La grotte Chauvet désormais inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco

La grotte Chauvet désormais inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco
DR

L'annonce est venue tout droit de Doha où se réunissait ce week-end le comité de l'Unesco.

La grotte ardéchoise de Chauvet-Pont-d'Arc, découverte en 1994 et abritant des peintures vieilles d'environ 36 000 ans, a ainsi été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial. Le comité a notamment dit de cette grotte située 25 mètres sous terre sur un plateau calcaire qu'elle était "un témoignage unique et exceptionnellement bien préservé". Le comité de l'agence de l'ONU pour l'éducation, la science et la culture s'est également exprimé sur le sujet : "Les vestiges archéologiques, paléontologiques et artistiques de la grotte illustrent comme dans aucune autre grotte du début du paléolithique supérieur la fréquentation des grottes pour des pratiques culturelles et rituelles".

Le conseil régional de Rhône-Alpes avait soutenu le dossier de candidature de la grotte Chauvet à hauteur de 10 millions d'euros. Son président, Jean-Jack Queyranne, s'est félicité ce dimanche de cette inscription dans un communiqué. "C'est avec une immense émotion et une grande fierté que j'apprends l'inscription au Patrimoine mondial de l'Humanité de la Grotte ornée du Pont d'Arc, dite Grotte Chauvet. C'est là le résultat d'un long travail qu'ont mené conjointement la Région Rhône-Alpes et le Conseil général d'Ardèche, en lien avec l'Etat mais aussi avec tous ceux qui ont soutenu cette candidature - 33 000 signatures pour le "Oui à l'Unesco". L'équipe du Syndicat mixte de la Caverne du Pont d'Arc a mené un travail formidable, que je souhaite ici saluer. Nous suscitons aujourd'hui une attente vive et légitime vis-à-vis de ce chef d’œuvre de l'art pariétal, bien commun de l'humanité. Cette attente sera, je le crois, largement comblée par l'ouverture en avril 2015 de la Caverne du Pont d'Arc. Avec le concours de l'Etat et de l'Europe, la Région et le Département, principaux financeurs de cette réplique sans équivalent au monde, offrent au territoire ardéchois et rhônalpin de nouvelles pistes de développement économique, ouvert sur la culture et le patrimoine. Cette journée peut paraître bien mince à l'échelle du temps de l'humanité mais elle marque pour nous tous la reconnaissance universelle du talent de nos ancêtres".

Tags :

Chauvet

UNESCO

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Albert le 23/06/2014 à 13:53

Belle victoire pour notre Région.
Mais évitons ce raccourci rabâché partout : "Patrimoine mondial de l'UNESCO".
Il s'agit du classement par l'UNESCO auu patrimoine mondial de l'HUMANITE. L'UNESCO ne détient aucun patrimoine !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.