Procès pour diffamation à Lyon : l'avocat de Michel Neyret réclame 10 000 euros à François Cluzet

Procès pour diffamation à Lyon : l'avocat de Michel Neyret réclame 10 000 euros à François Cluzet
François Cluzet - LyonMag

Le tribunal correctionnel de Lyon rendra sa décision le 12 février prochain dans l'affaire qui oppose Michel Neyret à François Cluzet.

Michel Neyret, avant l'audience - Lyonmag.com
Michel Neyret, avant l'audience - Lyonmag.com

L'acteur, qui avait interprété le rôle de Toni Musulin dans le film 11.6, est poursuivi pour diffamation.
Lors d'une interview au Progrès, ce dernier avait fait une mauvaise blague, en ironisant sur l'ex-numéro 2 de la PJ lyonnaise, et laissant entendre qu'il aurait pu voler les 2,5 millions d'euros manquants du butin du convoyeur de fond : "C'est peut-être Michel Neyret qui a piqué le butin de Toni Musulin", avait-il déclaré.

Présent à l'audience, François Cluzet a regretté à la barre "d'avoir voulu faire un bon mot en off" : "Ce n'était pas drôle, si j'ai atteint à l'honneur de Monsieur Neyret, je m'en excuse".

Les avocats de l'ex super-flic ont réclamé 10 000 euros de dommages et intérêts à l'acteur d'Intouchables ainsi qu'au journaliste du Progrès ayant réalisé l'interview.
Ils demandent également que soit publié un communiqué dans les colonnes du quotidien régional.

X
7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Silence le 19/12/2014 à 13:55
Dégouté a écrit le 19/12/2014 à 13h02

Je ne vois pas pourquoi un voyou, qui plus est ancien flic, ose porter plainte contre l'auteur d'un "bon mot". A sa place je resterais dans mes petits souliers. En France, dès que vous êtes un peu connu vous avez un régime de faveur (Nabilla, par ex.)

Neyret plus fort qu'Aulas,

Signaler Répondre

avatar
Dégouté le 19/12/2014 à 13:02

Je ne vois pas pourquoi un voyou, qui plus est ancien flic, ose porter plainte contre l'auteur d'un "bon mot". A sa place je resterais dans mes petits souliers. En France, dès que vous êtes un peu connu vous avez un régime de faveur (Nabilla, par ex.)

Signaler Répondre

avatar
Jitou le 17/12/2014 à 15:02

Il y a quelques années ce serait passé comme une lettre à la poste on en aurait pas fait tout un cas. Maintenant on en vient à faire des procès pour n'importe quoi vu qu'il y a des sous à se faire, d'ailleurs certains humoristes ont eu des pbs et les autres les évites en restant politiquement correcte du coup il sont moins drôle, enfin bref c'est pitoyable comme trop souvent ...

Signaler Répondre

avatar
chatoune le 17/12/2014 à 13:06

il est où son honneur à cet ex flic ?

Signaler Répondre

avatar
L illuminati le 17/12/2014 à 07:18

les pseudo journalistes ont tendance raconter n importe quoi ou rapporter n importe quoi juste pour faire le buzzz. pathtique

Signaler Répondre

avatar
Bibi69 le 16/12/2014 à 22:36

Justement, ce journaliste n'a pas fait son travail. Il a sorti des propos d'un contexte pour en faire un titre racoleur digne d'une une de Closer ou Public. François Cluzet n'est pas à blamer, il a fait une blague en off qui était censee rester privée, qui lui coûte cher aujourd'hui. Michel Neyret n'est pas à blamer non plus, il ne fait que defendre son image déjà bien amochée. J'imagine qu'aucun des deux n'a voulu se retrouver au tribunal, mais tout ça, c'est bel et bien la faute au journaliste...

Signaler Répondre

avatar
nad0069 le 16/12/2014 à 20:14

Alors déjà demander tant c'est assez irrespectueux et pourquoi le journaliste ? Il n'a fais que son travail il me semble

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.