Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Trois mineurs soupçonnés d’avoir dégradé l’école de Dareizé

Hier en début d'après-midi une odeur de brulé s'est échappée de l'école primaire de Dareizé, un village du canton de Tarare.

Sur place, les pompiers et le personnel de l'école ont trouvé les salles de classes saccagées : de l'eau, du café, des craies et du papier étaient éparpillés sur le sol. Les chaises, tables et le reste du mobiliser ont été renversé.

Les dégradations s'étendent jusqu'aux bibliothèques de livres pour enfants, les murs, les tableaux et même le faux plafond ainsi que les escaliers. En plus des dégâts matériels, l'école a été partiellement incendiée et la réparation de bâtiments devrait couter plusieurs milliers d'euros. En raison des vacances scolaires l'établissement était fermé au public mais l'information s'est répondue rapidement parmi les habitants.

Selon le procureur de la République de Villefranche, trois mineurs âgés de 10 à 14 ans auraient appelé eux même les pompiers après s'être introduit dans l'établissement. Ils sont soupçonnés d'avoir déclenché le début d'incendie et d'avoir dégradé les locaux. Légèrement intoxiqués par la fumée, les adolescents ont été transportés à l'hôpital de Villefranche pour des examens.

Deux des trois mineurs sont des anciens élèves de l'école primaire mais la Direction n'explique pas pour autant ce comportement. Une enquête a été ouverte et les adolescents devraient avoir à répondre de leurs actes devant la justice.

Pour couvrir les réparations, le personnel de l'école espère que la responsabilité civile des jeunes prendra en charge les frais de remise en état. Le Directeur ne savait pas hier si la rentrée scolaire pourrait avoir lieu le 12 mai prochain.



Tags : dégradations | dareizé |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.