Législatives 2012 : Sarkozy veut parachuter Ricol à Lyon

Législatives 2012 :  Sarkozy veut parachuter Ricol à Lyon
René Ricol - DR

Selon nos informations, le président de la République ferait le forcing pour investir le Lyonnais René Ricol, commissaire général à l’investissement, sur la 4e circonscription du Rhône, en lieu et place du sortant Dominique Perben.

Alors que la commission nationale d’investiture de l’UMP, qui doit désigner les candidats aux législatives, se réunit mercredi après-midi, le cas particulier de la 4e circonscription du Rhône ne devrait pas être tranché. Et pour cause. La défection de Dominique Perben, député sortant de la 4e circo qui a annoncé lundi qu’il ne repartirait pas à la conquête du poste, a pris tout le monde de court. "Il faudra sans doute plus de temps pour arbitrer le cas particulier de ce secteur", confiait mardi à LyonMag.com le nouveau candidat à la candidature, le conseiller régional Pierre Bérat. Car la circonscription fait des envieux à droite. Réputée imprenable pour la gauche, découpée sur-mesure par le ciseau partisan de Charles Pasqua, alors ministre de l’Intérieur, en 1986, le secteur est une rente. Au point d’intéresser Nora Berra, candidate pourtant déclarée sur la 3e circonscription. La perspective d’un duel entre cette dernière et le député sortant Jean-Louis Touraine, 1er adjoint au maire de Lyon, effraie-t-elle la secrétaire d’Etat à la Santé ? Il parait toutefois plus confortable pour elle d’aller dans la 4e circonscription, quitte à laisser l’investiture sur la 3e à l’autre candidat déclaré de l’UMP, l’ancien vice-président du Conseil général du Rhône Lionel Lassagne.

Seul hic, le président de la République n’est pas un farouche partisan de la solution locale. Et profiterait d’ailleurs de l’opportune défection de Perben pour placer un de ses hommes, le commissaire général en charge de la redistribution du Grand Emprunt, René Ricol. Si René Ricol est un lyonnais pur sucre, il n’a jamais été élu du territoire. La configuration rappelle celle d’un Dominique Perben déboulant en 2007 sur cette même circonscription, le député sortant de l’époque Christian Philip en faisant alors les frais. On se souvient également que la 4e circo avait permis à Raymond Barre d’intégrer la vie politique lyonnaise dès 1981, avant d’emporter la mairie de Lyon en 1995. Si la solution René Ricol est privilégiée, elle viendrait allonger la liste des parachutés sur ce secteur. Mais à la différence de ses deux prédécesseurs, la commissaire général n’a jamais fait part d’objectifs municipaux pour 2014. Pas encore ? Son parachutage sonnerait toutefois comme un désaveu pour la fédération départementale de l’UMP, et pour les cadres locaux de la majorité. Il pourrait également sonner le glas des ambitions municipales de Michel Havard et Emmanuel Hamelin.

A Paris, Nora Berra fait des pieds et des mains pour obtenir un arbitrage favorisant le local, et par extension, sa candidature. Au 55, rue du Faubourg Saint-Honoré, dans le bureau du président, les réunions entre le président de la commission nationale d’investiture de l’UMP Jean-Claude Gaudin, du président de l’UMP Jean-François Copé et d’Eric Césari, directeur général du parti - perçu comme l’oeil de l’Elysée par une partie des cardes de l’UMP - continuent tambour battant. La première liste des candidats investis sur la Rhône est attendue mercredi soir.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
l'ami du peuple le 11/01/2012 à 18:35
jm a écrit le 11/01/2012 à 15h25

@Constatator. L'abolition des privilèges oui mais on est pas obligés de couper toutes les têtes des socialistes locaux.

Mais de leur appliquer la Perbénisation.....

Signaler Répondre

avatar
quatrième en or le 11/01/2012 à 15:46

Il a pas l'air très Ricolo

Signaler Répondre

avatar
jm le 11/01/2012 à 15:25

@Constatator. L'abolition des privilèges oui mais on est pas obligés de couper toutes les têtes des socialistes locaux.

Signaler Répondre

avatar
Constator le 11/01/2012 à 14:04

Vivement un nouveau 4 août 1789 !

Signaler Répondre

avatar
Intox le 11/01/2012 à 13:46

C'est de l'intox... il a refusé la propale de sarko... vous êtes à la bourre !

Signaler Répondre

avatar
trop plein le 11/01/2012 à 13:08

Fait peur !

Signaler Répondre

avatar
jm le 11/01/2012 à 13:02

Champagne dans les loges du régime Collomb et bientôt une statue de Barbie Diversité.

Signaler Répondre

avatar
ya bon circonscription le 11/01/2012 à 12:51

Les tontons flingueurs ......ça va saigner !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.