Réforme des rythmes scolaires à Lyon : "une vraie opportunité pour l'emploi"

Réforme des rythmes scolaires à Lyon : "une vraie opportunité pour l'emploi"
LyonMag

La Ville de Lyon se penche désormais sur le recrutement du personnel chargé d'encadrer les enfants suite à la validation du projet jeudi par la Rectrice.

LyonMag
LyonMag

La municipalité prévoit de recruter entre 1 500 et 1 600 animateurs qui prendront en charge les enfants sur les quatre pauses méridiennes et sur la demi-journée du vendredi. 50% d'entre eux doivent être titulaires du BAFA et 30% d'entre eux doivent être en formation s'ils ne le possèdent pas.
Ces embauches seront "des emplois de qualité" et constitueront "un tremplin", selon Anne-Sophie Condemine, adjointe au Maire déléguée à l'emploi, à l'insertion et à l'égalité des chances car "il y aura une formation pour chacun".

Entre 90 et 100 directeurs d'accueil de loisirs seront également recrutés pour "encadrer et coordonner les équipes d'animateurs". Cette réforme est "une vraie opportunité pour l'emploi. Ce sont des emplois pour tous et des emplois de qualité", souligne Anne-Sophie Condemine. La moitié des effectifs nécessaires seront occupés par les animateurs travaillant déjà avec la Ville et les associations.

L'objectif du temps périscolaire est double. Durant la pause méridienne, il s'agira d'apprendre "à lâcher prise" pour redémarrer l'après-midi dans de meilleures conditions. Le vendredi après-midi est un temps qui "se rapprochera du temps scolaire" et des activités de découverte seront proposées.

La Ville de Lyon s'est associée avec la Maison de l'Emploi et de la Formation afin de faciliter les démarches. Les candidats devront alors se rendre sur le site de la Maison de l'Emploi pour postuler. Les emplois proposés seront à temps partiel (de 3h à 25h par semaine) mais Anne Brugnera et Anne-Sophie Condemine assurent de proposer "des contrats les plus longs et les plus intéressants possible".

A noter que les préinscriptions pour les activités périscolaires pour la rentrée prochaine s'ouvrent ce mardi. Les dossiers d'inscription seront envoyés par mail ou distribués aux enfants.

X
9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
gramline le 17/06/2014 à 09:47

vous et la mairie oublient le statut de la plupart de ces animateurs : CEE...un faux contrat de travail au forfait journalier et d'1 duree limitee....et quid des salaries encadrants en poste dans les structures socio culturelles ?

Signaler Répondre

avatar
Encore une arnaque ! le 17/06/2014 à 09:10

La mairie pourra faire des contrats "AIDÉ" de 28 H.
Ils sont payés 28H aux salariés, mais le salarié ne fait que 18H.
Et tout sur le dos des contribuables.
Car ce sont des contrats "aidé" publics, donc par nos impôts locaux, comme le RSA.
Merci la gauche.

Signaler Répondre

avatar
www.bruitdevert.fr le 17/06/2014 à 07:33

Quel manque de souffle ! Où est passé l'ambition de gauche à Lyon ?

une réforme qui tourne le dos aux intérêts des enfants, et une satisfaction de faire travailler quelques heures quelques centaines d'animateurs ! c'est le degré 0 de l'ambition.

La mairie a gérer son dossier comme une sous préfecture UMP, alors que nous pouvions avoir une autre ambition et un autre projet pour Lyon et ses enfants.

Signaler Répondre

avatar
tidine69 le 16/06/2014 à 22:00

moi qui croyais bêtement que la gauche avait voté une loi sur le temps partiel à 24h minimum par mois, on m'aurait menti ?

Signaler Répondre

avatar
simon le 16/06/2014 à 18:41

Excellent la mairie de gauche decide de taxer les familles hauteur de leur revenus (couillons des classes moyennes comptez vous) entre 2 et 20 ? par mois! et pour financer normalement un truc super bien prvu et non ils pensent faire ainsi et recruter ceci, en fait ils savent pas mais imagine ceci cela, c'est du centre ar obligatoire tout simplement! merci cette loi ridicule . notez aussi que les horaires ne sont pas plus souples pour les enfants car comme avant ils ont cours lundi mardi jeud vendredi mais le vendredi am (activits parascolaires) et mercredi matin ecole don c je resule olus ecole le vendredi am mais mercredi matin donc en journee d'ecole c'est comme avant ! plus demi journe du vendredi! Merci la gauche

Signaler Répondre

avatar
Ronchon le 16/06/2014 à 18:09

La princesse est riche , car les collectivités utilisent toujours ses richesses ....tonneau des Danaïdes!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
un emploi le 16/06/2014 à 17:53

et j'ai oublié : qui paye : uniquement les contribuables... chercher l'erreur

Signaler Répondre

avatar
un emploi le 16/06/2014 à 17:52

Sérieux : de 3 à 25h par semaine...waouh au smic....vraiment une vraie opportunité pour l'emploi. Mais de qui se moque-t-on ?

disons : 2h de pause méridienne le lundi.mardi.jeudi et vendredi soit : 8h
rajoutons pour être large : 4h le vendredi après-midi
j'arrive à à 12 h par semaine....emploi précaire qui ne permet même pas d'assurer le minimum vital.

Signaler Répondre

avatar
stardust le 16/06/2014 à 17:15

Cette réforme ne convient a personne
A part peut etre faire baisser les stats du chômage en créant des emplois précaires ....
Remarquez ils le sont déja chez Pôles Emplois
les précaires renseignent les demandeurs d 'emplois

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.