Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog spectacles

“Benjamin Gates et le livre des secrets” et “La jeune fille et les loups”  au cinéma, le ballet  du Grand Théâtre de Genève à la Maison de la danse,  “La Fuite en Egypte” de Poussin au musée des Beaux-Arts ou Natty bass et Absolut Cybelia en concert. Le programme culturel de cette semaine du 13 février.

Cinéma

“Benjamin Gates et le livre des secrets”
Le deuxième épisode des aventures de l’archéologue et aventurier Benjamin Gates, interprété par Nicolas Cage. Cette fois-ci, il cherche à prouver l’innocence d’un de ses ancêtres, accusé d’avoir fait assassiner Abraham Lincoln. Pour cela, il va devoir retrouver un livre qui renferme tous les secrets des présidents américains. Un film d’aventures qui se déroule entre Paris, Londres et la Maison-Blanche. Du rythme, des effets spéciaux et de l’humour mais le scénario ne tient pas vraiment la route. A voir quand même pour patienter avant le grand retour du vrai Indiana Jones prévu pour le 21 mai.

“La jeune fille et les loups”
Un film coproduit par Rhône-Alpes Cinéma et tourné dans la région par Gilles Legrand, le réalisateur de “Malabar Princess”. Une histoire qui se déroule dans les Alpes, juste après la Première Guerre mondiale. Angèle, interprétée par Laetitia Casta, a tissé un lien  mystérieux et presque magique avec les derniers loups présents en France. Avec culot et détermination, elle va se battre pour devenir vétérinaire et sauver ces loups. Alors que deux hommes essaient de la séduire : le maire du village, joué par Jean-Paul Rouve, qui est à la fois ambitieux et antipathique. Et Guiseppe, interprété par Stefano Accorsi, un personnage un peu sauvage. Les images tournées à Argentières et sur le plateau des Glières en Haute-Savoie sont superbes. Et Jean-Paul Rouve est très convaincant dans son rôle. Mais l’histoire reste banale. Dommage.

Danse

Un ballet déjanté du Grand Théâtre de Genève
Du 12 au 17 février, La Maison de la danse accueille le ballet du Grand Théâtre de Genève pour “Coppélia” , une pièce d’Arthur Saint-Léon, avec une nouvelle version par le jeune chorégraphe Catalan Cisco Aznar.
Tirée d’un conte fantastique d’Hoffmann, cette œuvre initialement écrite en 1870 a été notamment reprise en 1993 par la Lyonnaise Maguy Marin. Mais elle a été modernisée et arrangée. La pièce commence sur le plateau télé d’une émission intitulée “Le plus beau jour de ma vie” où six couples s’affrontent pour gagner un trousseau de mariage. L’histoire présente donc les problèmes du couple moderne. Le couple gagnant est formé par Frantz et Swanilda. Mais l’arrivée du Dr Coppélius, un mystérieux savant fou accompagné de Barbie automates, va poser problème. Surtout que le Dr Coppélius a aussi créer Coppélia, une poupée qui va même recevoir la vie. Mais au final Coppélia va devoir choisir entre ses deux prétendants : Frantz et Coppélius.
La version présentée à la Maison de la danse par Cisco Aznar, un Catalan qui a travaillé pour le célèbre Béjart ballet de Lausanne, est complètement déjanté. Avec une bande-son contemporaine et des textes en français, en anglais ou en portugais. Avec également des  costumes exubérants de Luis Lara, qui donnent une dimension psychédélique aux vingt-deux danseurs du ballet du Grand théâtre de Genève. Exemple : on a droit à des ballets d’ouvriers casqués, de femmes de ménage avec balais et des projections vidéos de Blanche-Neige et de ses sept nains ! Bref, un spectacle assez fou entre BD, Frankenstein, Almodovar ou Tim Burton.
Du 12, au 17 février à la Maison de la danse. Tarifs : de 18 à 27 euros. Renseignements : 04 72 78 18 18 ou www.maisondeladanse.com


Expo

“La Fuite en Egypte” aux Beaux-Arts
Le musée des Beaux-Arts consacre du 15 février au 19 mai 2008 une exposition autour du chef d’œuvre de Nicolas Poussin “La Fuite en Egypte”. Un tableau acheté l’année passée 17 millions d’euros par le musée notamment grâce au soutien de plusieurs mécènes. Ce qui a constitué une des plus importantes opérations de mécénat en France. Cette toile commandée en 1657 par Jacques Sérisier, un soyeux d’origine lyonnaise installé à Paris, sera présentée et expliquée sous ses aspects historique et stylistique. Ce Poussin est considéré comme un “trésor national”.
Renseignements : www.mba-lyon.fr

Concerts
Belle soirée le 14 février au Ninkasi Kao avec des artistes éléctro comme l’Oeuf Raide ou Natty bass. Du rock le 15 février au Citron avec Cobson et les lyonnais de Absolut Cybelia. Enfin, le 21 on peut aller voir le pop-rock des lyonnais de Selar au Sirius.



Tags : Maison de la danse | Citron | Natty bass | Beaux-Arts | Grand Théâtre de Genève |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.