Pour Aulas, le transfert de Gomis a capoté à cause de ses agents

Pour Aulas, le transfert de Gomis a capoté à cause de ses agents
Pierre Ménes et Jean-Michel Aulas au CFC - DR Capture d'écran Canal +

Dimanche soir, Jean-Michel Aulas était bien en direct dans le Canal Football Club afin de répondre à Pierre Ménes.

L’interview de Bafé Gomis, réalisée par le journaliste, avait fortement déplu à son président. Jean-Michel Aulas a remis en cause l’objectivité du consultant et, entre autre, d’avoir fait dire à l’attaquant qu’il "n’en voulait pas au club mais à son président". Pour rappel, Lyon voulait à tout prix vendre Bafé Gomis cet été, ce dernier a failli partir à Newcastle, mais finalement le transfert avait été avorté. Selon le président de l’OL, la commission à reverser à l’ASSE (son club formateur), le salaire et le montant du transfert étaient réglés, si Gomis n’est pas parti c’est à cause "de ses agents". Pierre Ménes et Jean-Michel Aulas ont échangé leurs arguments, le journaliste a "considéré que ce cas a été mal géré d’un point de vue humain et Bernard Lacombe (le conseiller du président de l’OL, ndlr) me donne raison car il dit que vous n’avez pas été très bon sur ce dossier", avant d’enchainer : "je n’aurai pas mis mon avant centre à 30 buts en CFA". Car pendant un mois, l’international tricolore a évolué avec l’équipe réserve de l’OL. Pour Jean-Michel Aulas, Pierre Ménes ne peut pas parler de Bafé de manière objective, les deux hommes sont en effet proches dans la vie. JMA a ensuite enchainé sur un autre argument, "je n’admets pas que quelqu’un qui a une vision superficielle de la vie et de la gestion d’un club exprime une opinion qui ne sert que le buzz qu’elle va générer", ce à quoi Ménès a répondu : "mais le buzz, c’est vous qui le faites ! C’est vous qui avez annoncé notre rencontre sur Twitter. Si on se retrouve là à faire les Guignols, c’est de votre faute."

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Antiol le 18/09/2013 à 10:05

Aulas s'auto détruit, les opposants au stade n'ont plus qu'à attendre. COOL!

Signaler Répondre

avatar
COLON ou GRELE c'est pareil le 18/09/2013 à 09:26
Rien à dire !!! a écrit le 16/09/2013 à 11h56

Je n'aime ni l'un ni l'autre, mais pour un fois PM a raison, c'est JMA qui a cherché l'entretien.
De toute façon, avant de vouloir un grand stade, il faut avoir de grands joueurs, comme OL a vendu tous ces joueurs pour renflouer sa trésorerie, et bien voilà le résultat.
L'OL des grandes années est derrière nous, aujourd'hui il faudra quelques années pour retrouver ce grand club, et encore, si le club ne fonctionne pas, JMA vendra son stade et son équipe.

le problème majeur c'est que les conséquences de ses conneries sont payées par les contribuables :

400 000 millions d'infrastructures (qui ne serviront qu'au stade puisqu'elles seront en service qu'au moment des matches, et de toute façon ne desservent les lieux qui en auraient réellement besoin comme les ZI de l'est lyonnais

+ 100 millions (au moins) de manque à gagner pour les terrains qui appartiennent aux contribuables et qui sont vendus par décision de COLLOMB sur une base de prix qui n'a rien à voir avec le prix du marché, et qui feront profit aux acquéreurs alors que tous les travaux sont payés par les mêmes vendeurs contribuables

+ entretien de ces infrastructures (2 millions par ans à charge des communes qui les supportent bien que les ayant refusées)

+ subventions de billetterie (1.2 millions par an)

+ vidéosurveillance du stade + entretien assurée par la collectivité (1 million d'investissements)

et en face ? les recettes pour AULAS SEYDOUX (société dont l'objet social est marchand de biens ! cotée en bourse)

et retour sur investissements ?

- AUCUN sachant

que l'impot sur société n'est pas près d'être payé puisque la société cumule à ce jour un déficit de 100 millions sur les quatre derniers exercices

que COLOMB a exonéré ladite société des taxes sur le spectacle que paient les autres stades en France

que depuis 6 ans, c'est 30 personnes du grand lyon qui travaillent à plein temps sur ce dossier privé

c'est donc près de 1 milliard d'argent public que les ELUS SOCIALISTES ajoutent à l'ardoise de nos enfants sur l'agglomération lyonnaise - ces élus qui eux sont bien assis et bien nourris par les mêmes contribuables qui eux sont l'insécurité et limite précarité pour beaucoup d'entre eux

alors quand on parle de FISCALITE au niveau national, mettez le nez dans la m. locale avant de vous plaindre

Signaler Répondre

avatar
googl le 18/09/2013 à 07:14

de l'argent ! de l'argent !

Signaler Répondre

avatar
Madame Soleil le 16/09/2013 à 18:58

Aulas va "boire le bouillon" jusqu'à la lie

Signaler Répondre

avatar
mauricecg le 16/09/2013 à 17:23

@rien à dire!!! et à votre avis à qui va t il vendre ce stade situé en dehors de Lyon, au maire de Décines?

Le Aulas vainqueur était bien loin hier au soir face au tout puissant Canal +.

Signaler Répondre

avatar
Rien à dire !!! le 16/09/2013 à 11:56

Je n'aime ni l'un ni l'autre, mais pour un fois PM a raison, c'est JMA qui a cherché l'entretien.
De toute façon, avant de vouloir un grand stade, il faut avoir de grands joueurs, comme OL a vendu tous ces joueurs pour renflouer sa trésorerie, et bien voilà le résultat.
L'OL des grandes années est derrière nous, aujourd'hui il faudra quelques années pour retrouver ce grand club, et encore, si le club ne fonctionne pas, JMA vendra son stade et son équipe.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.