Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lyon bloquée par les taxis

Plusieurs centaines de taxis ont organisé des opérations escargots mercredi dans l'agglomération, provoquant d'importants bouchons à Lyon. En fin de soirée, ils affirmaient avoir reçu la garantie que le gouvernement ne retiendra pas la proposition de la commission Attali de libéraliser ce secteur.

Sur l'A7, près de 300 taxis ont mis en place dès 07h45 un barrage filtrant, ce qui a entraîné 11 km de bouchons dans le sens sud-nord en direction du tunnel de Fourvière. A l'entrée nord-est de Lyon, près de 500 taxis, venus de toute la région Rhône-Alpes, l'Ain, ont installé un barrage filtrant à hauteur de Villeurbanne, à la jonction entre le périphérique et l'A42.
Au nord de Lyon, sur l'autoroute A6, 200 taxis bloquaient le péage de Villefranche-sur-Saône, interdisant l'accès aux camions et ne laissant passer les véhicules que sur une file, ce qui provoquait 3 km de bouchons dans le sens nord-sud ce matin. Ces taxis ont ensuite bloqué l'A6, puis le périphérique en début d'après midi. Du coup, le rond point du Valvert, qui permet d'aller à Vaise mais aussi dans l'Ouest lyonnais, était complètement saturé.
Les chauffeurs de taxi protestent contre le rapport Attali qui préconise de déréglementer la profession et d’augmenter le nombre de taxis en circulation. En fin de soirée, ils affirmaient avoir obtenu gain de cause et que le gouvernement ne retiendrait pas cette proposition de la commission Attali.



Tags : grève | taxi |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.