Guide Michelin : le Neuvième Art (re)sacré, la Rotonde déclassée

Guide Michelin : le Neuvième Art (re)sacré, la Rotonde déclassée
Le Neuvième Art - DR

Bilan mitigé pour les restaurants lyonnais dans le Guide Michelin version 2015.

Le palmarès a été dévoilé ce lundi matin lors d’une grande conférence de presse qui se tenait au Quai d’Orsay. Alors que l’on attendait Imouto, le restaurant du 7e arrondissement, Lyon n’accueille pas de nouvelle première étoile cette année. Pire, le Rhône fait lui-même pâle figure avec aucun nouvel étoilé.
On notera seulement les deux étoiles que va pouvoir à nouveau afficher le Neuvième Art. Le restaurant, situé dans le 6e arrondissement, s’est installé à Lyon au printemps dernier. Arrivé de Saint-Just-Saint-Rambert, dans la Loire, le chef Christophe Roure possédait déjà ces deux précieux macarons à sa précédente adresse.
En revanche, mauvaise pioche pour la Rotonde qui perd une étoile. Le restaurant de la Tour de Salvagny garde tout de même un macaron. Le remplacement du chef étoilé Philippe Gauvreau, en février 2014, a été compliqué mais Jean-François Malle s'en sort bien, en gagnant une étoile.
Enfin, un établissement a disparu du Guide Michelin cette année. Il s’agit du Cep à Fleurie. Le restaurant, qui affichait une étoile en 2014 a été récemment placé en liquidation judiciaire.
C'est une sorte de jeu de chaises musicales qui s'est mis en place. Le Neuvième Art remplace la Rotonde au rang des deux étoiles lyonnais tandis que l'établissement de la Tour de Salvagny prend la place du Cep.

En revanche la région s’est sort plutôt bien, avec six nouvelles premières étoiles, un deux étoiles (l’Atelier d’Edmont à Val d’Isère) et surtout un nouveau trois étoiles. La Bouitte à Saint-Martin-de-Belleville, en Savoie vient de rentrer dans le cercle très fermé des triples étoilés.

Les étoilés du Rhône cru 2015 :
Paul Bocuse - Collonges-au-Mont-d'Or ***
Guy Lassausaie - Chasselay **
Le Neuvième Art – Lyon **
Mère Brazier - Lyon **
La Rotonde - La Tour de Salvagny *
Auberge de l'Ile - Lyon *
Au 14 Février- Lyon *
Le Gourmet de Sèze - Lyon *
Les Loges - Lyon *
Maison Clovis - Lyon *
Pierre Orsi - Lyon *
Les Terrasses de Lyon - Lyon *
Les Trois Dômes - Lyon *
Têtedoie - Lyon *
L'Alexandrin - Lyon *
Takao Takano - Lyon *
La Rémanence - Lyon *
Le Juliénas-Fabrice Roche - Villefranche-sur-Saône *
Auberge du Château - Bully *
La Table de Lachassagne - Lachassagne *
Jean Brouilly - Tarare *
Auberge de Clochemerle - Vaux-en-Beaujolais *

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mesplède le 05/02/2015 à 18:10

Je vous avoue ne pas partager vos commentaires sur le guide Michelin. Pas de résultat mitigé sur Lyon si l'on veut bien tenir compte que Jean-François Malle à La Rotonde repartait à zéro et donc qu'il a gagné une étoile.
Et contrairement à ce que vous écrivez l'Auberge du Cep (bien que fermée effectivement) n'a pas disparue de la sélection du guide où elle est à une étoile. Le bilan n'est pas franchement mitigé pour Lyon qui reste place forte de la gastronomie avec 16 établissements étoilés pour 20 étoiles et 19 Bib Gourmand cas unique après Paris !

Signaler Répondre

avatar
Marxlo le 05/02/2015 à 17:44

Je trouve votre commentaire déplacé, pour la Rotonte. Jean François malle est un jeune chef talentueux. Il GAGNE sa 1ère étoile et non "il est déclassé "!!
Peut être devriez vous prendre le temps de l'essayer avant de le descendre. Très francais comme attitude.
Laurent M

Signaler Répondre

avatar
bk6n le 02/02/2015 à 21:59

Oh non, je n'en crois pas mes yeux, ..... "la Rémanence" encore une étoile !!! ..... J'hallucine .... Le guide Michelin ne lirait-il pas les commentaires des clients ? !

Signaler Répondre

avatar
Foxy le 02/02/2015 à 15:03

Il me semble qu'une erreur s'est glissée dans la liste : l'Auberge de l'Ile possède 2 étoiles et non pas une.

A moins qu'il y ait eu un déclassement que je n'ai pas noté ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.