Gérard Collomb trouve "profondément injuste" le sort de Mercier

Gérard Collomb trouve "profondément injuste" le sort de Mercier

Ce jeudi matin, les figures politiques lyonnaises étaient présentes pour la venue du Président Emmanuel Macron, dans la cour d’honneur de la gendarmerie de Sathonay.

Parmi les parlementaires, il y avait Michel Mercier, Sénateur du Rhône et ancien patron du conseil général. Nommé il y-a peu au Conseil Constitutionnel, ce dernier avait dû aussitôt y renoncer suite à l’ouverture d’une enquête concernant son implication dans une affaire d’emplois, présumés, de complaisance. En effet, en août dernier, c’est Le Canard Enchaîné qui avait soupçonné Michel Mercier d’employer, fictivement, ses deux filles.

Lors des salutations on peut remarquer l’attitude de soutien d’Emmanuel Macron et de Gérard Collomb. Ce dernier déplore d’ailleurs que Michel Mercier se soit exposé à des d’éventuelles attaques.
Le sénateur qui de son côté essaie de garder sa place et de se frayer un chemin pour être au plus près du président et profiter de la lumière présidentielle.

Gérard Collomb, va même un peu plus loin et trouve la situation actuelle de Michel Merci "profondément injuste", selon le Progrès. Il estime que si le sénateur n’avait pas « défendu ses convictions personne ne serait allé lui chercher des histoires. Il serait au Conseil constitutionnel, et il a sans doute sacrifié le Conseil constitutionnel à la défense des valeurs profondes et des convictions qu’il portait », explique l’ancien maire de Lyon au Progrès.

23 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Guignols obs le 02/10/2017 à 18:01

Hé oui, Collomb remercie celui sans lequel il ne serait jamais devenu Maire de Lyon en 2001...

Signaler Répondre

avatar
Madame Irma le 02/10/2017 à 02:23

et les 2 victimes de Marseille, c'est pas injuste ? C'est vrai qu'elle n’étaient pas politiciennes. Juste le peuple

Signaler Répondre

avatar
le-fait-politique le 01/10/2017 à 23:50

Un ministre de l'intérieur en exercice, qui trouve injuste que la justice face son travail, envers un ancien garde des sceaux. Les fondements de la démocratie se seraient ils arretés devant les portes de la métropole?

Signaler Répondre

avatar
filou69 le 01/10/2017 à 22:13

Mercier et la vente des logements pompier !!!

Signaler Répondre

avatar
noa le 01/10/2017 à 21:38

normal... entre potes !

Signaler Répondre

avatar
cestlesnerfs le 01/10/2017 à 20:13

vraiment a la ramasse le collomb!..le couple le plus faux!!

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 01/10/2017 à 17:28

Les copains et... les coquins !

Signaler Répondre

avatar
malhonete le 01/10/2017 à 17:18

Quand on fait des conneries on assume !! C'est comme de l'abus de biens sociaux et détournement de fonds. C'est étonnant et inquiétant que le ministre de l'intérieur défende l'indéfendable !!

Signaler Répondre

avatar
Spammb le 01/10/2017 à 16:18

Il a bien défendu BARBARIN ...Alors, pourquoi pas MERCIER . Minables notables!

Signaler Répondre

avatar
boubouphile le 01/10/2017 à 15:14

Monsieur Collomb... mouillé aussi dans son royaume lyonnais ???? Les propos de Gérard Collomb sont déplacés quand on occupe le poste de Ministre de l'Interieur. Réserve puisque procédure en cours

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 01/10/2017 à 13:08
contribuables a écrit le 01/10/2017 à 11h22

On pourrait s'étonner que Gérard Collomb n'ait pas trouvé injuste que les conneries de Michel Mercier avec les emprunts toxiques aient coûté la bagatelle de 600 millions d'euros aux contribuables. De même, n'est-ce pas injustice que d'avoir du payer le musée des Confluences cinq fois le prix annoncé par Mercier au départ.
Décidément, l'injustice est partout avec Michel Mercier ; notamment quand l'argent public a servi à payer le salaire de son épouse qui, comme assistante parlementaire, n'a quasiment jamais mis les pieds au Sénat. Elle devait partager le bureau de Pénélope Fillon...
Quand on entend Collomb pleurer sur le sort de son ami Mercier, on peut se demander quel est son sens de la justice.

Un sens inique...

Signaler Répondre

avatar
lol le 01/10/2017 à 12:26

Mercier en taule direct pour vol... avec Fillon

Signaler Répondre

avatar
Anti W le 01/10/2017 à 12:16

Un copain au Conseil Constitutionnel c'est bien pour passer les lois du Président.
L'injustice c'est lorsque la justice n'est pas rendue lorsque l'on fait des activités illégales.

Signaler Répondre

avatar
Beurk !!!!!!! le 01/10/2017 à 12:12

Un ministre en exercice (et pas n'importe lequel...) qui prend partie publiquement pour un individu qui à trempé dans des trucs louches ????

Elle est pas belle la vie en macronie ?

Les policiers rament pour interpeller des délinquants, la justice les remets en liberté et un ministre prend faits et cause pour un mis en examen !!!

Merci encore aux électeurs de ces sales individus.

Signaler Répondre

avatar
contribuables le 01/10/2017 à 11:22

On pourrait s'étonner que Gérard Collomb n'ait pas trouvé injuste que les conneries de Michel Mercier avec les emprunts toxiques aient coûté la bagatelle de 600 millions d'euros aux contribuables. De même, n'est-ce pas injustice que d'avoir du payer le musée des Confluences cinq fois le prix annoncé par Mercier au départ.
Décidément, l'injustice est partout avec Michel Mercier ; notamment quand l'argent public a servi à payer le salaire de son épouse qui, comme assistante parlementaire, n'a quasiment jamais mis les pieds au Sénat. Elle devait partager le bureau de Pénélope Fillon...
Quand on entend Collomb pleurer sur le sort de son ami Mercier, on peut se demander quel est son sens de la justice.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 01/10/2017 à 11:12
patrick 69 a écrit le 01/10/2017 à 09h12

Mr collomb je vous soutien mais la faut pas faire n importe quoi! Mercier doit assumer s il a fait des conneries c est la justice qui decidera . Mercier etait de partout il a fait sont temps

Monsieur Mercier n'a pas été aux finances du Modem par hasard, ni garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Libertés par hasard.

Et G. Collomb n'est pas ministre de l'Intérieur par hasard.

Signaler Répondre

avatar
hon teux le 01/10/2017 à 10:51

c'est la fin de l'état de droit, c'est précisément lui même qui le dit et le répète à l'insu de son plein gré en ricanant !
Faut il se réjouir de voir et revoir des élus comme eux qui servent avant de servir ? et se votent les lois à son profit
scélérates qui justifieraient la pratique de telles dérives ?

vous avez vu un salarié qui décide lui même du montant de son salaire et s'octroie des privilèges supérieurs à son employeur qui le paie ?
Ces deux pieds nickelés sont de cette espèce et les profiteurs de leurs subventions ciblées continuent à voter pour eux .....

Signaler Répondre

avatar
il vaut mieux être aveugle que de lire de tels propros d'un élu institutionnalisé qui vit sur le dos de ses conitoyens en profitant de tout tout tout ce qui pourrait 'légalement" comme il dit, lui être profitable sans se poser la toute première question le 01/10/2017 à 10:44

entre frères maçons,on se permet à ce point de mépriser, voire d'injurier ses concitoyens en leur faisant la morale jusqu'au point de dire :

""Il estime que si le sénateur n’avait pas « défendu ses convictions personne ne serait allé lui chercher des histoires. Il serait au Conseil constitutionnel, et il a sans doute sacrifié le Conseil constitutionnel à la défense des valeurs profondes et des convictions qu’il portait », explique l’ancien maire de Lyon au Progrès."""

UNE HONTE ! il cautionne ce qu'il a pratiqué lui même pendant 40 ans sur le dos de ses administrés et des contribuables - ce pov baron devrait vivre juste un mois avec un smic et peut être serait il moins loquace pour défendre sa tribu maçonnique !

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 01/10/2017 à 10:38

Les tontons flingueurs :
" C’est curieux chez les politiques ce besoin de faire des phrases ..."

Signaler Répondre

avatar
lolio le 01/10/2017 à 10:28

Délà il n'a pas spontanémént renoncé. il a renoncé ne fois que le conseil constitutionnel avait fait savoir qu'il était possible d'écarter un membre dont le comportement porterait atteinte à la dignité de ses fonctions. Et ce serait bien que le ministre de l'intérieur s'abstienne de faire des commentaires alors qu'une enquête est en cours. Indépendance de la justice Monsieur Colomb, vous connaissez ?

Signaler Répondre

avatar
Lamentable! le 01/10/2017 à 10:00

Et Collomb qui prêche la dissimulation!
Lamentable!

Signaler Répondre

avatar
Injustice le 01/10/2017 à 09:42

Je trouve parfaitement injuste la facon dont.... Les citoyens et les outils de la republiques sont malmenés par une poignee de monarques republicains!
Nous exigeons une justice egale pour tous! Que se soit pour la racaille en basket ou celle en col blanc!!
Les elections ne servent a rien, les magistrats sont complices, les prisons srupeuplees, les villes abadonnées a la delinquance.... Bref, ce discours est encore une fois inaudible et injuste!

Signaler Répondre

avatar
patrick 69 le 01/10/2017 à 09:12

Mr collomb je vous soutien mais la faut pas faire n importe quoi! Mercier doit assumer s il a fait des conneries c est la justice qui decidera . Mercier etait de partout il a fait sont temps

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.