Collomb annonce qu'il y aura "des hausses d'impôts au niveau local"

Collomb annonce qu'il y aura "des hausses d'impôts au niveau local"
LyonMag.com

Dans une interview accordée à l'Express ce mercredi, Gérard Collomb s'est exprimé sur François Hollande mais également sur la politique menée depuis le début du quinquennat.

Le maire de Lyon a lancé une vraie alerte à ses homologues socialistes : "Il convient que désormais le cap suivi soit clair, qu'il soit lisible pour les Français. Il est vrai que François Hollande partait de loin. Entre un programme socialiste sous-estimant complètement la gravité de la crise qu'il a dû affronter, il y avait un abîme. Comment s'étonner de la désillusion des Français ?".

Après l'énorme claque reçue par la gauche lors des élections européennes, Gérard Collomb pense que le gouvernement doit éviter toutes divergences et s'unir: "Nous avons besoin de durée. Il faut persévérer pendant trois ans et éviter les politiques contradictoires"
Et pour cela, il préconise des réformes de structure en termes de santé et de territoires : "Il faut que les régions se regroupent. Par exemple que des discussions s'ouvrent entre Rhône-Alpes et Auvergne ... La création de la métropole lyonnaise montre par ailleurs qu'il est possible de supprimer les départements dans les zones urbaines, tout en les maintenant dans les zones rurales. Il faut provoquer des dynamiques en s'appuyant sur tous ceux qui veulent avancer. Concernant la santé, je préconise une décentralisation accrue. Je suggère que l'on constitue des enveloppes globales pour les région les grandes agglomérations, de sorte que les dépenses de santé soient maîtrisées."
Sur le plan fiscal, Gérard Collomb a également sa vision des choses : "Il est bon que chacun puisse payer l'impôt même s'il est modique, sinon les classes moyennes seront les seules imposées. Mais on avait vraiment besoin d'une pause fiscale. Cela étant, il y aura forcément des hausses d'impôts au niveau local pour faire face au désengagement de l'Etat."

Concernant la réélection de François Hollande, le maire de Lyon reste très évasif et avoue que le président est "dos au mur".

Tags :

collomb

impôts

14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
antenne le 31/05/2014 à 19:22

" sinon les classes moyennes seront les seules imposées".
pas les riches? tout est dit.

Signaler Répondre

avatar
keynésianismebéat le 31/05/2014 à 09:37

malheureusement tous les hommes politiques sont tombé dans la potion magique de la dépense publique de l'impôt et de la dette qui font fuir les créateurs de croissance et d'emplois

Signaler Répondre

avatar
kaoetic le 30/05/2014 à 17:51

Manœuvre classique du politicien qui s'était bien gardé d'évoquer cette question pendant la campagne . Ensuite début de mandature il faut s'attendre à un matraquage pour prendre de l'avance dans l'hypothèse d'une prochaine candidature . Ça marche puisque notre sarkoziste Lyon nais retrouve un à un tous ces fromages . Merci la décentralisation !...

Signaler Répondre

avatar
Gégé la magouille le 30/05/2014 à 10:16

Merci AUlas, le socialisme se porte bien à ce que je vois... il faut bien payer tous ses délires !

Signaler Répondre

avatar
Ecoeurant le 30/05/2014 à 09:34

Faire payer les parents pour l'école de la République, augmenter les impôts locaux pour s'octroyer de grasses indemnités. Tout en omettant pas bien sûr de se représenter en tant que sénateur. Le roi des cumulards et enfumeur de première classe a encore frappé. Mais qui peut croire encore que ce type est de gauche ?

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 29/05/2014 à 08:00

Les Socialistes tiennent TOUJOURS leurs promesses.......
Je ne remercie pas tous les électeurs qui ont ont voté pour lui.

Signaler Répondre

avatar
lebron le 29/05/2014 à 07:47

avatar
Plusrien le 29/05/2014 à 07:08

Bling bling bling la machine a sous Socialiste continue de nous pomper

Signaler Répondre

avatar
david revolté lyon le 28/05/2014 à 20:56

Merci Collomb j'espère que ceux qui ont voté socialiste sont heureux et qu'ils se plaindront pas !!!! Quels bandes de

Signaler Répondre

avatar
www.bruitdevert.fr le 28/05/2014 à 18:56

Ce genre de promesses est toujours tenu !! lol

Signaler Répondre

avatar
roudoudou le 28/05/2014 à 18:40

J'espère que ses électeurs sont content d'avoir voter pour ce socialiste...ptdr

Quelle bande de crétins.

Signaler Répondre

avatar
Serge le lama le 28/05/2014 à 18:12

Arretez de tomber des nues, il l'a annoncé AVANT les éléctions la hausse était prévue et inévitable disait il il n'a pas pris les lyonnais en traitre.

Signaler Répondre

avatar
Tous des menteurs ! le 28/05/2014 à 17:59

Bien sûr qu'il y aura des hausses d'impôts, les subventions de l'état vont baisser, et les grands projets à Lyon sont en construction.

Le dossier confluence coute 3 x son prix aux contribuables !
Les infrastructures du grand stade va couter une fortune aux contribuables !

Que Monsieur COLLOMB se souvient-il de ses promesses de campagne ???

Il n'est pas différent de notre gouvernement, il voit grand ; très grand ???
Il nous ment chaque fois qu'il parle, il ne sait que dire moi je ; moi je ....

Certains travaux seront réduits mais pas les travaux de ses compagnon !!!
Mais bon les lyonnais ont choisi un MAiRE, maintenant à eux d'assumer leur choix.

Signaler Répondre

avatar
ras le bol le 28/05/2014 à 17:25

HAUSSE D'IMPOTS ???

effectivement, il faut bien payer le stade à AULAS (600 millions pour le public - manque à gagner sur terrains bradés + infrastructures complètement inutiles pour les autochtones -) au détriment de la gratuité de l'école pour tous et de ma réhabilitation de plein de batiments publics qui font pitié sur LYON -

des caprices de son POT'AULAS sont à subir par les contribuables lyonnais

c'est sans doute cela la démocratie d'un soi disant socialiste qui cumule et de ce fait, vole tous les pouvoirs de décision locaux, acquis par la corruption de l'écrêtement auprès de maires faibles qui trahissent leurs électeurs pour avoir une commission (1800 euros par mois) au Grand Lyon - vous voulez des noms ? ...

alors que tant de jeunes rempliraient tellement mieux chacun de ces postes à plein temps et avec un souci de rendre des comptes à ceux qui leur ont donné mandat d'agir pour leur compte

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.