François-Xavier Pénicaud (MoDem) : "Aujourd'hui, il y a une désaffection de l'engagement citoyen"

Le président du MoDem du Rhône, François-Xavier Pénicaud, était l'invité ce jeudi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

François-Xavier Pénicaud (MoDem) : "Aujourd'hui, il y a une désaffection de l'engagement citoyen"
François-Xavier Pénicaud - LyonMag

Alors que les élections de 2017 avaient quelque peu rebattu les cartes sur la scène politique, le Modem doit encore parvenir à reconstruire ses rangs dans le Rhône. "Il faut prendre ses responsabilités. Aujourd'hui, il y a une désaffection de l'engagement citoyen et moi je pense qu'il est important que l'on reconstruise un lien de confiance et d'engagement avec l'ensemble de la population. Et pour ce faire, chacun doit se sentir coresponsable des conduites de la vie de la cité. J'espère que demain, dans tous les mouvements et à commencer bien entendu par le Mouvement démocrate, ceux qui ont envie de faire progresser ces valeurs là dans la gestion de la vie de nos cités et du pays s'engageront en plus grand nombre", décrit François-Xavier Pénicaud.

Par ailleurs, si Michel Mercier est empêtré dans plusieurs affaires pas franchement glorieuses, l'ancien président du Conseil départemental est officiellement toujours présent dans les rangs du Modem du Rhône. "Michel Mercier est membre du bureau exécutif national du Modem. Et donc, à ce titre, membre de toutes instances. Il l'était avant que son nom ne soit cité dans ces affaires et je pense que la prudence est justement de laisser la justice faire son travail, plutôt que de prendre des décisions qui changeraient l'état de fait. Cela n'empêche absolument pas Michel Mercier de participer à la vie du mouvement et à la construction des générations futures de leaders politiques", défend le conseiller régional centriste.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

X
11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nostromo le 30/03/2018 à 07:28

De l'entreprise à l’État, donner son avis ou s'engager revient à pisser dans un violon.
C'est ça la magie de notre époque : vous faire croire que vous existez avec des escroqueries comme la RSE pour mieux vous rendre compte que vous n'êtes... rien du tout

Signaler Répondre

avatar
kumer le 30/03/2018 à 01:03

C est bien normal après le constat de ce qui est fait après le constat d une justice inégale et injuste la motivation manque

Signaler Répondre

avatar
la nuit du 4 aout n'a pas fini le boulot le 29/03/2018 à 11:27
dubonsens a écrit le 29/03/2018 à 09h30

Est ce que ce cher Monsieur a goûté les succulents Homards de Madame Michel Mercier cuisinés aux frais du contribuable?

sans doute et si ce n'est lui c'est ceux que lui même jalouse,
on en est là aujourd'hui m'sieurs dames, et ces gens là viennent nous faire des leçons de moral !

pour rappel :

https://www.lyonmag.com/article/93849/affaire-mercier-les-fetes-a-vos-frais-ont-continue-apres-son-depart-de-la-presidence

Signaler Répondre

avatar
pauvres affidés du LREM à reculons le 29/03/2018 à 11:24

C'est- sûr que quand on voit le mépris le comportement du NAPOLEON à l'égard des représentants du peuple, qui ne sont là que pour donner leur signature au bas de la décision de passer tout par ordonnance, (autrement t'es dehors !) on ne peut pas se plaindre de cette désaffection citoyenne

Signaler Répondre

avatar
courage politique le 29/03/2018 à 10:30
Le citoyen respectable a écrit le 29/03/2018 à 09h35

On ne peut pas à la fois déplorer le non- engagement citoyen et dire que M.Mercier peut rendre encore des services et en particulier conseiller ou former les futures générations.C'est justement ce type de discours, M.Pénicaud, que les Français ne veulent plus entendre.
Pour en rester au Centre, quand on voit à Lyon, les coups bas du Parti Radical de Gauche au Parti Radical Valoisien qui sont censés se réunir sous la bannière du nouveau Mouvement Radical Social Libéral alors qu'ils n'ont pas de ligne politique homogène....ça aussi, en 2018, les citoyens n'en veulent plus.

"Citoyen respectable" tu as raison.Je viens d'aller sur le facebook du parti radical.La lettre aux militants est à méditer.C'est une leçon de courage politique; prenez de la graine les autres.

https://www.facebook.com/mouvementradicalsocialetliberallyonmetropole/

Signaler Répondre

avatar
???? le 29/03/2018 à 10:03

- Cela n'empêche absolument pas Michel Mercier de participer à la vie du mouvement et à la construction des générations futures de leaders politiques", défend le conseiller régional centriste. -
Mais c'est justement cela qu'on ne veut plus entendre, cher M. Pénicaud !!
C'est bien à cause de cela que le désamour des vieux roublards de la politique est né !!
Quand on a compris comment M.Mercier a floué la région, il est hors de question de continuer à se flageller avec de belles paroles politiciennes comme les vôtres, M. Pénicaud ! !
Apparemment, vous n'avez toujours pas saisi la portée des élections de 2017, mais vous vous postez en défenseur d'un malfrat.
Et ce qui est dommageable, c'est votre jeu politico-politique.

Signaler Répondre

avatar
en colere le 29/03/2018 à 09:48

un citoyen responsable ne peux pas s engager au pres des partis français!
il ne peut pas non plus voter... étant trompé systematiquement
le citoyen responsable est orphelin, ... rendre son passeport et changer de nationalité, quitter l Europe et devenir apatride/amercain/canadien/suisse devient de plus en plus tentant... une solution réaliste
au final, la France perdra toutes ses compétences technique, et deviendra un groupe de désespérés

M. Penicaud, comprenez que votre parti, vous, vos collègues, vos actions, vos idées ... reflètent exactement ce que le Français fuient!

Signaler Répondre

avatar
Le citoyen respectable le 29/03/2018 à 09:35

On ne peut pas à la fois déplorer le non- engagement citoyen et dire que M.Mercier peut rendre encore des services et en particulier conseiller ou former les futures générations.C'est justement ce type de discours, M.Pénicaud, que les Français ne veulent plus entendre.
Pour en rester au Centre, quand on voit à Lyon, les coups bas du Parti Radical de Gauche au Parti Radical Valoisien qui sont censés se réunir sous la bannière du nouveau Mouvement Radical Social Libéral alors qu'ils n'ont pas de ligne politique homogène....ça aussi, en 2018, les citoyens n'en veulent plus.

Signaler Répondre

avatar
dubonsens le 29/03/2018 à 09:30

Est ce que ce cher Monsieur a goûté les succulents Homards de Madame Michel Mercier cuisinés aux frais du contribuable?

Signaler Répondre

avatar
Don le 29/03/2018 à 08:26

S'engager pour la cité se n'est pas suivre un parti comme des moutons, vous êtes dépassés ...

Signaler Répondre

avatar
Reversible le 29/03/2018 à 08:22

J aime beaucoup l humour!
Surtout lorsque le representant d un partis qui n est loyal envers personne, appuyant toujours le partis dans le vent, se plaint que les citoyens refuse t de s engager!
Si deja ils avaient une constance et du cran, ils seeraient legitime
Ce monsieur devrat deja se remettre en question avant d exiger quoi que se soi des electeurs qu il berne!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.