Départ du préfet Carenco : quel bilan en 5 ans en termes de sécurité ?

Départ du préfet Carenco : quel bilan en 5 ans en termes de sécurité ?
LyonMag.com

Alors que Jean-François Carenco quittera ses fonctions de Préfet du Rhône à la fin du mois, il laisse derrière lui un bilan globalement satisfaisant sur le plan de la délinquance.

Un bilan publié ce mardi afin de "marquer son appui aux forces de l'ordres". Et les chiffres vont plutôt dans son sens. La délinquance de voie publique a par exemple baissé de 11% , depuis sa nomination le 1e décembre 2010, tandis que le taux de criminalité a baissé de 8 points pour s'établir à 32 faits pour 1000 habitants. Le bilan semble en revanche plus mitigé en termes de violences urbaines.

Arrivé à Lyon juste après les grandes manifestations lycéennes d'octobre 2010, le Préfet Carenco aura dû gérer plusieurs manifestations à débordements. On retiendra notamment les incidents en marge des victoires de l'Algérie au Mondial 2014 où le dispositif policier déployé pour l'occasion n'avait pas tenu ses promesses, malgré la volonté de fermeté affichée par les autorités. En cinq ans, 20 600 faits de violences urbaines auront ainsi été enregistrés, alors que plus de 2200 policiers ont été blessés dans le cadre de leurs fonctions.
Ce bilan n'évoque pas non plus la sécurité routière. Peut-être pour éviter de se souvenir d'un excès de vitesse trop gênant, en septembre 2013 sur le périphérique lyonnais.

Mais face à cela, Jean-François Carenco peut se targuer d'un bilan plus qu'honorable concernant les affaires judiciaires élucidées par la Sécurité Publique. Parmi ses faits d'armes, l'arrestation du violeur en série du 8e arrondissement en janvier 2014, l'interpellation d'un gang de cambrioleurs géorgiens ou encore la découverte de 122 kg de cannabis, le jour de Noël en 2012 et la saisie de 2,6 millions d'euros d'avoirs lors d'une enquête pour trafic de stupéfiants en septembre 2012.

C'est donc sur ce bilan que le Préfet du Rhône quitte Lyon pour Paris, après 5 ans de service, un exploit pour un préfet en France. Il salue notamment "l'action des policiers municipaux, de la police nationale, du Parquet de Lyon et de la Justice", rappelant que "la sécurité est la première des Libertés".

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
nadaco le 26/03/2015 à 19:08

On oublie de dire qu'il y a un préfet délégué à la défense à la préfecture et que le DDSP compte beaucoup.
Par ailleurs, quand on voit que dans certains quartiers les gens ne sont pas en sécurité chez eux, dans leur appartement, et que personne n'y fait rien car ce sont des plaintes contre x, on se pose des questions... Comment vivre dans la terreur 24h sur 24 ?

Signaler Répondre

avatar
Exact le 25/03/2015 à 17:25
jdr a écrit le 25/03/2015 à 09h23

espérons en effet que son successeur poursuive le travail sur les groupuscules et ferme tous les lieux regroupant des extrémistes qui mettent en danger nos quartiers

Fermer tous les lieux regroupant les extrémistes islamistes, c'est un boulot à temps plein.

Signaler Répondre

avatar
Le ménage le 25/03/2015 à 17:21
jdr a écrit le 25/03/2015 à 09h23

espérons en effet que son successeur poursuive le travail sur les groupuscules et ferme tous les lieux regroupant des extrémistes qui mettent en danger nos quartiers

Il va y avoir du boulot sur les pentes alors...

Signaler Répondre

avatar
Le vioque anti-tout le 25/03/2015 à 13:21

il a une mémoire d'éléphant

Signaler Répondre

avatar
kasneh le 25/03/2015 à 10:06

Plus radical et efficient contre l'extrême droite, il l'a été beaucoup moins sur les débordements d'extrême gauche et communautaires.

Signaler Répondre

avatar
JANUS200 le 25/03/2015 à 10:03

Baby & Népal, en villégiature à Monaco, chez les Grimaldi, lui souhaite une bonne installation à Paris.

Signaler Répondre

avatar
jdr le 25/03/2015 à 09:23
Jdc a écrit le 25/03/2015 à 08h42

On peut aussi parler de la manif anti-FN du mois de novembre que ce préfet a autorisée alors qu'elle appelait clairement à la haine, et qui s'est déroulée dans une violence assez inouïe, comme prévu.
Cet homme est trop marqué par son idéologie, il met en danger la sécurité des citoyens dont il a la responsabilité...

espérons en effet que son successeur poursuive le travail sur les groupuscules et ferme tous les lieux regroupant des extrémistes qui mettent en danger nos quartiers

Signaler Répondre

avatar
Jdc le 25/03/2015 à 08:42

On peut aussi parler de la manif anti-FN du mois de novembre que ce préfet a autorisée alors qu'elle appelait clairement à la haine, et qui s'est déroulée dans une violence assez inouïe, comme prévu.
Cet homme est trop marqué par son idéologie, il met en danger la sécurité des citoyens dont il a la responsabilité...

Signaler Répondre

avatar
Contribuable le 25/03/2015 à 07:24

C'est vrai que c'est la fin du trio Collomb Mercier Carenco

Signaler Répondre

avatar
nad0069 le 24/03/2015 à 23:24

Et en tant que préfet il a réagi comment a se dire que le commissaire neyret accusée fut libérée sans procès donc libre comme l'air

Signaler Répondre

avatar
nounoursinio le 24/03/2015 à 22:31

Nul nul et nul

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 24/03/2015 à 17:43

" Parmi ses faits d'armes, l'arrestation du violeur en série du 08° "
N'importe quoi, le violeur a été interpellé par des policiers du 07° .

Signaler Répondre

avatar
rho ! le 24/03/2015 à 17:33

un franc machonneur de moins dans la baronnie

Signaler Répondre

avatar
oust ! le 24/03/2015 à 17:31

oust .... c'est la loi de Peter

Signaler Répondre

avatar
der le 24/03/2015 à 17:24

ouf les éléphants !!!

Signaler Répondre

avatar
LoL le 24/03/2015 à 16:38
Merci a écrit le 24/03/2015 à 15h56

merci m carenco : le bilan n'est pas parfait mais il dénote tout de même des améliorations.

Pour faire bonne mesure je porterai à son crédit la vigilance concernant les groupuscules d'extrême droite violents. Il a toujours été prompt à répondre pour ne pas laisser se développer ces mouvements.

Gros LoL. Merci pour ce commentaire bien consensuel... (et pas sensuel du tout)

Signaler Répondre

avatar
Carencolesque le 24/03/2015 à 16:14

Pour avoir un bon bilan carencolesque, laissez des milliers de supporters algériens tout casser et ne faites aucune ou très peu d'arrestations au regard des événements.
Idem avec la gauche quand elle manifeste et qu'elle casse tout.
Puis quand des élus ou des people sont mêlés à des affaires financières dans les paradis fiscaux, ont acquis des certificats douteux, surtout aucune information judiciaire donc aucune interpellation.
Avec ces méthodes on notera que la délinquance a donc baissé.
Sacré Carenco !

Signaler Répondre

avatar
Merci le 24/03/2015 à 15:56

merci m carenco : le bilan n'est pas parfait mais il dénote tout de même des améliorations.

Pour faire bonne mesure je porterai à son crédit la vigilance concernant les groupuscules d'extrême droite violents. Il a toujours été prompt à répondre pour ne pas laisser se développer ces mouvements.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.