Rhône-Alpes/Auvergne : Laurent Wauquiez sera le candidat de l'UMP pour les Régionales 2015

Rhône-Alpes/Auvergne : Laurent Wauquiez sera le candidat de l'UMP pour les Régionales 2015
LyonMag.com

Laurent Wauquiez a été désigné ce jeudi soir par l'UMP comme candidat aux prochaines élections régionales en Rhône-Alpes/Auvergne, aux dépens de Michel Barnier.

Le maire du Puy-en-Velay, qui a été investi à l'unanimité, estime que "cette décision est l'aboutissement de la dynamique et de l'élan de rassemblement de ces dernières semaines". Laurent Wauquiez appelle dans un communiqué à "construire le rassemblement le plus large possible de la droite et du centre pour faire de notre région la région leader en France".
Il affirme également "tendre la main à Michel Barnier et à ses soutiens afin d'apporter un nouveau souffle à une région, qui a d'immenses atouts mais qui a été mal gérée". Pour l'ancien commissaire européen, ce désaveu de son parti est une véritable claque.

Le choix de Laurent Wauquiez enterre totalement la possibilité d'une alliance au premier tour avec l'UDI. Son président, Jean-Christophe Lagarde ne s'est pas contenté de faire la fine bouche, il avait expressément demandé à Nicolas Sarkozy, puis publiquement, de mettre Wauquiez sur la touche au profit de Michel Barnier. Car le maire du Puy-en-Velay (qui ne le restera pas en cas d'élection en décembre prochain) a un profil qui effraie le centre. François Bayrou, président du MoDem, disait de lui ce jeudi qu'il était un "candidat d'affrontement et très politicien".
L'UDI préférait mettre en avant sa crainte de voir Wauquiez, "qui a marqué une droitisation extrême au cours de ces derniers moise, chasser sur les terres du Front National, sans se risquer à exprimer tout haut ce que certains envisagent tout bas, de le voir tenter une alliance avec le parti de Marine Le Pen.
Mais de son côté, Laurent Wauquiez n'a rien fait pour rassurer les centristes. Sur les positions de Jean-Christophe Lagarde, il nous déclarait : "je ne rentre pas dans les négociations d'arrière-boutique", montrant ainsi qu'il composerait avec les élus locaux. Enfin... ceux qui le veulent.

Et ils sont nombreux à le vouloir du côté de l'UMP. La quasi intégralité des parlementaires du Rhône et des nouveaux maires avaient rallié sa candidature à l'investiture. Par feeling, mais aussi par soif de places. Patrice Verchère et Philippe Meunier, députés du Rhône et membres de la Droite Populaire, sont bien placés pour conduire sa liste dans notre département.
On l'aura compris, la candidature régionale de Wauquiez sera à droite, bien à droite.

29 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
siffle..toujours.. le 07/02/2015 à 20:56

sifflets pour Juppe à l UMP....! vaudrait mieux siffler la position ni-ni.. et. .M Vauquiez. certains sont tentes par une convergence avec le FN.. Souhaitons que les démocrates réagiront.. ce ne sont pas nos valeurs.

Signaler Répondre

avatar
Trut le 07/02/2015 à 16:45

Au niveau national l Udi pese 4% donc on s en fout comme on se fout de Melenchon

Signaler Répondre

avatar
GPS69 le 07/02/2015 à 15:11
duchmol a écrit le 06/02/2015 à 13h11

On aura un plouc du 43 ! Moi je préfère un urbain lyonnais

Via votre commentaire ? Le plouc du 43, pauvre de vous, vous ne lui arrivez même pas à la cheville !

Signaler Répondre

avatar
Wauquiez = Queyranne le 07/02/2015 à 09:53

Wauquiez considère la région comme un tremplin. Comme Queyranne en son temps, on voit le résultat...

Signaler Répondre

avatar
Dodo le 06/02/2015 à 15:46

Udi ils ont qu'a essayer de faire une
Liste !!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Souvenir le 06/02/2015 à 14:57

Madame Levy soutenait BARNIER donc il allait perdre. Quand elle est candidate elle fait 2%

Signaler Répondre

avatar
BARNIER au PS! le 06/02/2015 à 14:47
Tatonette a écrit le 06/02/2015 à 11h23

Pas sur, tu te retrouves dans le même cas si tu as Wauquiez/FN au second tout

La différence c'est qu'en cas de duel FN/UMP ou UMP/PS j'irai voté...alors qu'avec BARNIER je serai resté chez moi!

Signaler Répondre

avatar
Gaétan de C. le 06/02/2015 à 14:20

Bonne nouvelle, enfin un politique qui a le courage de mettre en œuvre ses opinions sans souci du quand dira t'on . Plus de ces gauchiste qui n'ont pas honte de s'allier avec les cocos et autres "extrême gauche".

Signaler Répondre

avatar
duchmol le 06/02/2015 à 13:11

On aura un plouc du 43 ! Moi je préfère un urbain lyonnais

Signaler Répondre

avatar
PierreP le 06/02/2015 à 12:01

Les choix de Paris sont rarement les bons... cela se confirme !

Signaler Répondre

avatar
Tatonette le 06/02/2015 à 11:23
PRO-CHOIX! a écrit le 06/02/2015 à 09h40

Avec WAUQUIEZ j'ai une chance de pouvoir choisir au second tour. Avec BARNIER, impossible de choisir entre deux clones! BARNIER-QUEYRANNE c'est bonnet blanc et blanc bonnet!

Pas sur, tu te retrouves dans le même cas si tu as Wauquiez/FN au second tout

Signaler Répondre

avatar
enerver le 06/02/2015 à 10:28

Tout façon ce qu'il veulent ces la place pour le fric point final

Signaler Répondre

avatar
Oui le 06/02/2015 à 10:22

C est sur que Madame Levy est a gauche

Signaler Répondre

avatar
PRO-CHOIX! le 06/02/2015 à 09:40

Avec WAUQUIEZ j'ai une chance de pouvoir choisir au second tour. Avec BARNIER, impossible de choisir entre deux clones! BARNIER-QUEYRANNE c'est bonnet blanc et blanc bonnet!

Signaler Répondre

avatar
mauricecg le 06/02/2015 à 07:03
centriste a écrit le 05/02/2015 à 23h47

C est la ligne droite dure qui gagne à l UMP. Comment les démocrates et humanistes centristes pourront ils s y retrouver ? Heureusement quelques voix se sont élevées à l occasion de la position ambiguë de l UMP sur la législatives du Doubs.

Les centristes sont de gauche ils n'ont rien à faire dans une équipe de droite qui va remettre les fonctionnaires au travail.

Signaler Répondre

avatar
Commissaire a rien le 06/02/2015 à 06:05

Il n'y a pas d'UMPSFN C'est tout du bidons ils sont tous frères!!!!!!! DIVISER POUR MIEUX RÉGNER

Signaler Répondre

avatar
bofbof le 06/02/2015 à 03:25

Wauquiez, lui qui ne s'est jamais investi comme élu régional auvergnat, qui a voté contre l'union Auvergne /Rhône-Alpes comme parlementaire, et veut maintenant en être le président ? Pas très cohérent tout ça ... Reste à voir aussi qui sera dans son équipe (être jeune ou élu maire en 2014 n'est pas un gage de vision régionale) et pour quoi faire ...

Signaler Répondre

avatar
centriste le 05/02/2015 à 23:47

C est la ligne droite dure qui gagne à l UMP. Comment les démocrates et humanistes centristes pourront ils s y retrouver ? Heureusement quelques voix se sont élevées à l occasion de la position ambiguë de l UMP sur la législatives du Doubs.

Signaler Répondre

avatar
seguin le 05/02/2015 à 22:08

Il présenterait une chèvre contre Queyranne que l'opposition arriverai à gagner

Signaler Répondre

avatar
clanpin le 05/02/2015 à 21:40

Surtout pas ! Quel incompetent !!!

Signaler Répondre

avatar
utilr le 05/02/2015 à 21:31

Queyranne va faire une campagne très politique et ve tordre Wauquiez

Signaler Répondre

avatar
mic123 le 05/02/2015 à 21:01

Ils vont perdre, peu le supporte, trop ambitieux, maire, député, et aussi au bureau de l'ump....

Signaler Répondre

avatar
Désespoir le 05/02/2015 à 20:59

Pourquoi voter UMP désormais? JM Le Pen a toujours dit que les électeurs préfèrent l'original à la copie.
Chronique de deux morts annoncées, celles de l'UMP et de la France républicaine.

Signaler Répondre

avatar
Exacompt le 05/02/2015 à 20:48

Barnier t es foutu triste terne sans envergure et comme dirait l'autre pas un perdreaux de l année

Signaler Répondre

avatar
Lol le 05/02/2015 à 20:46

Dans le Rhône je verrai bien Fabienne Lévy pas vous?

Signaler Répondre

avatar
A csC le 05/02/2015 à 20:44

Une machine a perdre encore un socialo marxiste . Je te signale que depuis 1958 la gauche a gouverné 17ans et la droite 40 . Arrêté de chialer et retourne bosser

Signaler Répondre

avatar
mic123 le 05/02/2015 à 20:19

là ils auraient mieux fait de désigner M. BARNIIER mais bon...

Signaler Répondre

avatar
csC le 05/02/2015 à 19:28

encore la machine à perdre est enclenchée

Signaler Répondre

avatar
Jonathan le 05/02/2015 à 18:33

La Commission Nationale des Investitures a fait un choix clair qui engage tout le monde à l'UMP. Malgré ses qualités, Michel Barnier paye son absence de 15 ans dans la région ainsi que les soutiens trop prononcés de Jean-Christophe Lagarde et François Bayrou. Rien que le choix de ce dernier a renforcé l'hypothèse Wauquiez.
Je dis chiche aux centristes de monter leur propre liste.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.