Municipales à Lyon : les communistes se décident à partir de mercredi sur leur stratégie

Municipales à Lyon : les communistes se décident à partir de mercredi sur leur stratégie
Aline Guitard, ici au centre, propose sa candidature comme tête de liste - LyonMag

Collomb ou pas Collomb ?

Le PC se jette officiellement à l'eau avec la tenue à partir de ce mercredi du vote ayant pour objectif de déterminer la stratégie du parti en vue des prochaines échéances. Le scrutin était normalement prévu à la fin du mois de septembre mais le PC avait décidé de laisser "aux militants le temps de la réflexion".
Les adhérents auront deux choix sur leur bulletin : cocher la case "un rassemblement au Front de Gauche" ou préférer "un rassemblement avec la majorité sortante". Les communistes se décideront également sur leur leader lors de ces municipales. Le nom d'Aline Guitard, secrétaire de section à Lyon, sera marqué mais il sera possible d'en inscrire d'autres.

Le scrutin aura lieu dans tous les arrondissements avec également une permanence à la fédération dans le 3e arrondissement. Peuvent voter les adhérents qui sont à jour de cotisation et adhérents au PC depuis trois mois. Les résultats seront connus dans la soirée de vendredi.

"Un choix qui se fait sur le fond"

La stratégie à adopter ? Les communistes y pensent maintenant depuis plusieurs mois avec la rédaction pour la première fois d'un véritable projet portant notamment sur le développement des services publics ou encore sur les transports. Pas question donc de se précipiter dans les bras de Gérard Collomb ou dans ceux du Front de Gauche ; un ultimatum qui avait fait polémique à Paris le week-end dernier et provoqué la colère de Jean-Luc Mélenchon. "On est vraiment sur un choix qui se fait sur le fond", assure Aline Guitard.
Les communistes ont notamment eu l'occasion de s'entretenir avec les potentiels partenaires : Front de Gauche et même le GRAM (Groupe de Réflexion et d'Actions Métropolitaines) de Nathalie Perrin-Gilbert. "Elle n'était pas contre une union avec les communistes", précise Aline Guitard.

Un pas de plus dans les municipales sera donc franchi en fin de semaine avec soit un coup de pouce pour le PS (le PC a toujours fait liste commune avec Gérard Collomb depuis 1995) ou soit une indépendance, du moins pour le premier tour.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
A la soupe! le 24/10/2013 à 15:45

Leur "stratégie" on la connait...c'est " Par ici la bonne soupe!" En 2014, étant donné qu'Havard est un faux opposant qui draguent les bobos, les gays et lesbiennes, les écolos, les sans-papiéristes...il faudra donner la majorité absolue à Collomb dès le Premier tour pour éliminer tous ceux qui n'auront pas fait alliance avec lui dès le Premier tour!

Signaler Répondre

avatar
Alphonse le 24/10/2013 à 08:17

Communisme 30% en 1970 1,5% en 2012 . Sauvons l espèces en voie de disparition. Aline on a pas besoin d toi

Signaler Répondre

avatar
Marchais le 24/10/2013 à 06:58

A la soupe les Cocos

Signaler Répondre

avatar
Charlots le 23/10/2013 à 12:56

Le PC avec Collomb, je vous le dis, la France est à droite, pourquoi pas, mais au moins que cela soit clair, et arrêtons de parler de communistes ou de socialistes, mots qui ne recouvrent aucune valeur fondatrice de ses 2 partis

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.