Jean-Yves Sécheresse : "Ne pas traiter la vie nocturne comme si c’était le diable"

Jean-Yves Sécheresse : "Ne pas traiter la vie nocturne comme si c’était le diable"
Jean-Yves Sécheresse - LyonMag

Jean-Yves Sécheresse est l'invité de Ca Jazz à Lyon ce vendredi. L’adjoint à la Ville de Lyon chargé de la Sécurité est revenu sur ses ambitions pour la vie nocturne lyonnaise.

Il a évoqué l’état actuel de la vie lyonnaise, ses projets comme le rallongement des horaires d’ouverture le soir du métro lyonnais, les chèques taxi, ses relations avec les acteurs du monde de la nuit et les riverains mais aussi la Fête des Lumières et la vidéoprotection réclamée par le maire du 6e après un braquage de bijouterie.


Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
grrrr le 19/10/2014 à 11:27

Vie nocturne a lyon ? Ou ça?

Signaler Répondre

avatar
b rg le 18/10/2014 à 23:18

ce monsieur, il faut qu'il se ménage les boites de nuit, c'est plus de son âge !!!

Signaler Répondre

avatar
serait temps le 17/10/2014 à 21:52

Ce qu'il dit de la vie nocturne est tellement évident que collomb ne l'a pas fait depuis 15 ans qu'il est maire de Lyon !

Signaler Répondre

avatar
Nat le 17/10/2014 à 19:28

Il doit vivre dans un endroit bien tranquille ce Monsieur mais sûrement en centre ville où c'est le bordel jusqu'à 2, 3, 4 heures du matin.
Oui il y a aussi des gens qui travaillent et qui vivent en centre ville et les hurlements des crétins bourrés à toute heure de la nuit c'est pénible. Et ce n'est pas parce qu'on vit en centre ville (choix fait pour ne plus avoir besoin de voiture) qu'on n'a pas le droit de dormir.

Quant aux professionnels des établissements de nuit, ils n'en ont rien à faire du bruit !

Signaler Répondre

avatar
grunboX le 17/10/2014 à 10:03

Lyon avait une image proche des villes suisses de relever les trottoirs à minuit…les heures d'ouvertures de l'office du tourisme étaient proche de celle de la poste…
Une ville attractive doit être aussi attractive la nuit et
une ville internationale doit donner envie de revenir.

L'interdiction de fumer à l'intérieur a poussé les fumeurs devant les restaurants et les boîtes de nuit au grand désespoir de tous ceux qui habitent à proximité… L'interdiction prévue des cigarettes électroniques dans les établissements publics va empirer la situation… Je propose de les autoriser au moins à partir d'une certaine heure. De plus en plus de fumeurs vont s'y convertir et abandonner la cigarette tellement nocive pour la santé…et pour les taxes, le gouvernement trouvera certainement une idée.

Bonne journée à tous
Patrick Stefan Rheinert, architecte franco-allemand à Lyon

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.