Le coup de gueule de Grégory Cuilleron appelé "le candidat manchot" par Libération

Le coup de gueule de Grégory Cuilleron appelé "le candidat manchot" par Libération
Gregory Cuilleron -DR

Le Lyonnais, qui s'est fait connaître grâce aux émissions "Un dîner presque parfait" et "Top Chef", n'a pas du tout apprécié un article du quotidien Libération l'appelant "le candidat manchot".

Né avec une agénésie de l'avant-bras gauche, le cuisinier a tenu à faire part de sa colère en publiant un long message sur sa page Facebook adressé au journal qu'il espère voir publier dans les prochains jours.

"Et si "le manchot de 2010" était une personne comme les autres ? Il est des gens sur lesquels on se contrefiche de taper... Les personnes en situation de handicap font malheureusement régulièrement partie de celles-ci... J'ai beaucoup d'humour et de recul sur mon handicap et sur le handicap en général. Je suis le premier à me servir de quolibets en tout genre quant à ce bras un peu trop court qui a toujours fait partie de ma vie. Pour moi, le handicap n'a jamais existé... Je veux dire que celui-ci ne m'a jamais empêché de faire quoi que ce soit et n'a donc jamais été handicapant. De nombreuses personnes vivent au quotidien comme le quidam moyen. Ils mangent, ils dorment, pleurent et rient. Ils ont des passions, des sentiments, et parfois bien sûr des difficultés. Il ne faut d'ailleurs pas éluder ces dernières, le handicap est réel, et l'on peut parfois se heurter au mur de l'impossible.... Mais je reste persuadé que l'homme est une formidable machine qui arrive à contourner, adapter et surtout à se transcender...Ce qui me peine dans cet article, c'est le manque de recul évident. Handicapé= pitié?", a-t-il notamment écrit avant d'ajouter et de conclure "Alors si au lieu de stigmatiser le handicap, on s'interrogeait sur la normalité. Car après tout n'est-on pas tous l'anormal de quelqu'un?".

Le message est clair et sans appel pour Grégory Cuilleron qui tourne actuellement la série documentaire "Cookin'the world" pour France 5, et où le cuisinier de 34 ans parcourt le monde afin de comprendre la cuisine locale des différents pays et faire découvrir la gastronomie française.

Tags :

cuilleron

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
bye bye libé le 04/10/2014 à 22:00

D'un autre côté, qui lit encore Libération de nos jours? Ce journal se meurt à petit feu et personne n'ira fleurir sa tombe.

Signaler Répondre

avatar
Merci pour ton sourire le 04/10/2014 à 20:23

Nous ne savons pas de quoi sera fait demain

Signaler Répondre

avatar
Lionel le 24/04/2014 à 13:55
Hervé a écrit le 22/04/2014 à 13h23

M. Cuilleron a le malheur, non pas d'être handicapé, mais d'être blanc pour Libération. Il peut donc être stigmatisé.

Rarement lu aussi bonne analyse aussi concise.

Signaler Répondre

avatar
DiEDo le 22/04/2014 à 18:53
Réveil a écrit le 22/04/2014 à 16h36

Cela redonne du baume au cœur de constater que des français ne se laissent plus abuser par les médias de propagande du Régime.

Certains ne se laissent pas abuser. Les autres aboient contre le Progrès qui ose publier des stats sur la délinquance par exemple...

Signaler Répondre

avatar
Réveil le 22/04/2014 à 16:36
Hervé a écrit le 22/04/2014 à 13h23

M. Cuilleron a le malheur, non pas d'être handicapé, mais d'être blanc pour Libération. Il peut donc être stigmatisé.

Cela redonne du baume au cœur de constater que des français ne se laissent plus abuser par les médias de propagande du Régime.

Signaler Répondre

avatar
Hervé le 22/04/2014 à 13:23

M. Cuilleron a le malheur, non pas d'être handicapé, mais d'être blanc pour Libération. Il peut donc être stigmatisé.

Signaler Répondre

avatar
04 le 22/04/2014 à 12:57

avatar
Gnafr0n le 22/04/2014 à 10:41

Libé qui parle à longueur de journée de racisme, de droit à la différence, d´acceptation de l´autre, de vivre.ensemble, etc. et qui n´est même pas capable de respecter les handicapés.
Elle est belle la tolérance de gauche. Que ce journal crève sans la perfusion de nos subventions, il ne manquera à personne...

Signaler Répondre

avatar
triste le 22/04/2014 à 10:36

Nullissime de la part de Libération !!!!
Le racisme anti-handicapé ne fait pas partie de la "pensée unique" et c'est dommage.
Il y a des personnes dont on ne peut se moquer et d'autres si.

Signaler Répondre

avatar
ANTILIB le 22/04/2014 à 10:25

bien parlé Greg !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.