Fusion Rhône-Alpes/Auvergne : "une chance historique" pour Queyranne

Fusion Rhône-Alpes/Auvergne : "une chance historique" pour Queyranne

Alors que le projet de réforme territoriale a été dévoilé ce mardi par François Hollande, Jean-Jack Queyranne réagit à l'annonce de la fusion des régions Rhône-Alpes et Auvergne.

Dans un communiqué, le président de Rhône-Alpes dit "accueillir favorablement ce projet de fusion" et affirme vouloir "contribuer à l'entreprise de simplification des structures territoriales de notre pays". Cette fusion devrait se faire naturellement d'autant que de nombreuses coopérations existent déjà dans les domaines de la santé, des universités, et de l'économie. Jean-Jack Queyranne avoue même avoir déjà rencontré son homologue auvergnat, René Souchon : "nous prendrons rapidement des initiatives pour que cette réforme ne soit pas un simple jeu institutionnel. Elle doit renforcer nos capacités d'action pour l'emploi, la formation des jeunes, le développement économique et l'environnement."

Après cette fusion, Rhône-Alpes/Auvergne figurera au 7e rang européen en termes de poids économique. Mais Jean-Jack Queyranne prévient : "nous avons encore dix à douze fois moins de ressources par habitant que les grandes Régions allemandes, italiennes ou espagnoles avec lesquelles nous coopérons."
Le président de la Région craint également un renoncement de l'Etat pour aller plus loin dans cette réforme : "Pour réussir, il ne faudra pas jouer petit bras. Différer la disparition des Conseils généraux laisse déjà craindre un renoncement devant les écueils que toute entreprise d'envergure rencontre : les cafouillages comme l'enlisement face aux conservatismes que ne manqueront pas de s'exprimer lors des débats parlementaires. Il ne faut pas laisser passer cette chance historique de mettre notre pays en mouvement et de rompre avec une logique de centralisation qui ne s'impose plus."

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
L'A45 le 03/06/2014 à 23:40

Parfait,on va enfin faire un axe Lyon-Saint-Etienne le Puy ou Clermont digne de ce nom pour irriguer la traverse est-ouest de ce territoire!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.