Cenntro Motors bientôt en cessation de paiement à Lyon

Cenntro Motors bientôt en cessation de paiement à Lyon
Les employés de SITL, avant leur reprise par Cenntro Motors - LyonMag.com

Moins d'un an après la reprise de l'usine SITL, le constructeur américain de véhicules électriques Cenntro Motors va se déclarer en cessation de paiement.

La direction "envisage un redimensionnement de l'entreprise engendrant une réduction de ses effectifs, comme cela avait déjà été annoncé début mars dernier". Ce plan social n'a pas encore été précisé : "L'étendue et l'envergure de ce projet ne sont pas encore déterminées et seront arrêtées de concert avec l'Administrateur judiciaire qui sera désigné et les instances représentatives du personnel".
Le groupe explique avoir "fait face à de très nombreuses difficultés pour mettre en oeuvre le plan de reprise" et " s'est vu dans l'incapacité de générer un chiffre d'Affaires suffisant pour son auto financement".

Pour rappel, Cenntro Motors avait repris l'usine de SITL, basée dans le 7e arrondissement, en juin dernier et conservé ses 395 salariés. La SITL avait elle-même été créée en avril 2011 après le rachat de Fagor Brandt. Elle sous-traitait le montage de lave-linge afin de financer sa reconversion pour produire des véhicules électriques.

20 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jms69 le 29/04/2015 à 19:26

c est comme toutes les entreprises qui sont racheter pas des gros groupes, on garde les brevets on passe une partie les clients a notre autre filialle ceux qui nous interrese pas on les revents a un autre groupe, et voila un concurent en moins, ce n est pas la premiere entreprise lyonnaise qui est racheter et depouillée ensuite

Signaler Répondre

avatar
le doc le 29/04/2015 à 18:12
ilhem V.E a écrit le 29/04/2015 à 15h20

soyez nombreux demain les amis c'est Eric qui vous le dit comme ça peut être Jeremy d’après le bruit qui courent vas reprendre la boite et relancer l’activité donc il y a un espoir qui se profilent a l'horizon tans mieux pour nous
soyons nombreux les gars a la demande du syndicat Sud qui viens a votre secours après vous avoir enterrer vivant

et le syndicat ne vous apprends pas à écrire en français par la même occasion !
que de fautes d'orthographe, au cm2 ils font moins de fautes sur 6 lignes les gamins.
déjà 0/20 sur cette copie et il n'y a que 6 lignes....

Signaler Répondre

avatar
ilhem V.E le 29/04/2015 à 15:20

soyez nombreux demain les amis c'est Eric qui vous le dit comme ça peut être Jeremy d’après le bruit qui courent vas reprendre la boite et relancer l’activité donc il y a un espoir qui se profilent a l'horizon tans mieux pour nous
soyons nombreux les gars a la demande du syndicat Sud qui viens a votre secours après vous avoir enterrer vivant

Signaler Répondre

avatar
Bronx le 27/04/2015 à 13:04
le doc a écrit le 26/04/2015 à 08h26

faut savoir aussi que tous les fournisseurs se sont pris de monumentales ardoises et ne seront jamais payés au moment du redressement judiciaire de sitl.
la dessus cenntro leur a demander de relivrer à nouveaux les pièces et tous solidaires ont refusés ne croyant deja pas depuis le début à ce projet.
certains en sont déjà a plusieurs ardoises(moulinex,fagor, sitl etc...) et ne travaillent pas pour rien, contrairement aux salariés de cenntro qui sont payés à rester chez eux.
ces fournisseurs du fait de ces défauts de paiements certains ont du fermer aussi leur usine et mis leurs propres salariés en péril et n'ont pas eu d'aides de l'état comme cenntro au moment de la reprise.
juste retour logique des choses.
leçon à méditer les COUSSATS et CIE du service achat, alors on se prends encore pour des CADORS !

je suis content que cette boite de fainéant vas fermer tu parles de fournisseur toi au lieu de parler des vrai commanditaires qui ont démantelés la boite et disparus avec un bon chèque telle que ton Jeremy et compagnies
espérant que le tribunal vas accéléré la liquidations judiciaire comme ça vous serez tranquille a tout jamais plus d'espoir

Signaler Répondre

avatar
le doc le 26/04/2015 à 08:26

faut savoir aussi que tous les fournisseurs se sont pris de monumentales ardoises et ne seront jamais payés au moment du redressement judiciaire de sitl.
la dessus cenntro leur a demander de relivrer à nouveaux les pièces et tous solidaires ont refusés ne croyant deja pas depuis le début à ce projet.
certains en sont déjà a plusieurs ardoises(moulinex,fagor, sitl etc...) et ne travaillent pas pour rien, contrairement aux salariés de cenntro qui sont payés à rester chez eux.
ces fournisseurs du fait de ces défauts de paiements certains ont du fermer aussi leur usine et mis leurs propres salariés en péril et n'ont pas eu d'aides de l'état comme cenntro au moment de la reprise.
juste retour logique des choses.
leçon à méditer les COUSSATS et CIE du service achat, alors on se prends encore pour des CADORS !

Signaler Répondre

avatar
Supersaucissonman le 25/04/2015 à 20:10

C'est fini, car à partir du moment où vous en êtes là, vos fournisseurs vous demande d'apporter des fonds en garantie et de payer d'avance, tout ce que vous prenez.
Les salariés ont échoués, ils sont pistachés...

Signaler Répondre

avatar
le doc le 25/04/2015 à 13:14
info a écrit le 25/04/2015 à 00h07

http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/emissions/jt-local-1920-de-rhone-alpes
voici le lien du reportage de ce soir et l'histoire du disque dur disparu

Comment ne pas avoir fait une copie du disque dur sur une simple clef , on ne laisse pas des informations aussi importantes comme ça sur un ordinateur à. la portée d'un simple salarié, quelle inconscience.
et la copie en lieu sûr (coffre ou autre) avec un minimum de personne en ayant l'accès comme ça cela fait moins de personnes à suspecter
c'est du jamais vu je n'en reviens pas
ça explique beaucoup de choses sur certaines compétences!

Signaler Répondre

avatar
concurrent d'a coté le 25/04/2015 à 10:47

avatar
ilhem VE le 25/04/2015 à 10:33
info a écrit le 25/04/2015 à 00h07

http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/emissions/jt-local-1920-de-rhone-alpes
voici le lien du reportage de ce soir et l'histoire du disque dur disparu

Alors le disque dur il est ou il vas falloir le restituer sinon en risque le licenciement messieurs dames il avait bien raison le générale Charles de Gaulle
pauvres salaries a vouloir gober depuis la reconversion vous croirez a tout mais surement plus pour le pole emploi ne sera pas un rêve mais une évidence

Signaler Répondre

avatar
info le 25/04/2015 à 00:07

http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/emissions/jt-local-1920-de-rhone-alpes
voici le lien du reportage de ce soir et l'histoire du disque dur disparu

Signaler Répondre

avatar
Mr pink le 24/04/2015 à 19:14

h les gars penss au terrain au futur projet immobillier tout est calcul !

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 24/04/2015 à 18:03
Bien coincé du c a écrit le 24/04/2015 à 13h09

En tout cas l'humour et toi ça fait 2!!

Vous avez une fois de plus tord,
regardez le lien donné, et vous constaterez que l'humour est bien au rendez-vous ! :o)

Signaler Répondre

avatar
Bien coincé du c le 24/04/2015 à 13:09
Post monétaire a écrit le 24/04/2015 à 00h14

Pour en sortir, il faudrait déjà y être entré ! :o)
.
Rappel : les sectes ça aime l'argent. (comme vous ?)
les sectes n'aiment pas la démocratie directe réelle (comme vous ?)
.
Nous on vous conseille cette église, c'est bon pour ce que vous avez : l'église de la très sainte consommation.
http://www.consomme.org

En tout cas l'humour et toi ça fait 2!!

Signaler Répondre

avatar
le doc le 24/04/2015 à 12:52

vous vous attendiez à quoi avec un repreneur basé dans un paradis fiscal et avec un capital social de 10 dollars, bravo l''administrateur judiciaire quel bon choix, remarquez il n'y avait que cenntro à se présenter, c'était soit il fermait sitl de suite ou alors choisissait cenntro pour reculer afin de mieux sauter.
les français et l'état ont perdu plus de 30 millions d'euros dans cette histoire.
la maintenant faut tout stopper

Signaler Répondre

avatar
le doc le 24/04/2015 à 12:43

la fin définitive de cette entreprise avec tout ce qu'elle a fait dépenser comme argent public au contribuable.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 24/04/2015 à 00:14
CONSEIL a écrit le 23/04/2015 à 17h26

tu peux t'en sortir :
www.sos-sectes.org

Pour en sortir, il faudrait déjà y être entré ! :o)
.
Rappel : les sectes ça aime l'argent. (comme vous ?)
les sectes n'aiment pas la démocratie directe réelle (comme vous ?)
.
Nous on vous conseille cette église, c'est bon pour ce que vous avez : l'église de la très sainte consommation.
http://www.consomme.org

Signaler Répondre

avatar
ilhem le 23/04/2015 à 21:16

papa Choffat vous a bien entube tous et toutes avec le sourire maintenant vous savez ce qu'il vous reste a faire bande de manipulées vous avez ce que vous méritez au fond et en clair

Signaler Répondre

avatar
le fossoyeur le 23/04/2015 à 17:34

que va t'il se passer maintenant après que tout le monde a prit la part qu'ils voulaient ils s'en vont et touts on sait qui sont ces manipulateurs ils sont cinq fagor, sitl, le GL le P et cenntro et nous les salariés ont se fait entubé en parlant poliment . fagor m'aurais licencié je serais parti avec 40 milles euros avec cenntro je pars avec une plume dernière et ça fait mal

Signaler Répondre

avatar
CONSEIL le 23/04/2015 à 17:26
Post monétaire a écrit le 23/04/2015 à 17h17

C'est beau l'économie monétaire. Une guerre permanente qui ne finira jamais.
.
Il est temps de ne plus être esclave de tout ce système.

tu peux t'en sortir :
www.sos-sectes.org

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 23/04/2015 à 17:17

C'est beau l'économie monétaire. Une guerre permanente qui ne finira jamais.
.
Il est temps de ne plus être esclave de tout ce système.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.