Privatisation de l'aéroport de Lyon : la CCI veut miser sur le développement économique de St Exupéry

Privatisation de l'aéroport de Lyon : la CCI veut miser sur le développement économique de St Exupéry
DR

Alors que l'Assemblée Nationale a donné son feu vert jeudi soir à la privation de l'aéroport St Exupéry, la CCI de Lyon dit "rester attentive à la poursuite des débats" et "entendre exercer pleinement ses responsabilités en tant qu'actionnaire de référence".

Par la voix de son président Emmanuel Imberton, la CCI indique dans un communiqué vouloir "prendre une part active dans le processus de privatisation" afin d'agir pour que l'aéroport "renforce son déploiement au service du développement économique" de la région : "Nous ne nous interdirons rien et n'hésiterons pas à soutenir un projet industriel ambitieux dès lors qu'il crée les conditions de développement de cet outil fondamental pour le territoire".

Emmanuel Imberton ramène également le débat sur la question de l'ouverture des droits de trafic à Lyon. Pour rappel, les patrons lyonnais et la CCI militent pour le renforcement de la ligne Lyon-DubaÏ, mais se heurtent à la position de l'Etat : " La position de l'Etat qui bloque le déploiement de la ligne Lyon-Dubaï pour protéger Air France et ADP est inéquitable et pénalise tout un territoire".

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
philenice le 14/02/2015 à 12:44
voireuil a écrit le 13/02/2015 à 21h36

"Pour rappel, les patrons lyonnais et la CCI militent pour le renforcement de la ligne Lyon-DubaÏ, mais se heurtent à la position de l'Etat : " La position de l'Etat qui bloque le déploiement de la ligne Lyon-Dubaï pour protéger Air France et ADP est inéquitable et pénalise tout un territoire". "

Heureusement qu'il y a des hauts fonctionnaires qui ont encore la défense de la patrie comme leitmotiv!

Mais bon, si ça continue, on livrera le pays au Qatar... et avec une prime en plus!

des hauts fonctionnaires qui habitent à Paris et donc n'ont aucuns problèmes de choix de destination pour leur voyage et dont probablement des proches travaillent soit à l'ADP soit chez Air France.
Il y a conflit d'intérêt entre votre patrie et le territoire où vous habitez... à moins que vous habitiez à Paris.

Signaler Répondre

avatar
philenice le 14/02/2015 à 12:07
voireuil a écrit le 13/02/2015 à 21h36

"Pour rappel, les patrons lyonnais et la CCI militent pour le renforcement de la ligne Lyon-DubaÏ, mais se heurtent à la position de l'Etat : " La position de l'Etat qui bloque le déploiement de la ligne Lyon-Dubaï pour protéger Air France et ADP est inéquitable et pénalise tout un territoire". "

Heureusement qu'il y a des hauts fonctionnaires qui ont encore la défense de la patrie comme leitmotiv!

Mais bon, si ça continue, on livrera le pays au Qatar... et avec une prime en plus!

Je vois pas en quoi défendre AIR FRANCE c'est défendre la nation, surtout quand cette protection par l'état se fait au détriment des emplois et des intérêts économiques de la région Rhône Alpes, et bien sûr financé par nos impôts.

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 13/02/2015 à 21:36

"Pour rappel, les patrons lyonnais et la CCI militent pour le renforcement de la ligne Lyon-DubaÏ, mais se heurtent à la position de l'Etat : " La position de l'Etat qui bloque le déploiement de la ligne Lyon-Dubaï pour protéger Air France et ADP est inéquitable et pénalise tout un territoire". "

Heureusement qu'il y a des hauts fonctionnaires qui ont encore la défense de la patrie comme leitmotiv!

Mais bon, si ça continue, on livrera le pays au Qatar... et avec une prime en plus!

Signaler Répondre

avatar
Incroyable.......... le 13/02/2015 à 20:02

Je n'arrive pas à croire que nous sommes en 2015, et que la CCI de Lyon existe toujours (et au passage les antennes ERAI, des incompétents payés aux frais de la princesse avec un statut d'expatrié.

Signaler Répondre

avatar
la CCI ? un coucou quit vit sur les autres le 13/02/2015 à 18:20
Nostromo a écrit le 13/02/2015 à 17h45

"La CCI de Lyon dit rester attentive à la poursuite des débats"....
Mon Dieu.
Depuis quand la CCI organise-t-elle quoi que ce soit à part des cocktails mondains ?

et pour ce faire, la CCI, inutile et même une nuisance, se finance par une ponction de toutes les sociétés qui, elles,, prennent des risques, et n'ont pas de privilèges

La franc maçonnerie y règne comme partout où il y a quelque chose à becqueter entre "frères" au détriment de ceux qui ne sont pas dans le réseau

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 13/02/2015 à 17:45

"La CCI de Lyon dit rester attentive à la poursuite des débats"....
Mon Dieu.
Depuis quand la CCI organise-t-elle quoi que ce soit à part des cocktails mondains ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.