Taxe à 75% : Thierry Braillard peut-il mettre fin à la crise du football français ?

Taxe à 75% : Thierry Braillard peut-il mettre fin à la crise du football français ?
Thierry Braillard - LyonMag

Le député du Rhône est tenace.

Quelques jours après avoir vu son amendement sur la taxe à 75% dans le milieu du football professionnel retoqué par le gouvernement, il récidive ce mardi.
Thierry Braillard va alpaguer le ministre du Budget Bernard Cazeneuve pour lui faire part de son idée : que les clubs français payent la taxe à 75% sur les salaires supérieurs à 1 million d'euros à condition qu'ils aient été signés en 2014 et en 2015. De quoi permettre à l'OL, au PSG et cie de se séparer de leurs joueurs trop onéreux ou en tout cas de se préparer financièrement à la taxe.

Jeudi, François Hollande doit rencontrer les dirigeants du football français pour les convaincre du bien-fondé de la taxe et de sa nécessaire application à toutes les entreprises. Les clubs prévoient toujours une journée blanche le dernier week-end de Ligue 1 en novembre. PSG-OL ne devrait donc pas se jouer, sauf si une solution est trouvée entre-temps.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Vas y Titi le 30/10/2013 à 18:43

Prochain remaniement il va être ministre. Et ensuite : Maire de Lyon !

Signaler Répondre

avatar
footix le 29/10/2013 à 17:26

Il était déjà sur la touche ,maintenant il est hors jeu .Au vestiaire !

Signaler Répondre

avatar
pepe le 29/10/2013 à 16:22

et les pauvres, les sdf, les sans emplois, qui s'en occupe

Signaler Répondre

avatar
jojo le 29/10/2013 à 12:29

voilà à quoi sert Braillard, à s'occuper des Milliardaires du Foot !
Il est bien de gauche, n'est ce pas ???

Signaler Répondre

avatar
bof le 29/10/2013 à 11:55

Inaudible ce Braillard !!

Signaler Répondre

avatar
DM le 29/10/2013 à 09:56

Avec du culot on peut tout oser, ça c'est certain ! Mais à ce point il fait fort le Braillard.
Car lors de la discussion de l'amendement 515 le vendredi 18 octobre en fin d'après-midi, Monsieur Braillard n'avait pas l'air d'être en séance et cet amendement a été défendu par un de ses collègues du PRG, Monsieur Paul Giacobbi (http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2013-2014/20140028.asp#P62548).
Et aucun de ses collègues de gauche lyonnais ou du Rhône ne sont intervenus pour le défendre.
Alors maintenant nous faire de l'agitation sur ça, c'est un peu gonflé. Sauf à ne privilégier que l'aspect communication et avoir ainsi sa photo sur Le Progrès du jour ou sur des sites web.
Ce qui est dommage c'est que les journalistes ne creusent pas un peu plus les choses...

Signaler Répondre

avatar
Foldire le 29/10/2013 à 09:38

Et à la fin de la crise, tout court, ne serait-ce pas plus utile ?

Signaler Répondre

avatar
Cumulus Plancus le 29/10/2013 à 09:17

Quand on est pas crédible à Lyon, le serait-on à Paris.

Signaler Répondre

avatar
Sturlapitude le 29/10/2013 à 09:16

Il est de gauche ce Braillard?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.