Michel Mercier et le conseil général du Rhône, c'est bientôt fini

Michel Mercier et le conseil général du Rhône, c'est bientôt fini
Michel Mercier - LyonMag

C'est bientôt la fin d'une histoire qui aura duré 36 ans.

Conseiller général du Rhône depuis 1978, président entre 1990 et 2013, Michel Mercier a annoncé publiquement son souhait d'abandonner son siège d'élu départemental à la fin du mois d'octobre.

Frappé par le cumul des mandats depuis son élection comme sénateur il y a deux semaines, le maire UDI de Thizy-les-Bourgs a choisi de ne pas assister de l'intérieur aux transformations de sa réforme territoriale avec la naissance au 1er janvier 2015 du Nouveau Rhône et de la Métropole de Lyon.
La maire de Mardore, Colette Darphin, remplacera l'ancien garde des Sceaux au Département, avant les cantonales de mars prochain.

S'il affiche quelques réussites dans son bilan d'élu au conseil général, le nom de Michel Mercier restera affilié aux emprunts toxiques et au musée des Confluences, gigantesque gouffre financier qui verra le jour le 19 décembre, après des années de travaux, d'arrêts de chantiers et de nouvelles injections d'argent public.

Tags :

mercier

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Fanfan le 08/10/2014 à 16:44
contribuabledésabusé a écrit le 08/10/2014 à 09h54

Il y a longtemps qu'il avait atteint son plus haut niveau d'incompétence. Il prend une retraite dorée au sénat, les grands électeurs qui l'ont désigné doivent être sourds et aveugles.

Non, mais il a bien arrosé! Alors quand la plante est bien entretenue.....

Signaler Répondre

avatar
contribuabledésabusé le 08/10/2014 à 09:54

Il y a longtemps qu'il avait atteint son plus haut niveau d'incompétence. Il prend une retraite dorée au sénat, les grands électeurs qui l'ont désigné doivent être sourds et aveugles.

Signaler Répondre

avatar
Faussaire le 08/10/2014 à 09:37

en plus il vient de lancer un nouveau parti politique, en mettant en avant son acolyte gourjon et autres...

http://www.alternative-centriste.org/
que devient l'udi là dedans?

Signaler Répondre

avatar
Ventdame le 07/10/2014 à 22:15

Ce dont personne ne parle jamais (les journalistes de Lyon Mag regardez par là) c'est toutes les subventions du Conseil Général qui ont abreuvés les petits patelins paumés, là haut, tout la haut, au fin fond du Rhône. Des pourcentages plus élevés encore que certaines communes plus nécessiteuses. Des routes comme vous en avez jamais vu, caserne de pompiers neuve, toutes les subventions étaient servilement votés. Une grande partie de nos impôts pour financer un coin que personnes ne connait ou presque. Prochainement une belle route à 2 millions (au moins) pour relier Amplepuis (fief de la présidente actuelle) à Thizy (fief du baron), route qui plus est va détruire une ancienne voie romaine. Avec nos impôts. Et puis toute une armée de chefaillons, totalement incompétents mais le petit doigt sur la couture. Ca marche bien la servilité au Conseil Départemental, faut voir les promotions. Par contre pour le petit personnel qui fait tourner la boutique que dalle. Si : les brimades. La cerise sur le gâteau c'est quand même la vente bradée des actions CNC pour construire le musée à l'endroit le plus improbable au monde. Fallait oser. Mais ces gens osent tout. D'ailleurs son fidèle adjoint, après avoir réalisé cet vente, est parti... à la Cour des Comptes. Je ne sais plus s'il faut rire ou pleurer. Donc comme le disait un grand penseur : casse-toi pauvre... Prévaricateur.

Signaler Répondre

avatar
clafin le 07/10/2014 à 21:45

La fin de règne fut difficile !!

Signaler Répondre

avatar
RATE le 07/10/2014 à 20:33

Mercier l'ami de Collomb, un socialiste déguise en UDI pour ses intérêts personnels.

Signaler Répondre


avatar
Trompe l œil le 07/10/2014 à 17:34

Et Collomb son comparse pour ne pas dire plus il se barre quand . Mettons HAVARD à la place il est pas meilleur mais il me semble honnête

Signaler Répondre

avatar
Fini le 07/10/2014 à 14:30

In memoriam Michel

Signaler Répondre

avatar
enfin! le 07/10/2014 à 14:10

On ne va pas le regretter! La politique lyonnaise va y gagner beaucoup sans ce triste personnage qui depuis 36 ans a mis à mal tout le système politique du Rhône, a réduit le centre droit à néant! Au revoir M.Mercier, on ne vous dit pas merci!

Signaler Répondre

avatar
Le centre lyonnais le 07/10/2014 à 10:04

Mercier m'a tuer

Signaler Répondre

avatar
ni fleurs ni couronnes le 07/10/2014 à 09:40
François B. a écrit le 07/10/2014 à 09h12

Michel Mercier a surfé sur l'ignorance et la naïveté des élus du Rhône pendant 36 ans.
Mis à part Noir ou Terro, tous se sont faits enguirlandés.
Le musée des Confluences est un fiasco avant même son ouverture.
Les finances du Conseil Général sont plombées.
Le centre droit qu'il a dirigé est porté disparu comme le montre les sénatoriales.
Un petit notable nous quitte. Les ignorants et les naïfs l'applaudiront. Les Rhodaniens paieront ses prêts toxiques et le coût d'entretien de son musée. Et ne le regretteront pas.
De Profundis.

Amen +

juste l'effigie d'un homme qui a volé ses concitoyens à des fins personnelles

Signaler Répondre

avatar
Thizy le 07/10/2014 à 09:31

Le bilan de Mercier est un naufrage. Il a trompé tout le monde durant sa vie politique. Il ne va manquer a personne

Signaler Répondre

avatar
bon dbarras le 07/10/2014 à 09:16

merci M Mercier de votre contribution au degout de la vie politique et des politiques eb gnral! apas de regretvde notre part vous avez aussi bien contribu dtriorer l'UDI local en encourageant votre pote Gourgeon. vraiment vous ne serez regrett par personne. et on ne parle pas de la dette li zu musee li aux emprunts toxiques, bon dbarras, vous ne laisserez pad le souvenir d'un grand politique !!! mais c'est peit etre pas votre but .....

Signaler Répondre

avatar
François B. le 07/10/2014 à 09:12

Michel Mercier a surfé sur l'ignorance et la naïveté des élus du Rhône pendant 36 ans.
Mis à part Noir ou Terro, tous se sont faits enguirlandés.
Le musée des Confluences est un fiasco avant même son ouverture.
Les finances du Conseil Général sont plombées.
Le centre droit qu'il a dirigé est porté disparu comme le montre les sénatoriales.
Un petit notable nous quitte. Les ignorants et les naïfs l'applaudiront. Les Rhodaniens paieront ses prêts toxiques et le coût d'entretien de son musée. Et ne le regretteront pas.
De Profundis.

Signaler Répondre

avatar
responsable, mais pas coupable le 07/10/2014 à 08:44

après avoir bien mangé à tous les râteliers (il en gardera les effets collatéraux sur lui) et est devenu riche par ses cumuls de mandats, dont aucun n'a été rempli correctement, alors que plusieurs élus plus jeunes auraient contribué à faire évoluer LYON d'une tout autre façon bien plus dynamique

et, tout comme le Maire de DECINES, c'est la politique de la terre brûlée où les tenants sont payés pour des responsabilités qu'ils n'assument pas

c'est ainsi une bonne contribution à la déliquescence de la vie publique et la perte de confiance des citoyens

Signaler Répondre

avatar
L'ardoise n'est pas effacée le 07/10/2014 à 07:51

après moi le déluge

Signaler Répondre

avatar
fato le 07/10/2014 à 07:27

enfin une bonne nouvellle

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.