Bernard Mariette intéressé par le rachat de Rossignol

Bernard Mariette, le président de Quicksilver, a démissionné. Il a été remplacé par Robert McKnight, qui était déjà directeur opérationnel et président du conseil d'administration. C’est ce qu’a annoncé, mardi 12 février, le groupe américain qui ajoute que Bernard Mariette est candidat à la reprise de Rossignol, le fabricant de ski racheté en 2005 par Quicksilver à la famille Boix-Vive, fondatrice de l'entreprise.
En effet, l’entreprise californienne veut vendre Rossignol qui fabrique les skis Rossignol et Dynastar mais aussi les fixations Look, pour ne conserver que Roxy, la partie textile de Rossignol.
Il faut dire que l’activité ski a réalisé un chiffre d'affaires en baisse de 22% à 379 millions de dollars soit environ 270 millions d'euros sur l'exercice 2006-2007. Alors que l'activité textile est beaucoup plus dynamique puisque son chiffre d'affaires a progressé, sur la même période, de 20% à 2 milliards de dollars. De plus, Quicksilver est très endetté : le rachat de Rossignol lui a coûté 360 millions d'euros. Et les ventes de ski ont été très mauvaises en 2005 et 2006. Du coup, même si l'enneigement est satisfaisant cet hiver et si les ventes redémarrent, les professionnels en profitent pour purger leur stock plutôt que de commander de nouvelles paires de ski.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.