1er mai : Bruno Gollnisch plutôt content qu'une Femen nue se soit jetée sur lui

1er mai : Bruno Gollnisch plutôt content qu'une Femen nue se soit jetée sur lui
Bruno Gollnisch - LyonMag

Jeudi à Paris, le défilé du Front National pour le 1er mai a été la cible d'un happening de plusieurs militantes Femen.

Présent dans le cortège, Bruno Gollnisch a notamment été approché par l'une d'entre elles. Le Lab Europe 1 raconte que la jeune femme s'est faite passée pour une militante FN pour prendre une photo avec le conseiller régional avant de brusquement se déshabiller. Un geste salué par Gollnisch qui, sur Twitter, annonçait : "Madame, je dois reconnaître que ce spectacle furtif n'était pas désagréable. Comment puis-je vous rendre votre chemisier ?".
Un tweet auquel ont répondu les Femen avec là aussi une certaine dose d'humour : "C'est gentil comme tout. On tâchera de le récupérer à la prochaine action (lavé et repassé si possible). À bientôt !"

Bruno Gollnisch ira encore plus loin dans une interview au Lab : "Je suis plutôt un vieux monsieur, je ne suis plus habitué à ce qu'une jeune femme se jette sur moi et enlève le haut, voire le bas. Je n'étais pas du tout gêné, je trouvais qu'elle avait une plastique agréable. Si elles veulent se lover contre moi, il faudrait faire cela dans un autre contexte".

Tags :

gollnisch

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Belle réaction! le 02/05/2014 à 12:51

Gollnish infiniment plus intelligent que le SO de Civitas...qui avait servi la soupe aux Femens, à Fourest, à Valls et aux media!

Signaler Répondre

avatar
Paul Henry le 02/05/2014 à 11:54

Cela prouve que B.G. est plein d'humour en plus d'une intelligence remarquable.

Signaler Répondre

avatar
Femen powaaaaaz le 02/05/2014 à 11:26

Il doit surtout être content que son service d'ordre est empêché cette femen de lui arracher les yeux.

Signaler Répondre

avatar
Dehors ! le 02/05/2014 à 11:18

Mieux vaut en rire qu´en pleurer. Ces FEMEN donnent une bien pitoyable image de la femme. Leur vulgarité est sans limites.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.