Après les noyades, le préfet du Rhône appelle à la vigilance

Après les noyades, le préfet du Rhône appelle à la vigilance
Photo d'illustration - LyonMag

Le préfet du Rhône a appelé à la vigilance, après les nombreuses noyades qui se sont succédé ces derniers jours dans l’agglomération lyonnaise.

"Aucun dispositif de sécurité ne remplace votre vigilance, même dans des lieux de baignade surveillée", est-il prévenu.

"Privilégiez les zones surveillées, ne surestimez pas vos capacités physiques, ne quittez pas votre enfant des yeux", invite la préfecture, à l’adresse des baigneurs, "en piscine comme dans les lacs ou rivières".

La police nationale du Rhône indique, quant à elle, que "la baignade dans les fleuves est interdite car elle est très dangereuse" et que "même dans les zones surveillées, les parents ou accompagnateurs doivent veiller sur leurs enfants". La police a par ailleurs rappelé les dernières noyades en date. Celles de deux jeunes filles, de 10 et 6 ans, ce week-end, respectivement à Lyon près du parc de la Feyssine et au lac de Miribel-Jonage.

Les policiers ont même confié à nos confrères du Progrès dénombrer "sur le week-end, une centaine de signalements d’enfants en difficulté dans l’eau, au parc de Miribel-Jonage".

"Chaque année en France, plus de 20% des noyades accidentelles ont lieu en cours d'eau ou sur des plans d'eau et elles représentent 40% des noyades mortelles", précise la préfecture du Rhône.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Joe l indien le 19/08/2020 à 08:28

Préfet de pacotille !! Tu ferais mieux de faire ton travail qui consiste à faire régner l ordre et la loi !!! C est vrai qu avec nos gouvernements d énarques et donc de bons a rien la racaille s en donne à cœur joie....

Signaler Répondre

avatar
cochonQuiSenDédie le 18/08/2020 à 23:16
Encore évidemment a écrit le 18/08/2020 à 19h07

Ils n'avaient qu'à pas se mettre à l'eau en plus sans savoir nager encore des cassos....

Ohohoh! Mais tu es un idiot toi dis donc...

Signaler Répondre

avatar
Encore évidemment le 18/08/2020 à 19:07
buonjorno a écrit le 18/08/2020 à 11h15

paix a leur ame a ces anges

Ils n'avaient qu'à pas se mettre à l'eau en plus sans savoir nager encore des cassos....

Signaler Répondre

avatar
caravane le 18/08/2020 à 14:29

" Le Préfet en appelle à la vigilance " .... Ok ! c'est bon, l'affaire est réglée , le Préfet a parlé !

Signaler Répondre

avatar
viva la revolucion ! le 18/08/2020 à 11:48
Pilou69 a écrit le 18/08/2020 à 09h55

Voilà un préfet efficace dans l'écriture.. son avenir d'écrivain public est assuré. Pour le reste on peut le remplacer par un autre sans
aucun problème.

Quand on voit des manifs interdites et qui , pourtant , ont lieu , Dès qu'il a trop de monde et bien d'autres entraves , dans les cités ; alors ces déclarations du préfet ne sont qu'un pet dans l 'eau !
Quand on voit le barnum dans tout Lyon ; un préfet sert à quoi ? A se remplir les poches , avec notre fric ?
Ces rôles de préfet devraient être supprimés et remplacer par des gens issus du domaine militaire .

Signaler Répondre

avatar
buonjorno le 18/08/2020 à 11:15

paix a leur ame a ces anges

Signaler Répondre

avatar
Jésus C le 18/08/2020 à 10:24

Pareil mais en mieux.

Signaler Répondre

avatar
Aziz le 18/08/2020 à 10:20

Alah i rahmo que des ange parti trop tot

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 18/08/2020 à 09:55

Voilà un préfet efficace dans l'écriture.. son avenir d'écrivain public est assuré. Pour le reste on peut le remplacer par un autre sans
aucun problème.

Signaler Répondre

avatar
Venividivici le 18/08/2020 à 09:41

Pour les scooters motos on tourne la tete..
Pour le niveau sonore...idem..
Prefet de papier mâché

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.