Sytral : Michèle Vullien suspendue aux caprices de Michel Mercier

Sytral : Michèle Vullien suspendue aux caprices de Michel Mercier
Michèle Vullien - LyonMag

C’est ce qui s’appelle manquer du plus élémentaire respect.

Depuis près de deux mois, Michèle Vullien est suspendue aux caprices d’un Michel Mercier qui n’a toujours pas fait connaître sa décision quant à son choix de conserver, ou non, son mandat de sénateur.

En juillet, quand il se voyait déjà siéger avec les Sages au Conseil constitutionnel, Mercier avait fait venir Michèle Vullien au Sénat pour la présenter à ses futurs collaborateurs. Aujourd’hui, avec une mauvaise foi qui fleure bon le machisme, le maire de Thizy s’offusque qu’elle ait publiquement évoqué la façon dont elle envisage son futur travail de parlementaire. Plutôt que de dénoncer ce qu’il semble considérer comme de la précipitation mal venue, notre champion des emplois familiaux ferait mieux de commencer par cesser de traiter tant de gens par le mépris. Quand il s’est retrouvé obligé de renoncer au Conseil constitutionnel, Michel Mercier avait promis qu’il ferait connaître son choix avant la fin août. Nous sommes mi-septembre, et il n’a toujours pas officiellement annoncé s’il choisit finalement de conserver son siège de sénateur ou s’il préfère rester président de la COR (Communauté d’agglomération de l’Ouest lyonnais).

Or, son choix est lourd de conséquences pour plusieurs personnes. En premier lieu pour Michèle Vullien, maire de Dardilly, dont on sait qu’elle est pressentie pour succéder à Annie Guillemot comme présidente du Sytral. Elle a les qualités requises pour occuper ce poste. Voilà des années qu’elle siège au conseil syndical ; elle maîtrise fort bien les problèmes des transports en commun et connaît sur le bout des doigts le réseau des TCL. En outre, en tant qu’ancienne conseillère générale, elle a une bonne connaissance du territoire du nouveau Rhône, ce qui est important au moment où le Sytral rayonne désormais au-delà de la seule Métropole. Bien sûr, on pourrait estimer que la Modem qu’elle est n’a pas un grand poids politique. Mais l’important est qu’elle jouisse de la confiance de l’ensemble des élus, ce qui est le cas.

Si d’aventure, Michel Mercier renonçait à siéger au Sénat, c’est Michèle Vullien qui le remplacerait. Dès lors, il faudrait trouver une nouvelle personnalité pour le Sytral. Pour l’instant, c’est le nom de Fouziya Bouzerda qui revient le plus fréquemment. Il s’agirait d’un choix par défaut, dans la mesure où elle n’est pas une spécialiste des transports en commun et que ce poste apparaîtrait un peu comme un lot de consolation pour celle qui n’a pas été investie aux dernières élections législatives.

L’arrivée de Michèle Vullien au Sénat aurait une autre conséquence. Elle est aujourd’hui maire de Dardilly, un mandat qui est incompatible avec celui de parlementaire. Là encore, le silence de Mercier a des conséquences pour celui ou celle qui serait éventuellement appelé à s’asseoir dans le fauteuil de premier magistrat de la commune.

Enfin, s’il choisit de rester sénateur, Michel Mercier va devoir quitter la présidence de la COR. Là encore, il serait utile de pouvoir préparer sereinement sa succession. La logique voudrait que le poste revienne au maire de la principale commune. C’est-à-dire à Bruno Peylachon, de Tarare, qui est aussi vice-président du Conseil départemental. Si l’on en croit certaines confidences, Mercier aurait assuré Peylachon de son soutien. Mais d’autres informations laissent supposer que, dans le même temps, il aurait fait exactement la même promesse à d’autres élus. Quand on connaît Michel Mercier, une telle hypothèse est loin d’être absurde.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Béa le 29/09/2017 à 15:25

Elle aurait pas l'age de la retraite ?

Signaler Répondre

avatar
Dom le 20/09/2017 à 18:00
gap a écrit le 18/09/2017 à 18h25

La pauvre!!!!!!!!!!!
Ca me fait de la peine
la priver de 7000 euros par mois!!!!

Surtout que comme MM elle a toujours été versatile... Genre à droite à Dardilly et colombophile rue du Lac !

Signaler Répondre

avatar
Valeurs et convictions le 19/09/2017 à 17:32

Pourquoi partirait-il du Sénat ?
Cela rapporte bien plus que Président de la COR !

Signaler Répondre

avatar
la faute a qui le 19/09/2017 à 08:46

On prend les Meme et on recommence 7000 euro pendant que certain doive vivre avec 1100 euro d autre en profite en plus Mr et Dame estime que le Smic est suffisant pour vivre de qui se moque ton ????? Voilà le vrai sujet

Signaler Répondre

avatar
gap le 18/09/2017 à 18:25

La pauvre!!!!!!!!!!!
Ca me fait de la peine
la priver de 7000 euros par mois!!!!

Signaler Répondre

avatar
Roberto le 18/09/2017 à 12:21

Ce type aura été nuisible jusqu'à la fin.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 18/09/2017 à 08:46

Au jeu des chaises musicales Mercier connaît bien la musique...il ne voudra certainement pas quitter un fauteuil pour un strapontin...!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.