Lyon : condamné pour abus de faiblesse pour avoir escroqué son élève

Lyon : condamné pour abus de faiblesse pour avoir escroqué son élève

Il était son professeur de danse, elle était son élève.

Un quinquagénaire, a été condamné mardi à un an de prison dont quatre mois ferme pour abus de faiblesse a l'encontre d'une jeune femme autiste qui suivait ses cours de salsa. Entre février et août 2012, elle avait contribué à un prétendu projet de création de salle de danse en versant plusieurs chèques à son professeur.
Hormis un remboursement de 1200 euros et l'établissement d'une reconnaissance de dette, cette dernière n'a pas vu l'ombre d'un cheque et du projet.
L'auteur de la supercherie s'est défendu expliquant n'avoir jamais perçu la vulnérabilité de la jeune femme, alors âgée de 33 ans, qui souffrait pourtant de troubles de la personnalité et bénéficiait d'une curatelle. Elle serait, selon sa version, tombée amoureuse de lui.
Absent au tribunal, le prévenu a été condamné par défaut et devra rembourser 19 000 euros de dommages et intérêt à la victime.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.