Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Jean-François Carenco - LyonMag

Bilan 2013 de la sécurité dans le Rhône : “de bons résultats” malgré une forte hausse des cambriolages

Jean-François Carenco - LyonMag

Le préfet de la région Rhône Alpes et du Rhône, Jean-François Carenco, a dirigé ce lundi la présentation du bilan 2013 de la sécurité dans le département.

De ces résultats, il a dégagé plusieurs grandes constatations. La première c’est l’augmentation des délits d’appropriations incluant cambriolages (+26,2%) et vols avec violence (+8,3%). Des chiffres qu’il faut considérer avec recul selon lui "puisqu’un tiers des cambriolages ne sont en fait que des tentatives" et donc n’aboutissent pas. Pour Marc Cimamonti, Procureur de la République de Lyon, "une partie de cette hausse résulte de faits sériels qui sont à mettre à l’actif de bandes dont les membres proviennent d’Europe centrale et de l’Est". Le préfet s’est malgré tout dit "très content" de l’action répressive menée dans ce domaine et notamment du nombre de cambriolages élucidés, en hausse de 51%, en particulier grâce au plan anti-cambriolage lancé au dernier trimestre 2013.

Pour Jean-François Carenco, "ces bons résultats s’expliquent par une grande réactivité et un bon maillage territorial ainsi que par le côté organisationnel avec beaucoup de communication et de collaboration" entre les différentes entités. On note d’ailleurs 6% d’augmentation au plan des enquêtes d’initiative et des élucidations, notamment vis-à-vis des trafics de drogue (+36% d’affaires résolues) et l’économie souterraine (+73% d’affaires résolues et des saisies pour un total de 21,4 millions d’euros). "La lutte contre les trafics de drogue reste l’un des objectifs majeurs. Il n’y a pas de petit délit en matière de stupéfiants, juste une volonté de détruire nos jeunes" a par ailleurs dénoncé Jean-Francois Carenco.

Si certains chiffres augmentent, d’autres baissent. C’est notamment le cas des violences urbaines (-0,9%), de la grande criminalité (-8,7%) ou encore des vols à main armée (-8,6%). Marc Cimamonti a d’ailleurs évoqué un possible transfert des vols à main armée vers les cambriolages, moins risqués et qui, du fait de leur grande fréquence, rapportent autant.  Au plan de la sécurité routière aussi les chiffres sont encourageants. Le nombre d’accidents est en baisse (-6,6%) et le nombre de tués a diminué de près d’un tiers.

Pour l’année à venir, les objectifs sont clairs : stopper la hausse des cambriolages, gérer la création de la cinquième Zone de Sécurité Prioritaire de Mermoz-Santy, renforcer les actions culturelles dans ces ZSP et mettre en place un nouveau plan départemental de prévention de la délinquance. S’il évoque actuellement une "délinquance maitrisée", Marc Cimamonti s’est  montré plus préoccupé par le futur et l’évolution du statut du Ministère Public. "Si l’indépendance du parquet n’est pas suffisamment garantie et que certains pouvoirs sont retirés au Procureur (utilisation de la géolocalisation dans les enquêtes pénales par exemple), les enquêtes seront directement impactées" a-t-il dénoncé. Et pour conclure, "il faut absolument trouver un équilibre entre garantie des libertés individuelles et efficacité des enquêtes".



Tags : securite | carenco | rhône |

Commentaires 2

Déposé le 28/01/2014 à 18h45  
Par tache Citer

Tais toi COCO

Déposé le 28/01/2014 à 10h47  
Par Au Revoir Gérard Citer

GÉRARMADI va dire AU REVOIR GÉRARD !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.