Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le leader du Nouveau Centre dénonce “un manque de respect de Perben”

Laurent Mazille, leader du nouveau centre à Lyon, était en négociations avec l’UMP pour figurer sur leurs listes pour les municipales à Lyon. Mais il vient de se retirer. Explications.

Pourquoi vous avez décidé d’arrêter les négociations avec l’UMP ?
Laurent Mazille : Car j’en avait marre d’attendre des réponses qui n’arrivaient jamais. Ça fait deux mois que je cherche à entrer en contact avec l’UMP mais je n’ai jamais eu de réponse, ni de la part de Perben, ni de son directeur de campagne. Je n’ai même jamais rencontré Perben ! C’est un vrai manque de respect de ne pas répondre aux gens. D’ailleurs, je n’ai même pas été invité à la cérémonie des vœux de Perben, ça veut bien dire qu’il n’a pas envie de travailler avec moi. Et comme ma bonne volonté à des limites, j’ai pris la décision personnelle de me retirer des négociations.
Comment se sont déroulées les tentatives de négociations ?
En tant que chef de file du Nouveau centre à Lyon, j’ai fait part de nos idées de programme à l’UMP, notamment sur les questions européennes. Mon objectif était de trouver un accord avec l’UMP car pour gagner Lyon, qui est une ville modérée, l’UMP a besoin de s’appuyer sur les centristes. Mais après deux mois de tentatives de discussions, j’ai trouvé qu’ils n’avaient pas un grand intérêt pour notre démarche. Ils semblent plus intéressés par une alliance avec le Modem, qui pourtant penche plus à gauche.
Ça ne vous dérange pas que Perben se soit allié aux millonistes et villiéristes ?
Non, la droite doit se rassembler si elle veut gagner les municipales. Du coup, il fallait que tous les candidats s’engagent sur un programme républicain et européen. Et sur ces thèmes, je fais entièrement confiance à Perben qui a d’ailleurs fait voter la création de la Halde, la haute autorité contre les discriminations, et qui a aussi approuvé le traité européen. Même si je n’oublie pas le passé des millonistes et que je reste vigilant sur leurs choix.
Vous allez vous touner désormais vers Collomb ?
Non, je retrouve ma liberté d’électeur. Je suis cadre dans une entreprise de transports et j’ai compris que j’avais mieux à faire que de gâcher mon temps. Aujourd'hui, les membres du Nouveau centre, et notamment Raymond Durand, vont continuer les négociations avec l’UMP. Reste à savoir si cela va aboutir à un accord. Et c'est loin d'être gagné !



Tags : perben | mazille |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.