Perben en sursis

Qui va succéder à Dominique Perben à la tête de l’UMP lyonnaise ? Dès l’annonce des résultats du premier tour, c’était déjà la question que tout le monde se posait à droite. Et dimanche soir, après le deuxième tour, les ténors de la droite lyonnaise ne se gênaient plus pour envisager différentes hypothèses mais assez rarement que l’ancien ministre reste le leader de l’opposition à Lyon face à Gérard Collomb.
Assez révélateur de la défaite politique et surtout personnelle de Perben qui non seulement a réalisé un score médiocre à Lyon mais qui, de plus, n’a pas réussi à créer une dynamique dans l’agglomération lyonnaise pour tenter de rafler la présidence de la communauté urbaine. Et constituer ainsi un pôle de résistance à la vague Collomb. Alors qu’au conseil général, il n’est pas non plus parvenu à s’imposer au sein de la majorité UMP-UDF pour créer une force capable de dicter sa loi au président sortant Michel Mercier.
Une triple défaite donc pour le leader de l’UMP lyonnaise. D’autant plus qu’à Lyon, ce sont les millonistes qui résistent le mieux en dominant dans les deux arrondissements qui échappent à la vague Collomb, le 2ème et le 6ème.

Cumul des mandats

“Après la claque qu’il vient de se prendre, on ne voit pas comment Perben peut impulser la reconstruction de la droite lyonnaise” estime un élu milloniste en estimant que Perben a “une trop haute idée de lui-même pour passer 6 ans au conseil municipal à animer une opposition impuissante face à

Tags :

perben

mercier

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.