Intercepté à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry avec 30 kilos de khat

Intercepté à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry avec 30 kilos de khat
DR Douanes de Lyon

Jeudi dernier, les douaniers de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry sont tombés sur un sacré client.

Face à un passager en provenance du Kenya, ils décidèrent de passer ses bagages aux rayons X. L'examen permettra de distinguer des masses intrigantes, nécessitant l'ouverture des sacs pour s'assurer du contenu. Sauf que le passager expliquera aux douaniers qu'il ne possédait pas les clés permettant d'ouvrir les cadenas de ses bagages.
En forçant les serrures, les agents tomberont finalement sur le butin : des fagots végétaux identifiés rapidement comme étant du khat, ces feuilles à l'effet stimulant et euphorisant. Pas moins de 30 kilos de cette drogue se trouvaient dans ses sacs, pour une valeur estimée à 30 000 euros.

"Visiblement surpris par cette découverte, l'individu a déclaré qu'il ignorait transporter une telle marchandise", ont expliqué les douaniers. L'homme aurait été approché par un ami au Kenya, lui proposant de l'argent et un billet d'avion en échange des bagages à transporter.

Jugé en comparution immédiate au tribunal de grande instance de Lyon, le voyageur originaire des pays de l'Est a finalement été condamné à un an de prison dont six mois avec sursis, cinq ans d'interdiction du territoire français et à 24 000 euros douanière.

Tags :

khat

douanes

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nan le 17/03/2015 à 17:08

Ben, quoi, c'est du BIO!

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 17/03/2015 à 07:27

Correction, la France a été condamné à accueillir, nourrir, loger et blanchir dans ses centres de rétention 4 étoiles; un marchand de mort étranger!

Mais bon... le déficit n'est pas encore assez grand!

Signaler Répondre

avatar
kasneh le 16/03/2015 à 22:35

Il manquait le khat sur le marché local !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.