Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Romain Meltz - DR

Expérimentez, expérimentez… il n’en restera rien du tout

Romain Meltz - DR

A Lyon, en septembre prochain, les enfants travailleront le mercredi matin (sauf s’ils sont dans une école qui a le mot "Saint" ou "Immaculée" dedans).

Vu que, pour les gones, ne pas travailler le mercredi était une habitude prise depuis 1991 sous Michel Noir, le choc risque d’être rude. Autre changement, en septembre prochain, la classe s’arrêtera  à 15h45, au lieu de 16h30 actuellement.

Comment faire pour s’y préparer ? Un certain nombre de villes ayant déjà fait le grand saut en septembre dernier (notamment une autre capitale que celle des Gaules), voyons si l’on peut en tirer quelques indications utiles pour Lyon.

Au hasard : Brest.

En 2008, Xavier Darcos, alors ministre des petits, crée l’aide individualisée, réduit de 2h par semaine les cours, et, surtout, instaure la semaine de 4 jours partout en France. Toute la France s’aligne donc sur Lyon et sur sa semaine sans mercredi travaillé.

Toute ? Non ! Car une école remplie d’expérimentateurs Brestois, obtient d’essayer un retour à la semaine à 4,5 jours. L’école Sanquer expérimente alors une journée qui finit à 16h15 plus des activités qui prennent le relais jusqu’à 17h. La mairie de Brest fait plus que suivre une expérience qu’elle finance au départ si généreusement que des activités  et des intervenants merveilleux trouvent le chemin de l’école pour péri-scolariser des enfants qui restent  massivement entre 16h15 et 17h00. Vincent Peillon (qui est devenu ministre des petits à la place de Xavier Darcos)  vient même visiter cette école qui promet des lendemains qui chantent pour la réforme qu’il a prévue : toute la France à 4,5 jours. En janvier 2013, le décret Peillon instaure donc la semaine de 4 ,5 jours. Brest toute entière, bonne élève, décide de passer à la semaine de 4,5 jours dès la rentrée 2013.

Question : la ville va-t-elle généraliser le rythme choisi par son école expérimentatrice Sanquer ?  Réponse : Non. Brest tourne le dos aux 45 minutes de périscolaire chaque soir (c’est grosso modo le rythme prévu pour Lyon en septembre 2014 – tout le monde suit ?) et en choisit un autre : des journées A (les enfants ont cours normalement jusqu’à 16h30) et des journées B (ils s’arrêtent à 15h10 et commencent le périscolaire jusqu’à 16h30) en alternance.  Un peu la mort dans l’âme, l’école Sanquer abandonne son rythme et ses activités de haut niveau et s’aligne  sur le reste de la ville en se mettant aux "jeux sportifs" en périscolaire.

Il est vrai que Brest c’est loin, et que ce n’est pas grave, après tout, s’ils ne généralisent pas leurs expérimentations dont les expérimentateurs (profs et parents) étaient très contents.

Le cas Gilbert Dru

Le problème est qu’à Lyon (qui est tout près de chez nous), on fait pareil. Car à Lyon aussi,  il y a une école expérimentatrice qui était déjà à 4,5 jours, avant qu’on y passe tous en septembre prochain.
C’est l’école Gilbert Dru. Et non seulement on y travaille le mercredi matin dans la bonne humeur, mais on y pratique aussi le rêve éveillé du chronobiologiste expert : une pause méridienne allongée ! Qu’est-ce qu’une pause méridienne allongée pour l’élève scolarisé à Gilbert Dru ? Ses cours s’arrêtent à 11h30, il file hurler à la cantine avec ses petits camarades, joue au foot en récré, puis commence à 13h10 son "atelier détente" (culture japonaise, maquette papier mâché, musique mélodieuse, etc.) jusqu’à 14h15. Et c’est seulement à 14h15 qu’il reprend ses cours pour travailler, plus tard donc que le petit lyonnais traditionnel qui a repris les cours à 13h30.
Pourquoi cette solution est-elle le rêve du chronobiologiste ? Parce que d’après ces experts, entre 12h et 15h on ne fait rien de bon, les capacités d’apprentissage s’améliorant ensuite dans l’après-midi.

Mais alors, pourquoi Lyon ne généralise pas ce rythme ? Posez la question à l’adjoint chargé de l’enfance, Yves Fournel et il vous répondra (en tout cas c’est ce qu’il m’a répondu à moi) "Parce qu’en démocratie, on écoute les gens. On a posé la question aux conseils des écoles des écoles lyonnaises et elles ont préféré faire 13h30-15h45". C’est-à-dire raccourcir l’après-midi par sa fin, pas par son début comme à Gilbert Dru.

J’ai alors un peu insisté,  faisant remarquer que ni le Rectorat ni la Ville de Lyon n’avait vraiment cherché à faire de la "publicité" pour la solution Gilbert Dru.  "C’est exact que la communication autour de cette expérimentation aurait peut-être dû  être plus présente", m’a répondu Yves Fournel : "mais c’est parce que nous avons voulu préserver la tranquillité de Gilbert Dru et éviter que tout le monde débarque pour les examiner comme des bêtes curieuses".

D’où le titre de cet édito administrativo-politique : expérimentez, expérimentez ; mais surtout n’en tirez aucun enseignement quand vient le temps de devoir généraliser une expérimentation. Surtout si les résultats observables de l’expérimentation (ambitieuse, passionnante, et certes un peu coûteuse) étaient positifs.

Romain Meltz

@lemediapol



Tags : Meltz | Romain Meltz |

Commentaires 11

Déposé le 31/01/2014 à 08h54  
Par Habard Citer

CE qui est marrant, c'est qu'aucun candidat n'ose se pencher sur ce dossier

Déposé le 29/01/2014 à 11h10  
Par poly Citer

Marre de servir de cobayes à des blaireaux qui n'ont semble t ils pa de problèmes de parents d'élèves. Quand on a 4 nounous et 3 majordormes pour emmener ses gosses à l'école, c'est tou de suite plus simple !

Déposé le 28/01/2014 à 21h39  
Par AEsw Citer

Quitte à réformer l'école, autant se baser sur le modèle allemand. Pas de cours l'après-midi, du sport ou autres activités l'après-midi (et pas des ateliers merdiques faits par des clodos roots tout contents d'être payés par l'Etat). Et du coup deux ans de scolarité en plus. On fera des gamins d'aplomb et on fera tourner les clubs et autres petites structures extérieures.

Déposé le 28/01/2014 à 20h50  
Par @lemediapol Citer

Evelyne22 a écrit le 28/01/2014 à 19h57

Quelle issue pour nous parents ? Je suis outrée que nos politiques ne nous parlent pas encore de cette réforme. J'ai deux enfants en primaire à Limonest et c'est le flou total...

Chere Evelyn22 je ne peux pas vous dire. Si vous voulez allez habiter Irigny ils sont déjà passés aux 4,5 jours, mais j'imagine que ça ne fait pas vos affaires. Bonne chance

Déposé le 28/01/2014 à 19h57  
Par Evelyne22 Citer

Quelle issue pour nous parents ? Je suis outrée que nos politiques ne nous parlent pas encore de cette réforme. J'ai deux enfants en primaire à Limonest et c'est le flou total...

Déposé le 28/01/2014 à 13h49  
Par Tatatata Citer

Le silence assourdissant de Collomb sur ce sujet est édifiant. Toute cette réforme est une faste fumisterie. J'ai fait ma scolarité dans les années 90, je faisais 8h30-11h30 / 13h30 - 16h30, je bossais le mercredi matin et je ne suis pas traumatisé pour autant ! Stop de nous prendre pour des débiles, dans la droite lignée des réformes de Najat sur l'égalité femmes-hommes qui veut nous faire croire que des nanas se sentaient mal lorsqu'on évoquait "en bon père de famille"

Déposé le 28/01/2014 à 12h33  
Par @lemediapol Citer

Papa lyonnais a écrit le 27/01/2014 à 20h48

désolé
j'ai raté ce passage.
Il n'y a pas que des financements caf.
je ne remets pas en cause votre article, au contraire.
Il n'y a pas assez d'articles sur ce sujet et j'apprécie et j'applaudis le votre.

Merci pour votre encouragement, et j'aimerais bien en faire d'autres sur ce sujet.

Déposé le 27/01/2014 à 20h48  
Par Papa lyonnais Citer

@lemediapol a écrit le 27/01/2014 à 19h54

J'ai dit que c était couteux. C est à la fin de l'article. C'est couteux si c'est bien fait. La ville de Lyon attend les réponses officielle de la CAF sur leur engagement financier pour savoir combien il y aura d'encadrants par classe pour le périscolaire.

désolé
j'ai raté ce passage.
Il n'y a pas que des financements caf.
je ne remets pas en cause votre article, au contraire.
Il n'y a pas assez d'articles sur ce sujet et j'apprécie et j'applaudis le votre.

Déposé le 27/01/2014 à 19h54  
Par @lemediapol Citer

Papa Lyonnais a écrit le 27/01/2014 à 17h40

je suis parents d’élèves et je ne savais pas que j'avais été interrogé?
en fait, il y a eu une pseudo consultation des parents d’élèves de manière très légère. Ils ont eu un questionnaire mais aucune possibilité de faire des propositions ou de proposer des aménagements.
Cette réforme est imposée à tous par le parti simpliste (ps) qui impose comme un bon vieux régime dictatorial. Personne n'a le droit d'être en désaccord, comme l'est la majorité des parents.
De plus nous habitons proche de Gilbert Dru et ni la mairie, ni vous cher journaliste n'avez pris la peine d'expliquer que ce groupe scolaire bénéficie de financement exceptionnel du fait de sa diversité de population. AH oui, il ne place pas beaucoup d'élèves dans les bons collège non plus!
Cette réforme aura quoi comme effet :

- un affaiblissement des connaissances des enfants du fait du manque de temps de travail.

- la future naissance d'une génération absolument pas prête à travailler après 15 h (les pauvres choux comme le monde sera dur pour eux s'ils veulent réussir) mais prête à être au chômage tant ils auront déjà l'habitude de ne savoir pas trop forcer....
c'est peut-être cela la vision socialiste de la France?

-une école adaptée au parents chômeurs, en effet qui peut quitter son travail à 15 h pour faire la sortie? Ah oui il y aura les soi disant activité péri-scolaire....
je peux voir les diplôme des gens qui vont faire cela ou auront-ils le niveau et la vulgarité des "dames de cantine". Peut-être que les activités bien seront payantes?
toujours la belle idée de la France par le parti stupide.

- c'est aussi la vente de l'éducation qui passera de nationale à profitable. L’Angleterre a déjà commencé cette réforme où les écoles doivent essayer de faire des bénéfices. L'école deviendra privé du fait de la fuite vers le privé.

- Enfin, c'est accentuer les différences de classe, l'effet inverse de celui recherché.
Les plus aisés mettront leurs enfants dans le privé. (n'oublions pas que Petit Saccageur n'a pas osé affronter l'école libre)

Adieu éducation nationale... Le PS va vendre l'héritage de Jules Ferry. mais ne parlons pas de ce la car grâce à l'enseignement de l'histoire, plus personne ne saura qui il était.

Petite précision; j'ai voté PS jusqu’il y a pas longtemps mais je en le ferais plus. J'ai trop l'impression de vivre dans une médiocratie.

Pour Info, nous avons aussi des profs, des instits dans notre famille, des fonctionnaires, des employés et personne n'a envie de cette réforme.

Pensez-vous que je noircisse la situation?
Un peu bien sûr mais je sens que ce n'est que la réalité qui nous attend.

J'ai dit que c était couteux. C est à la fin de l'article. C'est couteux si c'est bien fait. La ville de Lyon attend les réponses officielle de la CAF sur leur engagement financier pour savoir combien il y aura d'encadrants par classe pour le périscolaire.

Déposé le 27/01/2014 à 18h30  
Par myx Citer

Bonjour Papa Lyonnais,

Je suis tout à fait d'accord avec vous.

Déposé le 27/01/2014 à 17h40  
Par Papa Lyonnais Citer

je suis parents d’élèves et je ne savais pas que j'avais été interrogé?
en fait, il y a eu une pseudo consultation des parents d’élèves de manière très légère. Ils ont eu un questionnaire mais aucune possibilité de faire des propositions ou de proposer des aménagements.
Cette réforme est imposée à tous par le parti simpliste (ps) qui impose comme un bon vieux régime dictatorial. Personne n'a le droit d'être en désaccord, comme l'est la majorité des parents.
De plus nous habitons proche de Gilbert Dru et ni la mairie, ni vous cher journaliste n'avez pris la peine d'expliquer que ce groupe scolaire bénéficie de financement exceptionnel du fait de sa diversité de population. AH oui, il ne place pas beaucoup d'élèves dans les bons collège non plus!
Cette réforme aura quoi comme effet :

- un affaiblissement des connaissances des enfants du fait du manque de temps de travail.

- la future naissance d'une génération absolument pas prête à travailler après 15 h (les pauvres choux comme le monde sera dur pour eux s'ils veulent réussir) mais prête à être au chômage tant ils auront déjà l'habitude de ne savoir pas trop forcer....
c'est peut-être cela la vision socialiste de la France?

-une école adaptée au parents chômeurs, en effet qui peut quitter son travail à 15 h pour faire la sortie? Ah oui il y aura les soi disant activité péri-scolaire....
je peux voir les diplôme des gens qui vont faire cela ou auront-ils le niveau et la vulgarité des "dames de cantine". Peut-être que les activités bien seront payantes?
toujours la belle idée de la France par le parti stupide.

- c'est aussi la vente de l'éducation qui passera de nationale à profitable. L’Angleterre a déjà commencé cette réforme où les écoles doivent essayer de faire des bénéfices. L'école deviendra privé du fait de la fuite vers le privé.

- Enfin, c'est accentuer les différences de classe, l'effet inverse de celui recherché.
Les plus aisés mettront leurs enfants dans le privé. (n'oublions pas que Petit Saccageur n'a pas osé affronter l'école libre)

Adieu éducation nationale... Le PS va vendre l'héritage de Jules Ferry. mais ne parlons pas de ce la car grâce à l'enseignement de l'histoire, plus personne ne saura qui il était.

Petite précision; j'ai voté PS jusqu’il y a pas longtemps mais je en le ferais plus. J'ai trop l'impression de vivre dans une médiocratie.

Pour Info, nous avons aussi des profs, des instits dans notre famille, des fonctionnaires, des employés et personne n'a envie de cette réforme.

Pensez-vous que je noircisse la situation?
Un peu bien sûr mais je sens que ce n'est que la réalité qui nous attend.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.