en l'occurrence.

Pour le transfert à Newcastle, Jean-Michel Aulas s'est montré "très pessimiste", toujours sur OLTV. "Nous avons un accord sur un montant de transfert plus bas que celui que nous pouvions réaliser avec Kazan il y a quelques mois ou encore avec les clubs gallois de Cardiff et Swansea. Nous avons fait le maximum. Si les choses devaient ne pas évoluer, il faudra se poser la question s'il ne doit pas prolonger et rester", a conclu JMA. 

En attendant, l'autre voeu le plus cher du président, de voir le club revenir en Ligue des Champions, est toujours d'actualité. "Avoir l'étiquette de favori est toujours difficile. Nous avons affronté un adversaire qui était en avance sur nous pour sa préparation. Nous avons gagné 1-0 deux fois. C'est le strict minimum. Nous avons eu un peu de réussite à l'aller", a commenté Jean-Michel Aulas."Ce n'est pas un exploit car avec notre indice UEFA, nous faisons figures d'épouvantail dans ces tours préliminaires", a convenu encore JMA.

Au tour de barrage (20-21 août, 27-28 août), l'OL sera encore tête de série et ses adversaires potentiels sont Paços de Ferreira, Fenerbahçe, PSV Eindhoven, Metalist Karkhiv, Real Sociedad.

Tags :

gomis

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Antonio le 10/08/2013 à 09:56
Luciole la folle a écrit le 09/08/2013 à 22h06

Luciole, c'est Vercoutre et non pas Vercourtre! Mais on t'en veux pas, on t'aime quand même quand tu laisse plein de message avec plein de pseudos différents :-)

Ahah bien vu! Voilà ce qui arrive quand on se mêle de sujet qu'on ne connait pas!

Signaler Répondre

avatar
Vercourtre de CH - GENEVE-la SERVERTTE le 09/08/2013 à 23:27
Luciole la folle a écrit le 09/08/2013 à 22h06

Luciole, c'est Vercoutre et non pas Vercourtre! Mais on t'en veux pas, on t'aime quand même quand tu laisse plein de message avec plein de pseudos différents :-)

Ce n'est pas parce que vous connaissez quelqu'un qui porte presque le même nom que vous êtes autorisé à me ridiculiser

Vous êtes tombé sur la tête ou bien?

Signaler Répondre

avatar
Luciole la folle le 09/08/2013 à 22:06
Vercourtre a écrit le 09/08/2013 à 21h34

et ALLEZ LES VERTS

Luciole, c'est Vercoutre et non pas Vercourtre! Mais on t'en veux pas, on t'aime quand même quand tu laisse plein de message avec plein de pseudos différents :-)

Signaler Répondre

avatar
Vercourtre le 09/08/2013 à 21:34
JEAN GLAUDE, la voix de son maitre a écrit le 09/08/2013 à 21h23

ALLEZ LE REAL !

et ALLEZ LES VERTS

Signaler Répondre

avatar
JEAN GLAUDE, la voix de son maitre le 09/08/2013 à 21:23

ALLEZ LE REAL !

Signaler Répondre

avatar
Traducteur? le 09/08/2013 à 20:45
c'est fou ce keuj me mare a écrit le 09/08/2013 à 10h14

une BA FE de BAFE
sur la joue (devenue gauche par intérêt capitaliste) d'AULAS , qui tend l'autre joue pour la suite : le fiscao de son émission d'obligations

Et en français ça donne quoi?

Signaler Répondre

avatar
ANTI OL le 09/08/2013 à 14:08

il faut qu'il attende la veill de la clôture du mercato : comme ca, AULAS lui signera une augmentation substantielle de son contrat...Et tt pis pour AULAS..

Signaler Répondre

avatar
c'est fou ce keuj me mare le 09/08/2013 à 10:14

une BA FE de BAFE
sur la joue (devenue gauche par intérêt capitaliste) d'AULAS , qui tend l'autre joue pour la suite : le fiscao de son émission d'obligations

Signaler Répondre

avatar
JEAN GLAUDE le 09/08/2013 à 10:09

trop marrant ces retours de boomrang

bravo pour BAFE
BIEN Fé pour OLASSE

Signaler Répondre

avatar
DWADE le 09/08/2013 à 10:01

DEHORS LE VENDANGEUR

Signaler Répondre

avatar
anti ol le 07/08/2013 à 19:15

Gomis parti pour rester et l'OL ne récupérera rien l'année prochaine, à la fin de son contrat.

Signaler Répondre

avatar
SOUTIEN à BAFE le 07/08/2013 à 18:12
LEBRON a écrit le 07/08/2013 à 08h44

Quand va t on tourner une bonne foi pour toute la page PUEL et ses recrutements chaotique et onéreux pour des baltrinques de seconde zone sa coomence à faire long ce cinéma .

et Bafé a bien mille fois raison

Qu'il prenne attache de l'Inspecteur du Travail pour lui faire état de la façon dont AULAS traite son personnel

Signaler Répondre

avatar
alodo le 07/08/2013 à 17:43

combien de smic il coûte ???

Signaler Répondre

avatar
Ola la le 07/08/2013 à 15:05

Aulas ne veut pas qu'il parte gratuitement. Mais avec ce que vous avez fait à Gomis, le joueur le plus régulier depuis 5 ans, jamais exceptionnel, toujours bon, il ne resignera pas.

Signaler Répondre

avatar
faut savoir le 07/08/2013 à 11:23

n'est ce pas AULAS, le grand bienfaiteur de l'humanité, qui a signé les contrats ??????

Signaler Répondre

avatar
LEBRON le 07/08/2013 à 08:44

Quand va t on tourner une bonne foi pour toute la page PUEL et ses recrutements chaotique et onéreux pour des baltrinques de seconde zone sa coomence à faire long ce cinéma .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.